Lionel Prado introspection

Lorsque tout se perd, regagnons la nature !

Les « Alpes Maritimes » et les « Basses Alpes », renommées en 1970 « Alpes de Haute Provence » pour faire moins humiliant, restent bien des départements alpins. Certes le littoral, la « Côte d’Azur », a formidablement contribué au développement économique des Alpes Maritimes. Mais cet essor est récent et ne concerne que la mince frange du bord de mer. Tout le reste de ce département est montagneux, alpin. Les Alpes s’échouent en mer à Nice, ville au relief très accidenté. Du reste les Niçois de souche, issus de la montagne, gardent précieusement leur « chalet à la montagne ».

Les Niçois (au sens large) et les Provençaux varois bénéficient de cette proximité pour se ressourcer. La démarche du jeune réalisateur Lionel Prado est révélatrice du bonheur que procurent nos montagnes à toutes celles et ceux qui ressentent ce « besoin de nature », qui entament leur quête de sens. Lionel Prado en a fait un court métrage splendide qu’il partage généreusement.

C’est sublime sur le plan technique et esthétique. Mais comme nous le dit Paul Valéry : « Le fond n’est plus cause de la forme, il en est l’un des effets », le contenu, reflet de cette rigueur esthétique, est bouleversant.

Dans un monde en déperdition, matérialiste, hédoniste, frénétique voire hystérique, sans autre repaire que l’adoration du Veau d’Or, « court-​termiste », Lionel Prado part en montagne à la recherche de spiritualité afin de donner, à travers sa propre introspection, du sens à sa vie. Il le trouve en montagne, au contact de la nature, belle et généreuse, changeante et immuable. Lorsque tout se perd, regagnons la nature.

Prenez votre temps. Le film dure 16 minutes. Posez vous, savourez ! Et faites, vous aussi, votre introspection.

Georges Gourdin

Plus d’information : www.lionelprado.com

Ceci peut aussi vous intéresser

Patinoire Bastia

Des patinoires sur la Côte d’Azur : un caprice d’enfants gâtés !

et puis à Antibes :ou Bastia (notre image à la une). Ces animations municipales avec patinoires sont …

Un commentaire

  1. Très beau film. Merci