Index Librorum Prohibitorum

« Le Monde » à l’envers

Afin de neutraliser la presse de réinformation, le journal Le Monde et la firme multinationale Google ont remis au goût du jour ce que l’Église de l’Inquisition avait établi au milieu du XVIe siècle « la mise à l’index ». L’index librorum prohibitorum était une liste d’ouvrages interdits par les autorités catholiques (notre image à la une) qui fut régulièrement mise à jour jusqu’en… 1961 !

Le Monde et Google n’ont pas fait mieux, sauf que leur index durera moins longtemps.

Ces deux institutions ont conçu un index des sites d’information, baptisé « Décodex » « pour nous aider à vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations. C’est pourquoi nous avons créé cet outil et retrouvez ici notre méthodologie détaillée ». 

La méthodologie savamment mise au point par des acteurs de la Police de la Pensée aboutit à des résultats pour le moins surprenants :
• Une recherche sur « Nice Provence Info » affiche : « Ce site diffuse régulièrement de fausses informations ou des articles trompeurs. » Cette analyse a depuis disparu du Décodex mais nous sommes en droit de nous interroger sur ladite méthodologie puisque jamais notre site n’a publié une seule fausse information. Pas une ! Aucune action en justice ne fut jamais perpétrée à notre encontre au motif de diffusion de fausses informations. L’index du Monde annonce pourtant que ceci se passe « régulièrement ».
• Une recherche sur « France Dimanche » affiche : « Ce site est en principe plutôt fiable ».Décodex Le Monde France DimancheFrance Dimanche

La tentative du Monde et de Google de reprendre la main sur l’information fait rire tout le monde, y compris dans la presse Bien Pensante où de nombreuses voix se sont élevées contre cette tentative jugée trop individuelle, voire inquisitoriale selon certains confrères quelque peu bousculés.

BoomerangLe grand quotidien du soir, qui n’est plus que l’ombre de lui-​même, découvre l’effet boomerang avec cette tentative totalitaire. Parmi toutes les critiques publiées sur le sujet, celle de l’Observatoire des Journalistes et de l’information Médiatique, l’OJIM, est particulièrement argumentée : [Dossier] Décodex : Le Monde financé par Google, l’effet boomerang.

Chers lectrices et lecteurs de Nice Provence Info, restez vigilants ! Il vous appartient de faire vos propres choix.

Georges Gourdin

Ceci peut aussi vous intéresser

Jean-Pierre Serrier hommes tristes

Les sept piliers de la crétinisation

Nous sommes tombés sur cette excellente analyse que nous souhaitons partager dans nos colonnes. Les …