Moutons neige

Les moutons crétins sous la neige

Pierre LanceJe regarde au journal télévisé ces milliers d’automobilistes franciliens bloqués sur les routes enneigées et je suis effaré par la stupidité, l’imprévoyance et l’irréalisme de tous ces gens. Ils ne regardent donc jamais la météo ? Voici déjà plusieurs jours que tous les départements de la région parisienne sont en alerte rouge en prévision d’importantes chutes de neige, et voilà des inconscients qui prennent leur voiture pour aller travailler ou pour en revenir et qui s’imaginent qu’ils vont arriver tranquillement à destination comme un pétale de rose sous les pas d’une mariée !
Mais je rêve !
Et bien entendu ils râlent parce que les saleuses et les déneigeuses ne leur ont pas ouvert la voie. Comme si la France ressemblait au Canada et que les autorités pouvaient disposer en permanence du matériel et du personnel nécessaires alors qu’elles sont confrontées soudainement à des intempéries tout-​à-​fait exceptionnelles en Île-​de France. De surcroît, il ne vient pas à l’idée de ces « naufragés » victimes de leur propre aveuglement qu’à partir du moment où les routes sont encombrées de milliers de voitures glissantes plus que roulantes, les saleuses ne peuvent tout simplement pas avancer pour faire leur travail. Pour comble, on entend des automobilistes irrités qui ont passé la nuit dans leur véhicule se plaindre de n’avoir ni eau ni nourriture, parce que ces abrutis complets se sont lancés à l’aventure sans même prendre la précaution d’avoir dans leur voiture un « minimum vital » d’une bouteille d’eau et de deux ou trois paquets de biscuits. Et je n’arrive pas à comprendre le raisonnement tordu de certaines personnes qui prétendent être obligées d’aller travailler quel que soit le temps qu’il fait, alors que si elles sont bloquées sur la route, leur employeur ne verra pas le bout de leur nez, de toute manière.
Vraiment, parfois, les Français me désespèrent. J’ai beau me dire qu’en de telles circonstances les autres peuples ne feraient pas mieux, c’est une maigre consolation…

Pierre Lance

Ceci peut aussi vous intéresser

Bouchons RN7 Tourves 2017

On est heureux Nationale 7…

… mais on devrait dire on ÉTAIT heureux Nationale 7 ! Profitant de la vague nostalgique …

2 commentaires

  1. Très juste. Abrutis (pourtant scotchés à leur portable, alors que la météo avait prévu l’horaire et la quantité de neige au cm près !) et assistés donc… imprévoyants et irresponsables, donc à mon avis ils sont pires que bien d’autres peuples car ils attendent tout de l’État, sinon c’est la pleurniche…

  2. Même question pour moi…

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

666