Menton immigrés clandestins migrants

Olivier Bettati : le coup de Menton ?

Olivier Bettati sera-​t-​il le candidat du FN à Menton pour les prochaines élections législatives du mois de juin ? C’est ce que se demandent les Mentonnais, en voyant de plus en plus régulièrement le Niçois sur leurs terres. Il était présent sur le marché de Menton le 1er avril pour y distribuer des tracts. On se souvient aussi de sa présence aux côtés de Nicolas Bay dans un meeting pour les élections régionales en 2015.

Qu’irait faire le responsable niçois dans cette 4e circonscription ? Plusieurs indices peuvent être apportés, éclairant la question sous des angles divers.

D’abord, la situation même de Menton, à la frontière italienne où se pressent de plus en plus de migrants sans que l’État y fasse vraiment grand chose, à part féliciter d’une manière indirecte ceux qui les aident à pénétrer sur notre territoire. Le ras-​le-​bol des Mentonnais sur cette situation semblerait un bon terreau pour le parti à la rose bleue.

Mais ensuite le fauteuil est libre avec la décision de Jean-​Claude Guibal de ne pas se représenter. À 75 ans, celui-​ci a en effet décidé de passer la main après quatre mandats successifs passés au palais Bourbon. Il aurait décidé de soutenir Xavier Beck, actuel maire de Cap d’Ail et conseiller départemental. Soutien un peu surprenant si on se souvient que Xavier Beck s’était présenté deux fois contre Jean-​Claude Guibal (1997 et 2002), ce qui avait amené le maire de Menton à deux seconds tours face… au FN. Ce qui avait fortement déplu aux électeurs de Menton, qui reprochent également au maire de Cap d’Ail sa volonté de suivre Estrosi et de rallier la Métropole, en lieu et place de la communauté urbaine de la Riviera française. Tout ce qui touche à Estrosi devient suspect dans la population, et pas seulement sur Nice.

Dans cette situation, le FN a un regard intéressé, et c’est peu dire. Les excellents scores de Lydia Schenardi en 2012 et surtout de Marion Maréchal-​Le Pen aux Régionales (49 % sur Menton) peuvent susciter un espoir pour le parti de Marine Le Pen. D’où l’approche d’Olivier Bettati.

Patrice LEMAÎTRE

Ceci peut aussi vous intéresser

SOS Méditerranée sauvetage immigrants clandestins

Nice Matin nous présente les héros de l’immigration de masse

Notre quotidien régional subventionné intensifie la propagande immigrationniste Nous avions eu droit à la nomination …

Un commentaire

  1. Bonne chance M. Bettati.