Nice-​Matin : à gauche toute !

Nous relevons régulièrement dans nos colonnes la part prise par notre grand quotidien régional dans la diffusion de la Pensée Unique qui restait encore sous des formes relativement subtiles de propagande. L’édition du 6 février fait fi de ces réserves et affiche un engagement pro-​gouvernemental tellement enthousiaste qu’on se demande si les journalistes n’ont pas pris leur texte dans les officines du pouvoir.

La une donne le ton. Les pages intérieures embrayent. Analyse.

Qu’on se le dise, la France a dorénavant un président. Et c’est lui. Oubliés les gaffes, les calembredaines, les volte-​face et les barguignages. François Hollande est Président, LE Président. À l’appui de ce titre péremptoire, LE Président nous est présenté dans une posture autoritaire, index pointé. Si cela ne suffisait pas, le texte sous la photo enfonce le clou.

Porté par « l’esprit du 11 janvier » : Nice Matin s’empresse de reprendre le slogan lancé par les services de communication de l’Élysée, « l’esprit du 11 janvier » qui est la dernière tarte à la crème de la Pensée Unique. Il faut comprendre : front républicain, unité nationale (dont est exclu le Front National qui sort régulièrement en tête des scrutins électoraux), « vivre ensemble » (autre tarte à la crème), refus des amalgames (notamment l’amalgame entre islam et islamisme), rejet de l’exclusion et de toute forme de racisme. « L’esprit du 11 janvier » est un boniment qui permet au gouvernement de s’exonérer des circonstances de la tuerie de Charlie Hebdo, et de maintenir et justifier le statu-​quo, donc les conditions qui ont conduit à ladite tuerie. Après l’opération « Je suis Charlie », voici l’opération « Esprit du 11 janvier ».

Nice-​Matin continue par : « François Hollande a pleinement endossé ses habits de président » alors que plusieurs commentateurs l’ont trouvé — comme à son habitude — engoncé dans son costume.

Nice-Matin 6 février 2015 Hollande

Passons aux pages intérieures. La litanie continue. Florilège.

Titre sur deux pages : François Hollande, des paroles et des actes (qu’on se le dise : notre président est un homme d’action).
Sous-​titre : combattif, il a annoncé un service civique universel (dont ni les contours, ni le financement ne sont définis).
Denis Carreaux débute un article enthousiaste par : Opération reconquête réussie pour François Hollande, et se termine par : Rassembleur, mais toujours aussi politique, Hollande (rassembleur, mais faut voir quand même avec qui).
Le journaliste Claude Weill s’est probablement fait remettre son article par le service presse de l’Élysée. Titre : Le président du 11 Janvier (on remet ça), sous-​titre : Le voilà plus grave, et tout entier consacré sur sa fonction régalienne. Le message à faire passer est : Hollande a changé, il est devenu Président (mieux vaut tard que jamais), de surcroît LE Président de l’unité nationale qu’il incarne dorénavant (comprendre : depuis le 11 janvier).

Nice Matin rivalise dorénavant avec le journal Libération pour relayer les messages du pouvoir en place. Il n’est pas sûr que cela plaise aux lecteurs du Var et des Alpes Maritimes. Mais qu’importe, un journal n’est pas fait pour plaire aux lecteurs (et par suite se vendre), il est là pour relayer et diffuser une doctrine.

Georges Gourdin

Ceci peut aussi vous intéresser

Nice-Matin 4 juillet 2017 Révolution Macron

La révolution Nice Matin

Nice Matin n’a pas mis longtemps à se rappeler qu’il était tributaire des très discrètes …