Lutte cerfs mâles

La propagande homophile incomplète d’Arte

Dans un spot quasi-​pornographique diffusé à une heure de grande écoute, la chaîne culturelle Arte s’est associée au mouvement globalisé, « bien pensant », de banalisation de l’homosexualité.

Voici ce qu’annonce la chaîne dite culturelle :
Le professeur Moustache revient pour une nouvelle saison « scientifico-​trash ».
Aujourd’hui : guenons, manchots et coccinelles s’en donnent à coeur joie, sans complexe, au grand désespoir de Noé !
Flanqué de son éternel comparse et souffre-​douleur Nathanaël, le professeur Moustache met en scène nos interrogations les plus fantasques et les soumet à la rigueur scientifique la plus sérieuse.
Aujourd’hui : avec bisous et plus si affinités, guenons, manchots et coccinelles s’en donnent à cœur joie, sans complexe, au grand désespoir du pauvre Noé ! C’est que l’homosexualité est très courante dans la nature. Bizarrement, l’espèce humaine aura été la seule à l’avoir interdite.

La démarche de la Bien Pensance est connue : l’homosexualité est « normale » puisqu’elle est partie intégrante de la nature.

Cette présentation avance qu’elle est fondée sur « la rigueur scientifique la plus sérieuse » (sic) alors que son développement s’appuie sur une double imposture.

Première imposture : généralisation d’un phénomène particulier.
Personne ne conteste qu’une minorité de mammifères fait parfois montre de comportements homosexuels. Cela n’en fait pas pour autant une normalité. Et puis alors ? Est-​ce que cela se justifie en soi parce-​que c’est dans la nature ? Il est pour le moins réducteur de placer l’Homme au même rang que les animaux. Si les auteurs de ce spot justifient l’homosexualité au titre qu’elle est présente dans la nature, alors il faut aller jusqu’au bout et justifier tous les comportements bestiaux au titre qu’ils sont dans la nature ! Adieu, civilisation !
Lion dévore buffle

Le spot ne veut bien retenir que ce qui l’arrange. Le raisonnement est établi d’après la conclusion, ce qui est le contraire du raisonnement scientifique. Car si le raisonnement naturel est retenu, alors il faut le mener à bien.

Deuxième imposture : la démonstration ne va pas au bout.
La nature a ses règles de régulation qui lui permettent de durer. Ses règles de fonctionnement lui assurent une pérennité absolue puisque la nature précède l’Homme et qu’elle lui survivra. La nature ne se maintient que grâce à une quête systématique de reproduction sexuée et une impitoyable sélection : on dit même la « sélection naturelle ».
La nature déploie des prodiges de créativité et d’inventivité pour assurer sa pérennité. La pollinisation est un exemple que tout le monde connait qui met en œuvre une interaction entre insectes et plantes. Tout le monde connaît aussi les parades nuptiales ou les luttes entre mâles pour obtenir les faveurs de la femelle.
Paon paradeSi l’homosexualité fait partie intégrante de la nature, alors il convient de l’intégrer dans le mécanisme global de la sélection naturelle. Or par nature les homosexuels ne peuvent pas se reproduire. La chaîne de reproduction sexuée ininterrompue depuis des millions d’années se terminera avec eux, mais elle se perpétuera par ailleurs. La nature s’en accommode fort bien puisqu’elle maintient en son sein une dose d’homosexualité. Simplement elle s’appuiera sur d’autres éléments plus conformes à ses exigences vitales pour continuer son chemin.
La sélection naturelle est là aussi à l’œuvre.

De quelque bout qu’on le prenne, le raisonnement de ce spot prétentieusement et abusivement intitulé « Tu mourras moins bête » est sot. Voire même il va à l’encontre de ce qu’il s’efforce de démontrer. Le « Professeur Moustache » aurait mieux fait de se taire.
Un bon conseil : si tu veux mourir moins bête, n’écoute pas son émission !

Massimo Luce

Ceci peut aussi vous intéresser

Pompiers sauvetage incendie

Ces héros du quotidien qui ne sont pas invités à l’Élysée

L’un de nos lecteurs nous fait suivre cette liste : Chaque jour ou presque, des Français …

5 commentaires

  1. quel article bestialement homophobe de son auteur ! Le ridicule ne tue pas au moins ! Amen

    • Voilà un argumentaire structuré et ouvert qui en dit long sur l’aptitude au vivre ensemble de son auteur.

  2. finalement un comportement hétérosexuel doit donc être bestial,une civilisation tient au fait qu’il n’y existe pas d’homosexuel,j’ai compris pourquoi toute les civilisations s’écroulent,hihi

  3. Bel exemple de mauvaise fois de la part de l’auteur qui voudrait faire oublier que les homophobes invoque (jusque là) soit dieu, soit la nature pour justifier leur haine… Là ou votre réflexion est « sotte », c’est que vous confondez procréation et sexualité… Mais est-​ce que votre homophobie est naturelle… c’est une autre question

    • Marie Clairefontaine

      Ah bon ! Il ne faut pas confondre procréation et sexualité ? Comme si cela n’avait rien à voir.
      C’est une découverte majeure dont il faut vite aviser le professeur Moustache !