Louis Lumière - L'arroseur arrosé

L’arroseur arrosé

Non invitée à la radio, la tête de liste PS en Paca saisit le CSA pour « manipulation médiatique » [source]

Nous apprenons que Christophe Castaner, tête de liste socialiste inconnu aux prochaines élections régionales, a saisi le CSA pour dénoncer une « manipulation médiatique doublée d’un déni de démocratie » pour ne pas avoir été invité l’émission Le Grand Jury sur RTL qui proposait un face à face entre Marion Maréchal‐​Le Pen et Christian Estrosi. Il ajoute, sans rire, qu’« il est inacceptable que le respect du pluralisme soit bafoué [par RTL] ».

Ces jérémiades sont tellement grotesques qu’elles ne prêtent qu’à rire. Pendant 30 ans, et encore aujourd’hui, les médias ont systématiquement censuré un grand parti politique. Lorsque ses représentants passaient à l’antenne, c’était systématiquement pour les pilonner des mêmes questions mille fois rabâchées, ne cherchant qu’un nouveau dérapage dont ils se targueraient.

Les sondages ont toujours été manipulés pour minimiser l’impact du Front National, jusqu’aux soirs d’élections où les chiffres étaient délibérément truqués (voir notre article du 24 mars 2015). Nous publions précisément un article sur la manipulation des sondages dont Christian Estrosi lui‐​même fait les frais.

Et voici l’homme du Système, le représentant de cette Pensée Unique, le complice de toutes ces manipulations, qui en appelle à la démocratie, au respect du pluralisme, et qui évoque une manipulation médiatique dont il connait tous les arcanes.

C’est bien ici de l’arroseur arrosé qu’il s’agit. On en rigolerait comme dans le film des frères Lumière (notre image à la une), si nous n’étions pas, nous, les victimes bien réelles et permanentes de toutes ces manœuvres anti‐​démocratiques.

Georges Gourdin

Ceci peut aussi vous intéresser

Mamoudou Gassama Macron Élysée

Pourquoi Mamoudou a‐​t‐​il été retenu ?

Je n’ai pas repris la plume depuis mon article sur l’exploit du Malien futur pompier. …

Un commentaire

  1. Vous avez dit Christophe… comment, déjà ?

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.