Emmanuel Macron repas sans vin repas triste

Macron recadre sévèrement sa ministre de la Santé

L’hématologue Agnès Buzyn se fait trop de mauvais sang pour la santé des Français.

Notre « vaccinophile » ministre de la Santé, Agnès Buzin, a déclaré, à jeun cela va de soi : « L’industrie du vin laisse croire aujourd’hui que le vin est différent des autres alcools. En termes de santé publique, c’est exactement la même chose de boire du vin, de la bière, de la vodka, du whisky, il y a zéro différence ! »

Pasteur vin boisson hygiénique
Louis Pasteur : « Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons »

Comment notre ministre, très proche de l’institut Pasteur, a-​t-​elle pu oublier le célèbre adage de son fondateur ?

Les Français ne sont pas « saouls comme des Polonais » et font la différence entre alcool distillé et alcool fermenté, ce que notre ministre spécialiste d’hématologie, d’immunologie des tumeurs et des transplantations, n’a pas encore bien assimilé. Elle insiste pourtant : « On a laissé penser à la population française que le vin serait protecteur, qu’il apporterait des bienfaits que n’apporteraient pas les autres alcools. C’est faux. » Non, madame le ministre, c’est vrai. Ses origines polonaises sont tenaces. Comme le mentionne Lino Ventura dans les Tontons flingueurs : « Je connaissais une polonaise qui en buvait au petit-​déjeuner ». Mais ce n’était probablement pas notre ministre.

Tontons flingueurs

L’offense à la culture française dépasse les bornes et notre Président, garant de notre identité, de nos valeurs et de notre culture, voit rouge :

« Moi, je bois du vin le midi et le soir. Je crois beaucoup à la formule de Pompidou : “N’emmerdez pas les Français” », a répliqué jeudi 22 février Emmanuel Macron à des journalistes de la presse régionale en marge d’une rencontre avec des agriculteurs. « Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n’est pas avec le vin », a ajouté le chef de l’État.
« Tant que je serai président, il n’y aura pas d’amendement pour durcir la loi Evin », a-​t-​il assuré.
Ouf, merci Macron.

Pas question de tangage au sein du gouvernement ! Tous derrière le Président ! Le porte-​parole du gouvernement, Christophe Castaner, y va de sa tournée : « ll y a de l’alcool dans le vin, mais c’est un alcool qui n’est pas fort. Le vin fait partie de notre culture, de notre tradition, de notre identité nationale. Il n’est pas notre ennemi ».
Christophe Castaner Beaujolais nouveau

À cet instant, on attend encore les réactions de l’opposition. Martine Aubry ou Jean-​Louis Borloo, par exemple, sont-​ils encore étourdis par ce brimbalement ?

Après nous avoir imposé pas moins de onze vaccins, voilà que madame Buzyn veut nous mettre au pain sec et à l’eau. Elle veut la mort des Français.

Madame Buzyn, on vous préfère Fanchon, bonne chrétienne, [qui] fut baptisée avec du vin. 
Un Bourguignon fut son parrain,
Une Bretonne sa marraine.

Elle aime à rire, elle aime à boire,
Elle aime à chanter comme nous,
Oui comme nous, oui comme nous !
Pas comme vous.

À votre santé, madame la ministre de la… Santé !

Michel Lebon

Ceci peut aussi vous intéresser

Alternative santé

8 Français sur 10 seraient… complotistes !

Les pouvoirs établis développent une nouvelle stratégie de contrôle de la pensée : LE COMPLOTISME Selon …

4 commentaires

  1. Buzyn, démission !
    Buzyn, démission !

  2. Comme celà ne suffisait pas, Buzyn a comme une des priorités de s’occuper de la sexualité des handicapés et vous savez qui va se charger de ces soins ? DEVINEZ : pour employer les migrants et les faire participer à leur carte bleue ILS VONT S’OCCUPER DE CETTE SEXUALITE, pénétration, masturbation etc… etc… Ainsi ma soeur handicapée est dans un fauteuil roulant, et va devoir subir une SEXUALISATION MIGRATOIRE visiblement les godmichés vont être remplacés par les migrants : je ne rigole pas du tout, vous allez le constater si par malheur dans votre famille vous aviez un de ces handicapés…

  3. J’espère que cet article est ironique. Ça ne peut qu’être le cas, pour enchaîner un tel nombre d’inepties et de contre-​vérités… j’espère.. sinon c’est que le lobby du vin a trouvé un ardent défenseur, qui a oublié ce qu’était le journalisme…