Alain Marsaud TV Libertés terrorisme police pensée

La police de la pensée très bienveillante avec le terrorisme

Élise Blaise reçoit Alain Marsaud, ancien député et ancien chef du service central de lutte antiterroriste au Parquet de Paris


À chaque attentat, les journalistes utilisent de plus en plus d’éléments de langage dignes de la novlangue, pour habiller la réalité violente qu’ils refusent de voir et de montrer. Dans leurs sillages, les hommes politiques adoptent les mêmes codes, quitte à faillir à leur mission de protection des populations.

La société développe la culture de l’excuse et des circonstances atténuantes pour les coupables, laissant souvent sur le bord de la route de la bienpensance, les vraies victimes des attentats.

Quelques jours après le nouveau drame survenu à Marseille, Alain Marsaud, sans langue de bois, revient sur le véritable déni de réalité des acteurs politico-médiatiques.

Ceci peut aussi vous intéresser

Victimes attentat Marseille 1er octobre 2017

Attentats djihadistes : fini les grands discours !

Pendant que le gouvernement espagnol faisait preuve d’une autorité largement excessive en Catalogne où quelques …