Emmanuel Macron éléphants Parti Socialiste

Les soutiens d’Emmanuel Macron sont tous socialistes

Pierre Lance…ou presque.
L’argument principal du candidat Emmanuel Macron est de dire qu’il est « hors système ». Il prétend qu’il n’est pas socialiste tout en se proclamant « homme de gauche » et il affirme que son mouvement « En Marche » veut échapper à l’opposition classique « gauche-​droite ».
Mais, outre que M. Macron fut le ministre de l’économie de François Hollande, force est de constater que ses soutiens sont quasiment tous des élus socialistes et que les « éléphants » du PS sont en train de tourner le dos à Benoît Hamon, pourtant candidat officiel de leur parti, élu comme tel, pour se rallier l’un après l’autre à la candidature d’Emmanuel Macron. 
De là à en déduire que si Macron devient président, le nouveau gouvernement sera presque uniquement composé de socialistes, il n’y a qu’un pas que je franchis sans effort. 
Certes, ce gouvernement sera sans doute saupoudré de quelques personnalités de la société civile et de quelques amis de François Bayrou de couleur caméléonesque, mais enfin ce sera un gouvernement rose bonbon qui poursuivra allègrement le gauchissement de notre société. 
La seule question qui se pose aux Français est donc la suivante : Après 5 années de socialisme catastrophique, tiennent-​ils vraiment à ce que l’on prenne quasiment les mêmes et que l’on recommence, même s’ils essaient de mettre un peu de vin dans leur eau du robinet ? Je ne le crois pas. Cependant, bien des électeurs de la droite et du centre digèrent péniblement les fautes à demi avouées de François Fillon, même s’ils apprécient favorablement sa persévérance et sa détermination à demeurer contre vents et marées le candidat de l’alternance.
En tant qu’êtres humains, les candidats sont ce qu’ils sont. Mais nul ne doit perdre de vue le sort de la nation, de cette France qui, aujourd’hui, danse au-​dessus d’un volcan. Ce qui importe, c’est que soient entreprises les indispensables réformes que je dirai sans complexe « droitières », faute desquelles notre pays continuerait sa descente aux enfers !

Pierre LANCE

Ceci peut aussi vous intéresser

Titanic

Nice Métropole : sauve qui peut ?

Beaulieu-​sur-​Mer – Roger Roux La Bollène-​Vésubie – Martine Barengo-​Ferrier Cagnes-​sur-​Mer – Louis Nègre Clans – Roger Maria Colomars …