Frexit

Du Brexit au Frexit ?

Pierre LanceMme Theresa May, Premier ministre britannique, a donc signé, ce mercredi 29 mars, une lettre se référant à l’article 50 du traité de Lisbonne et demandant le retrait du Royaume-​Uni de l’Union européenne. Cette incroyable sottise, décidée par les citoyens anglais à la suite d’un referendum, est un véritable suicide de la Grande-​Bretagne.
Non seulement cette décision inepte aura des conséquences catastrophiques pour l’économie britannique, après les deux ans de négociations qui suffiront à peine à résoudre les difficultés et les complications multiples engendrées par cette rupture, mais tout indique qu’elle sera suivie par la sécession de l’Écosse, qui se prépare déjà à un nouveau referendum réclamant son indépendance. Car les Écossais, qui avaient voté à 62 % contre le Brexit, ne veulent pas quitter l’UE et entendent bien s’y rattacher dès qu’ils auront acquis leur autonomie. Il n’est pas impossible qu’ils soient rejoints dans cette démarche par l’Irlande du Nord, les deux entités abandonnant à son sort une Angleterre-​croupion tombée du train de l’Histoire.
Un certain nombre de candidats à l’élection présidentielle française militent pour que la France quitte à son tour l’Union européenne. Je n’hésite pas à dire que ces gens sont fous à lier et incapables de mesurer les conséquences de leurs projets, donc parfaitement indignes de gouverner notre pays. Car si le Brexit ne sera guère nuisible qu’aux Anglais, il n’en serait pas du tout de même du Frexit, qui signifierait l’effondrement pur et simple de l’Union, dont nul n’ignore qu’elle repose essentiellement sur le couple franco-​allemand créé jadis par De Gaulle et Adenauer. 
Certes, il faut réformer complètement l’Union européenne, mais la maintenir vivante est d’un intérêt vital pour nous tous !

Pierre LANCE

Ceci peut aussi vous intéresser

Bouchons RN7 Tourves 2017

On est heureux Nationale 7…

… mais on devrait dire on ÉTAIT heureux Nationale 7 ! Profitant de la vague nostalgique …