Prélèvement sanguin

Le mutisme nauséabond de la presse Bien Pensante

Il aura fallu que Vladimir Poutine mette les pieds dans le plat pour que le Pentagone reconnaisse qu’il avait commandité des prélèvements biologiques en Russie

Si le président russe n’avait pas soulevé le lièvre, cette information n’aurait jamais paru : les forces aériennes américaines collectent les données biologiques des Russes de type caucasien !

En juillet 2017, l’Air Education and Training Command (le département d’entraînement et d’éducation des forces aériennes des États-​Unis), a effectivement publié un appel d’offres visant à se procurer des échantillons d’acide ribonucléique, molécule qui participe au fonctionnement des gènes et la synthèse des protéines. Tous ces échantillons devaient « être collectés en Russie et provenir d’individus de type caucasien » — comprenez « europoïde », pouvait-​on lire dans l’appel d’offres. L’Air Education and Training Command a précisé qu’elle « avait besoin de 12 échantillons d’acide ribonucléique et de 27 de liquide synovial, accompagnés d’informations sur le sexe, l’âge, l’origine ethnique, le poids, la taille et l’histoire médicale de leur donneur » [source Russia Today]. Cette information est à peine audible et pourtant elle est avérée puisque le Pentagone a fini par reconnaître son implication dans ce vampirisme.Jeunesse hitlérienne

Mais qu’est-ce que l’US Air Force vient faire dans cette enquête pour le moins troublante ? S’il s’agit d’une étude d’intérêt général, pourquoi alors ne pas passer par une voie officielle de type universitaire ?

Comme à son habitude, notre presse inféodée aux puissances de l’argent ne moufte pas. Seuls quelques sites de réinformation s’aventurent à relayer cette information inouïe.

Imaginez un instant, ne serait-​ce qu’un instant, que ce fût l’inverse : l’armée russe prise en flagrant délit de prélèvements biologiques raciaux aux États-​Unis. Du reste ce n’est pas même pensable. Nous aurions alors eu droit à un tsunami médiatique. Mais là, chut…

Massimo Luce

Ceci peut aussi vous intéresser

Jean-Pierre Serrier hommes tristes

Les sept piliers de la crétinisation

Nous sommes tombés sur cette excellente analyse que nous souhaitons partager dans nos colonnes. Les …