Defend Europe

L’initiative identitaire : « Defend Europe  »

Les « Identitaires » forment un mouvement international qui recoupe diverses tendances. C’est, aux yeux des médias bien pensants, « l’extrême-droite », puisqu’ils parlent de défendre l’identité, toutes les identités, et celle de l’Europe bien entendu. Cet ostracisme des médias est un moyen commode de ne pas avoir à justifier l’opprobre qui est systématiquement réservée aux Identitaires. On trouve parmi ceux-​ci beaucoup de jeunes conscients de la destruction des peuples dont l’Europe est la cible et déterminés à ne pas accepter cet anéantissement programmé.

Les Identitaires réalisent régulièrement des coups de communication assez efficaces, comme par exemple l’occupation du chantier de la future mosquée de Poitiers le 20 octobre 2012, qui fut le lancement de « Génération Identitaire  », mouvement de jeunesse destiné à essaimer ensuite dans toute l’Europe.

À leur actif également un clip « Déclaration de guerre  » condamnant le laxisme de la justice, l’insécurité, le libéralisme et l’immigration.

Ensuite, ce fut la banderole déployée sur le toit même du parti socialiste rue de Solférino pour marquer leur désapprobation de la politique de François Hollande. Ils furent ce jour-​là agressés physiquement et gazés par les militants de la sécurité socialiste.

Plus tard ce fut l’occupation d’un pont à Calais pour protester contre « la jungle », démantelée et reconstituée depuis.

Ce sont également les tournées de Génération Solidaire consistant à distribuer des vivres et du matériel à des SDF français dans la rue, considérant que l’État ne mobilise ses moyens que pour les immigrés clandestins alors que de nombreux Français vivent encore dans la rue.

Génération anti-​racailles dénonce l’insécurité généralisée dans les villes, notamment dans les transports en commun. Des patrouilles vêtues de blousons jaunes empruntent bus et trains pour appeler à la solidarité entre Français face aux agressions.

Leur technique de coup de communication est directement inspirée de celles utilisées par Greenpeace ou Sea Shepherd.

Le dernier en date est l’opération Defend Europe, définie comme telle par les Identitaires :

Chaque semaine, chaque jour, chaque heure, une invasion se déroule sous nos yeux.
Des bateaux remplis de clandestins affluent sans cesse en direction de l’Europe.
Cette immigration massive change le visage de notre continent. Notre futur est en jeu.
Tout commence ici, aux frontières de l’Europe. C’est ici que les clandestins arrivent. C’est ici que les ONG et autres trafiquants d’êtres humains font leurs affaires sur le dos des clandestins. C’est ici que nos gouvernements ont échoué et nous ont trahi par leur laxisme et parfois leur complicité. Et puisque tout a commencé ici, c’est également ici que cela doit prendre fin.
Venant de toute le continent, nous nous sommes rassemblés en Sicile et notre mission est simple : Défendre l’Europe.
Nous voulons démasquer l’imposture des ONG : elles agissent à l’unisson avec les trafiquants humains qui vivent de la misère des hommes.
Nous voulons protéger nos pays de l’immigration illégale et si besoin tenir tête en mer aux bateaux des ONG tel que l’Aquarius.
Nous préparons une grande mission de sauvetage en Méditerranée, une mission pour sauver l’Europe de l’immigration clandestine. Nous voulons rassembler une équipe de professionnels, affréter un grand bateau et naviguer sur la mer Méditerranée pour contrecarrer les bateaux de ces contrebandiers humains.
Si nous rencontrions des clandestins en détresse, nous leur viendrions bien évidemment en aide en les raccompagnant jusqu’aux côtes africaines.

Ce que l’on retrouve sur cette vidéo : 

Pour cela, ils ont organisé une levée de fonds et de volontaires sur Internet qui a recueilli environ 65 000 € en quelques semaines seulement.

Leur première action fut d’empêcher d’appareiller dans le port de Catane en Sicile, le navire azuréen Aquarius spécialisé dans la récupération des bateaux pleins d’immigrés.

Bien sûr ceci n’est pas du goût de tous et la Police de la Pensée s’est immédiatement levée contre cette action. Libération, relais zélé de la Bien Pensance, réclame, outré, que tout soit fait pour les en empêcher : de la suspension des dons par Paypal, à un dépôt de plainte pour.… piraterie [sic] ! Ceux que le journal traite de « xénophobes » (alors qu’ils s’organisent entre plusieurs pays d’Europe!) doivent, pour Libé, cesser leur démarche de résistance et laisser l’Europe continuer de se laisser envahir contre son gré.

Si la démarche dissidente des jeunes Identitaires enrage la Bien Pensance à un tel point, c’est que l’initiative fait mouche.

Patrice LEMAÎTRE

Ceci peut aussi vous intéresser

Nounours Nice Promenade Anglais

Le temps des pleutres et l’espérance d’un sursaut

Cet été, Nice a commémoré le triste anniversaire d’un 14 juillet sanglant qui fit 86 …