Nice-Matin Migrants Maintenant 25 février 2018

Migrants : et maintenant ?

La une d’hier dimanche de notre grand quotidien régional irrite ceux qui réfléchissent un tant soit peu.

Mais c’est maintenant que vous vous posez la question ?

Cette irresponsabilité affichée, assumée, est le reflet même de ce mouvement immigrationniste qui détruit notre pays et l’Europe. Aucune vision prospective, aucune réflexion honnête. Nous dénonçons régulièrement dans nos colonnes cette démarche suicidaire, tant pour les émigrés que pour notre pays : c’est du perdant-​perdant.

Nice-Matin Migrants Maintenant 25 février 2018Les pays d’émigration sont perdants car ils se vident de leurs forces vives puisque presque tous les émigrés sont de jeunes hommes à la force de l’âge. Si ces pays sont victimes d’une surnatalité qu’ils ne contrôlent pas, la solution ne consiste pas à se débarrasser de leurs surplus démographiques. Et après ? Jusqu’à quel niveau notre pays doit-​il absorber la surnatalité africaine ? La question fut posée par notre Président Emmanuel Macron à Ouagadougou : « Et posez-​vous bien la question : partout vous avez 7, 8, 9 enfants par femme. Est-​ce qu’à chaque fois, dans chaque famille, c’est bien le souhait de cette jeune femme ? Je veux que partout en Afrique, une jeune fille puisse avoir le choix de ne pas être mariée à 13 ans ou à 14 ans et commencer à faire des enfants. »

Les immigrés sont bernés par les passeurs qui agitent le miroir aux alouettes d’une terre d’asile riche et généreuse. Notre pays est ruiné par un chômage structurel, par un surendettement inextricable, une école en déshérence qui ne forme même plus ses propres enfants. Que pouvons-​nous offrir d’autre à tous ces émigrés clandestins qu’un accueil de charité chrétienne dans des sites d’accueil ? que nous n’offrons du reste même pas à nos concitoyens. Et puis après ?

Après, ce sera la délinquance. Petits larcins pour commencer, puis trafic de chit et peu à peu le plongeon dans le terrorisme. Après ce sera la prison, dans le meilleur des cas puisque tous ces clandestins y seront logés et nourris. Bien que les chiffres soient soigneusement occultés par le gouvernement et la presse d’État complice, il est reconnu qu’un détenu sur 4 ou 5 dans nos prisons est d’origine étrangère(1).

Ces populations n’apportent au mieux que de la main d’œuvre mal qualifiée et sous-​payée. C’est une aubaine pour les patrons peu scrupuleux qui appellent à une société ubérisée, et donc docile et paupérisée. Ce n’est pas un hasard si le milliardaire George Soros sponsorise très généreusement toutes les associations immigrationnistes.
Welcome Refugees TourvesAlors c’est facile de dire à présent : « Migrants : et maintenant ? ». C’est AVANT qu’il fallait vous poser la question : « Welcome refugees : et après ? »

Georges Gourdin

(1) À noter qu’il faudrait y ajouter les Français d’origine étrangère.

Ceci peut aussi vous intéresser

Défends Ta Citoyenneté Cédric Herrou table ronde 15 avril 2018

Cédric Herrou choisit — aussi — ses journalistes

Le très médiatique passeur de la Vallée de la Roya, Cédric Herrou, organise ce dimanche …

5 commentaires

  1. Très bonne synthèse sur la cause de cette immigration massive : la démographie africaine incontrôlée.

    • … qui s’est multipliée avec l’introduction et le développement de l’hygiène et de la médecine par le colonisateur occidental, dès le début du 20ème siècle. Ce fut notre erreur de ne pas assortir ces bienfaits avec la formation de ces populations à une maîtrise de leur natalité.

    • Pour la population carcérale en tant qu’ancien surveillant pénitentiaire, les chiffres sont réels et malheureusement pas vérifiables par le citoyen lambda. Le seul avantage que j’avais lorsque j’exerçais ce « métier », c’était de me trouver en Afrique (surtout pays arabes) sans me déplacer. Ça sentait le couscous et le kebab à tous les étages.

  2. « le développement de la solidarité entre les humains, laquelle, si elle est menée à l’excès, peut déboucher sur le communautarisme, le collectivisme, le socialisme, le communisme, qui sont par eux-​mêmes destructeurs de civilisation, parce qu’ils finissent par écraser la liberté individuelle au nom du bien commun. Or, là où la liberté individuelle est étouffée, il n’y a plus de créativité, d’inventivité, de recherche autonome et la civilisation entre en décadence ». [Pierre LANCE] nice-provence.info/blog/2017/11/14
    « Toutefois, lorsque l’on dit que la sélection naturelle favorise les forts et élimine les faibles, il faut bien retenir qu’il ne s’agit pas seulement, ni même essentiellement, de force ou de faiblesse physiques, mais surtout, notamment au sein de l’humanité, de force ou de faiblesse dites « de caractère », c’est-à-dire mentales, nerveuses, psychiques. Or, il apparaît clairement que la civilisation moderne, lorsqu’elle développe exagérément la solidarité, multiplie à l’envi le nombre des « faibles », tandis qu’elle surcharge et épuise les « forts », ce qui la conduit vers la décadence et, à long terme, met en danger la survie même de l’espèce ». [Pierre LANCE] nice-provence.info/blog/2017/11/14

  3. Et Nice menteur n’a, bien évidemment, pas abordé les conséquences sanitaires générées par cette invasion.