Emmanuel Macron Vladimir Poutine Versailles 29 mai 2017

La leçon ratée de démocratie de Macron à Poutine

Mais qu’est-ce qu’ils ont nos Présidents à vouloir donner des leçons de démocratie à Vladimir Poutine ?

Chacun se rappelle de quelle manière la ceinture noire russe avait infligé un ippon sévère à Nicolas Sarkozy qui s’était permis de rappeler au maître du Kremlin les bonnes manières démocratiques à la française.

Notre nouveau Président, tout fraîchement émoulu de son putsch électoral, s’est cru obligé à son tour de faire la leçon à Vladimir Poutine au motif que la presse russe a diffusé de fausses informations sur lui lors de la campagne présidentielle.

En adoptant cette posture à l’égard de l’homme fort du Kremlin, Emmanuel Macron a commis plusieurs fautes :
• Tout d’abord parce-​que c’est faux ! Margarita Simonyan, rédactrice en chef de RT, a rappelé que « malgré les nombreuses invectives adressées durant la campagne présidentielle, et jusqu’à aujourd’hui, pas un seul exemple, pas une seule preuve que RT ait diffusé des fausses informations à propos d’Emmanuel Macron n’a été présentée ».
• Que vient faire Vladimir Poutine dans le contenu des informations diffusées par des organes de presse russes ? Imagine-​t-​on notre président s’en prendre à Donald Trump sur le contenu des organes de presse américains très actifs dans notre pays ? Il faut dire que ces derniers furent des organes de propagande en faveur du candidat En Marche ! et qu’ils restent des médias d’influence en faveur du président élu selon leur schéma. Imagine-​t-​on le tollé général si Poutine s’en était pris à la presse française qui ne le ménage pas, c’est le moins qu’on puisse dire ?
• Dans cet échange où Poutine a une fois encore fait montre d’une parfaite maîtrise en ne réagissant pas, c’est lui qui apparaît comme démocrate et Macron comme totalitaire en voulant contrôler tous les médias, y compris les quelques rares exceptions qui ne lui ont pas encore fait allégeance à l’instar de la quasi-​totalité de la presse française (et américaine).
Avec ou sans Sputnik et Russia To Day, Emmanuel Macron n’empêchera pas les Français curieux et dissidents de s’interroger sur la dissimulation des millions d’Euros qu’il a gagnés lorsqu’il était banquier d’affaires chez Rothschild.

Emmanuel Macron a interdit à la presse française d’évoquer le sujet et celle-​ci s’y soumet tête baissée, mis à part quelques sites de réinformation comme celui de Marc Rousset. Des millions de Français résistants à la pression médiatique se disent : « Où sont passés les millions de Macron ?» ou encore « Macron, il est où le pognon ! »

Le président Poutine est très bien informé et sait tout cela, lui aussi. Il n’est donc pas dupe des gesticulations du jeune Président français et il laisse le bizuth faire le beau devant la presse qu’il veut soumettre (voir Macron donne une leçon d’autocensure à la presse dans nos colonnes). Le « tsar », comme se complaisent à le nommer les journalistes bien pensants, a compris que derrière ces jérémiades se dessine le réchauffement des relations entre les deux pays. En homme d’État qu’il est, c’est cela qui lui importe.

Georges Gourdin

Ceci peut aussi vous intéresser

Emmanuel Macron fat

Les gaffes du Président Macron

Depuis Les mésaventures du roi Midas du poète grec Ovide, contemporain de Jésus-​Christ, Les fourberies …