Syndicat des hôteliers Nice Côte d'Azur

Finalement une bonne saison touristique pour la Côte d’Azur

Communiqué du Syndicat des Hôteliers Nice Côte d’Azur

Après un mois de juillet excellent, le 15 août est un peu moins fréquenté que les autres années, notamment par manque de clients italiens ; les deux premières semaines d’août ont cependant été bonnes, les deux dernières semaines étant très variables selon les hôtels qui ont ou n’ont pas de séminaire.

Le Haut Pays bénéficie également de cette bonne fréquentation alors que le reste de l’été y est plutôt en baisse, et la fin du mois d’août difficile.

Comme d’habitude, les nationalités sont multiples avec une dominante britannique et scandinave, mais d’autres nationalités sont représentées : des américains aux russes, en passant par les japonais, les azeris, les kazakhs, etc : c’est un atout de notre destination d’avoir un mélange de nationalités, même si la clientèle russe n’a pas retrouvé ses niveaux d’il y a deux ans du fait des difficultés de son économie.

Quelques difficultés qui ternissent ce beau tableau :
• la concentration des festivals sur le mois de juillet : peu de grands festivals en août sauf le magnifique festival de musique de Menton
• forte concurrence –déloyale de surcroît- des locations touristiques meublées qui n’ont pas les mêmes charges sociales et fiscales
• accessibilité qui obère sensiblement nos capacités d’investissement sur les années à venir
• hausse massive à partir d’octobre de la taxe de séjour qui double dans certains cas et qui contribuera à rendre notre destination chère.

Nous avons surtout bénéficié :
• de la baisse relative de l’Euro qui a rendu notre destination un peu moins chère
• de l’image de sécurité de la France dans un monde troublé
• d’excellentes liaisons aériennes, encore qu’elles soient freinées par les refus de droit de trafic de la DGAC sur l’Asie et la Fédération de Russie

Les mois de septembre et octobre se présentent bien surtout à Nice en raison de nombreux congrès ; les mois d’hiver étant toujours difficiles, sauf pour notre haut pays qui continue à s’équiper en remontées mécaniques.

Plus que jamais, l’objectif est que nos clients soient heureux, en sécurité, et contribuent ainsi au maintien de notre destination du haut pays au littoral comme une des grandes destinations mondiales avec les conséquences immédiates pour l’emploi.

Michel Tschann — président
Facebook : umih 06
Messagerie : umih06@aim.com
Le syndicat des hôteliers Nice Côte d’azur regroupe 350 hôtels et restaurants dans et autour de Nice, est un point d’accueil Agefice, aide, conseille ses adhèrents et défend la profession en liaison avec l’Umih à Paris.

[email_​link]

Ceci peut aussi vous intéresser

Donald Trump chevalier

Europe : le paradoxe Trump

Panique à l’Europe de Bruxelles qui n’a pas anticipé le vote populaire américain ! Il a …

Un commentaire

  1. Finalement les professionnels du tourisme ont vite oublié le roi Salman d’Arabie Saoudite !
    Même pas mal.
    Trop de monde était prêt à toutes les compromissions pour quelques liasses de pétrodollars infâmes, en premier lieu les pouvoirs publics. Mais aussi la Chambre de Commerce.
    Salman s’est cassé. Qu’il reste où il est. On peut faire sans lui et sa tribu.