Barcelone tourisme invasion

Barcelone la prémonitoire, frappée par un touriste français

Juin 2017, les Barcelonais sont dans la rue pour manifester (notre illustration à la une). Le touriste est devenu la bête « noire » (mais surtout blanche) du catalan de souche intra-​muros. En effet, l’envahisseur vacancier est, pour les habitants de la ciudad catalán, le problème numéro un. La ville au Barça qatari du Messi se plaint de la saturation de son espace public. Une invasion de touristes parcourant notamment les célèbres Ramblas. Les Barcelonais sont excédés par le vacarme nocturne que produisent, toute l’année, ces teufeurs étrangers dans leurs rues.

Driss Oukabir terroriste BarceloneEn 2016, neuf millions de touristes se sont logés à l’hôtel dans Barcelone. La maire de gauche, Ada Colau, ancienne militante anti-​expulsions immobilières s’est montrée résolue à limiter ces excès. La mairie a notamment empêché l’ouverture de nouveaux hôtels dans le centre. Le touriste est déclaré persona non grata.

Les Barcelonais, dont la lucidité était frappée du sceau de la prémonition, furent frappés en leur sein, sur leurs Ramblas par un touriste français, plus précisément un marseillais : Driss Oukabir (ci-​contre). La suite, on la connait, au moment où j’écris ces lignes, 13 morts et 100 blessés, dont 26 Français. Le tourisme a tué !

Anne Hidalgo, qui, comme son nom pourrait laisser penser qu’elle est maire d’une ville espagnole, est la maire de la Ville Lumière, la ville au PSG qatari de Neymar, Paris. Elle a tweeté :


Comme d’habitude : la Tour Eiffel mise à parti(e), bougies et bisounours, minute de silence, vivreensemble, padamalgam, etc.

Si le Catalan est « tourismophobe », on peut le comprendre, il n’en est pas moins grand humaniste « réfugiophile ».
Barcelone tourist go homeCette année, il y a quelques mois en février 2017, Quelques 160.000 personnes, c’est énorme, ont participé à une manifestation à Barcelone pour réclamer que l’Espagne accueille dès maintenant des milliers de réfugiés.

La maire de gauche, Ada Colau, (encore elle) avait appelé les manifestants à remplir les rues pour cette marche intitulée « nous voulons accueillir » « volem acollir », en catalan. La Via Laietana, avenue traversant la vieille ville jusqu’au port, était pleine de manifestants.Barcelone Welcome RefugeesJ’avoue avoir du mal à comprendre, s’agissant de cette attaque du 17 août : ce Driss Oukabir, c’est à classer dans quelle catégorie ? Issu de l’immigration bienvenue ou touriste malvenu ? L’Europe commence a être un joli capharnaüm.

Souhaitons à tous nos voisins espagnols qu’ils remplissent leurs hôtels de « chances pour la Catalogne » à la place de ces touristes qui leur apportent la désolation. Les Catalans sont sur le chemin de l’indépendance. Souhaitons leur également qu’ils l’obtiennent vite. Et qu’ils se retrouvent face à leurs contradictions. Conquista, Reconquista, l’Histoire est un éternel recommencement, ils le découvrent aujourd’hui cruellement.

Pendant ce temps-​là, le Qatar, grand financier du tourisme en Europe compte les points :
terrorisme-​PSG 1 /​terrorisme -Barça 1. Égalité, balle au centre.

Michel Lebon

Ceci peut aussi vous intéresser

Mayotte

À Mayotte, on emmaillotte !

Lors du référendum de 1974, les Mahorais, habitants de l’île de Mayotte, votent massivement pour …

Un commentaire

  1. Il faut expliquer à ces « fous-d’Allah-psychopathes » que Macron ne prend jamais le bus et qu’il n’est plus à Marseille !!!