Islam conquérant Eglise Libye

Les trahisons de Monseigneur Marceau

Nice-Matin juin 2017 Monseigneur Marceau Nicolas Zahar nous a fait parvenir la lettre ouverte qu’il a écrite en son temps à l’évêque de Nice, Monseigneur Marceau, à la suite de son interview parue dans Nice Matin en juin 2017.
Celle-​ci et la réaction de Nicolas Zahar restent tragiquement d’actualité.

Les trahisons de Monseigneur Marceau, évêque de Nice

Notre quotidien régional nous présente Monseigneur Marceau comme « un pèlerin humble, un érudit qui s’enrichit de la rencontre de l’autre ». Quelles belles paroles ! qui en disent long sur les connivences entre la presse convenue et notre évêque bien pensant. Pourtant il ressort dès le début de cette interview qu’il est ignare et poltron. Voyons cela en détail :
• Dans un raccourci carrément débile, notre évêque compare la traversée de la Méditerranée des émigrés clandestins à… l’Exode de l’Ancien Testament ! C’est grand-​guignolesque. On n’est pas loin de la comparaison du Christ avec un Palestinien.
• « Certains disent que ces migrants nous apportent violence : on ne peut pas entendre cela » : phrase mensongère, politiquement correcte et parfaitement conforme à la Police de la Pensée(1).
• Il trouve M. Herrou et tous les passeurs super cools et sympas et prétend que notre vocation est d’accueillir tout le monde(2).
• Puis André nous explique que « le fait chrétien est minoritaire au Liban » ! Mais il ignore ou feint d’ignorer que cette situation est le fait des invasions palestiniennes et syriennes puisque le pays, à sa création par la France, il y a trois générations, était chrétien encore au 23 ; dans le monde, les Libanais sont encore chrétiens au 23 (dont les 23 catholiques majoritairement maronites); même si, au Liban 13 sont catholiques maronites, melkites et latins, 13 sont musulmans chiites, 20% musulmans sunnites et le reste catholiques, orthodoxes, Druzes… Si les Chrétiens sont au total juste sous la barre des 50 % au Liban aujourd’hui, c’est justement à cause des immigrations musulmanes dont cet évêque ignorant ou manipulateur se félicite.
• « Les Musulmans et Chrétiens ne se sont pas persécutés comme en Syrie et en Irak ». Quelle piètre mémoire ! Quelle veulerie !
• Puis il enchaîne « Le Liban est un pays laïc… Un modèle de vivre-​ensemble», où le Président est obligatoirement maronite, le Premier ministre sunnite, le Président de l’Assemblée chiite, où le suffrage est justement confessionnel : je me demande si c’est un parjure ou un franc-​maçon.
• Et pour conclure, cet homme, peut-​être sénile, pense qu’il n’y a pas assez de mosquées en France et qu’elles devraient avoir « pignon sur rue ». Je comprends mieux pourquoi il n’y a plus que 0,4 % de la population de son évêché qui soit « fidèle » dont moi-​même malgré tout ; alors que je suis catholique grec-​melkite (d’origine libanaise, justement).

Bref ! Il ne manquerait plus que Monseigneur Marceau embrasse le Coran et fasse ramadan !

Nicolas Zahar

(1) C’est Monseigneur Marceau qu’on ne peut pas entendre. Son argument ignoble et mensonger est devenu insupportable depuis les attentats de Nice et de Marseille.
(2) Si le second commandement du Christ (qui résume les 7 derniers de la table de Moïse) est bien « Tu aimeras ton prochain comme toi-​même », le 1er commandement, qui résume les 3 premiers et qui exige que la place de notre Père soit respectée, est ici complètement méprisé puisque même nos prélats parlent « d’humanisme», c’est-à-dire l’adoration de l’homme. En bref : remplacer Dieu par l’homme !
On en voit le résultat : accueillir l’émigré clandestin comme s’il était Dieu au mépris des devoirs envers Dieu et envers les siens, sa famille et sa Nation.
Les Chrétiens d’Orient sont persécutés depuis le premier jour de l’Hégire au point qu’ils ont presque tous disparu sauf au Liban (pays montagneux largement défendu et soutenu par la France depuis Saint-​Louis) et en Égypte, où la population copte est passé de 5 % il y a une dizaine d’année à 20 % suite aux conversions en masse. Les Chrétiens ont même été persécutés en Occident, que ce soit au Maghreb ou en Europe : ils suffit de relire notre Histoire et les invasions sarrasines en Europe de l’ouest (en Espagne bien sûr mais aussi ici, en Provence) ou turques en Europe de l’est. 
« Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?
— Jésus lui répondit : tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. »
C’est le premier et le plus grand commandement.
Et voici le second qui lui est semblable :
« Tu aimeras ton prochain comme toi-​même. » Matthieu 22:36–39

Ceci peut aussi vous intéresser

Le noir te fait si mal !

Si le noir symbolise le deuil, ce n’est évidemment pas par hasard. Le noir n’est …