Patrick Féneau Breil-sur-Roya 24 septembre 2017

La vallée de la Roya au bord du drame

Nous avons rencontré à Breil-​sur-​Roya Patrick Féneau que Cédric Herrou a tabassé (voir notre article du 24 septembre 2017 Cédric Herrou doit quitter la vallée de la Roya).
Loin de la rancœur, cet ancien médecin, fondateur historique de l’association Roya citoyenne et bien connu dans toute la vallée de la Roya, souhaite que les violences qu’il a endurées servent d’ultime avertissement afin d’éviter des drames plus graves qu’il redoute pourtant.

Ceci peut aussi vous intéresser

Nice Palais Justice 13 octobre 2017 Défendre Roya

Deux associations citoyennes pour une même vallée

Comme nous l’annoncions dans notre article du 10 octobre Défendre la Roya… citoyenne !, c’est aujourd’hui …

2 commentaires

  1. Attention l’affaire a été classée sans suite. Une agression un samedi à 18 h sur la place Brançion à Breil sans témoins, c’est douteux non ? Le mardi suivant il s’est rendu au conseil municipal avec une simple canne. La sécu ne lui a même pas payé des béquilles tellement il a été blessé ! Malgré sa souffrance extrême il n’a pas râté le conseil municipal et il a eu le courage de confier toute son histoire à Rodolphe Crevelle, un voyou auteur de l’article que vous avez partagé. Rodolphe Crevelle a fait de la de la prison pour braquage de bureau de poste et de banque. Au moi d’avril 17 il a pris 6 mois de prison ferme. Le docteur a des drôles de copains.

    • Cher Gossman,
      pour votre gouverne, l’affaire n’est pas classée sans suite mais toujours en cours d’instruction. Avant de déblaterrer, on s’informe !
      Pour ce qui est des rapports entre Mr Crevelle et le docteur Féneau, ils n’existent que dans votre imagination, ce qui nous fait bien rigoler d’ailleurs. Comme c’est facile de jeter la pierre à ceux qui ne veulent pas avancer dans le chemin que vous avez tracé.
      Sachez que l’humanité n’est pas la propriété de Mr Herrou et que bcp agissent dans l’ombre, sans médias ni réseaux sociaux, qu’ils accompagnent ces gens dans une vraie dignité, ne se contentent pas de les foutre dans un train et, comme c’est dommage, retour à Vintimille. Mais comme il a déjà été dit « après ça n’est plus notre problème ».
      Ça n’est pas de l’humanité, ca s’appelle vendre du rêve et c’est dégueulasse. Leur faire croire qu’on va les aider, et les lâcher dans la nature, c’est pourri. Alors oui l’humanité existe mais certainement pas chez Mr Herrou, vendeur de rêves aux poches profondes.