Laura Laune

Peut-​on rire de tout ? (vieille question)

Pierre Desproges posait déjà cette question il y a plus de quarante ans, et depuis, elle est devenue récurrente et trouve de moins en moins de réponses.

Pierre Desproges Chroniques haine ordinaire Laura Laune affiche

La nouvelle jeune comique Laura Laune, en est la dernière démonstration. Lauréate de l’émission « La France a un incroyable talent », elle fait preuve d’un humour surprenant, éclatant au détour d’une phrase au milieu d’un discours volontairement mielleux, le tout avec des mimiques d’une gamine timide de quatorze ans. Une belle carrière s’ouvre donc devant elle, avec un public déjà conquis, de nombreuses vues de ses vidéos sur les réseaux sociaux. Oui, mais… parce qu’il y a un mais !

Elle était l’invitée l’autre soir de Laurent Delahousse, et, en sa qualité d’humoriste, s’est fendue de cette petite blague : » Quel est le point commun entre les Juifs et les baskets ? On en trouve plus en 39 qu’en 45 !»

Ce fut, bien entendu, une levée de boucliers chez tous les bien-​pensants pour dénoncer la blague de notre gentille petite Laura :
• Cyril Hanouna (@Cyrilhanouna) 22 janvier 2018

• G-​William Goldnadel (@GWGoldnadel) 21 janvier 2018

• Istros (@Istros) 19 janvier 2018

On se rappelle : il y a quelques années la blague de Patrick Timsit comparant les trisomiques à des crevettes, qui en son temps avait déjà remué les Bien Pensants et leurs agents.

Alors, peut-​on rire de tout ?

Les juifs ne veulent pas de blagues sur les juifs.
Les arabes ne veulent pas de blagues sur les arabes.
Les cathos ne veulent pas de blagues sur les cathos.
Les Suisses ne veulent pas de blagues sur les Suisses.
Les noirs ne veulent pas de blagues sur les noirs.
Les handicapés ne veulent pas de blagues sur les handicapés.
Les Belges ne veulent pas de blagues sur les Belges.
Les homosexuels ne veulent pas de blagues sur les homosexuels…

Code humour Chard 2010
Déjà en 2010, le caricaturiste Chard dénonçait le « Code de l’humour »

Que va t-​il nous rester pour rire ? De vagues histoires de Toto ?

Alors, OUI, on peut rire de tout, en acceptant que certaines blagues puissent secouer certaines personnes — à tour de rôle — et à condition que cela soit fait avec talent et sans prosélytisme. Imaginez un humoriste présentant son spectacle devant un public composé des personnes citées plus haut ? Que va t-​il pouvoir dire ? Est-​il condamné à se taire pour ne blesser personne ?

Il y en a assez ! Ne voyons pas du racisme ou de l’antisémitisme partout ! Laissez nous rire de ce que nous voulons ! N’en déplaise aux pisse-​froid qui veulent tout censurer. Il ne nous reste que peu d’occasions de rire un bon coup dans cette société déliquescente. Ne nous gâchez pas nos derniers plaisirs…

Patrice LEMAÎTRE

Ceci peut aussi vous intéresser

Manipulation presse

Mamoudou Gassama : la vérité révélée

Nice Provence Info fut l’un des premiers organes de presse à émettre des doutes sur …

2 commentaires

  1. Encore heureux que notre « diable de gentille petite fille » n’ait pas inversé les dates !

  2. Vous avez oublié les blondes ! (lol)

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

688