Jeanne Arc Raymond Balze

Philippe de Villiers se prend — aussi — pour l’héritier de Jeanne d’Arc

C’est à grands renforts médiatiques que Nicolas, fils aîné du vicomte Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon, est allé reprendre l’anneau de Joan of Arc séquestré par les Anglais depuis plusieurs siècles. Armé de 376 833 euros, Nicolas a vaincu les Anglais lors de la bataille des enchères de TimeLine Auction. Revenu dans le giron national par notre seigneur de l’anneau, ce bijou de famille trône à présent fièrement dans son parc d’attraction du Puy du Fou.

On le sait, notre ex-​prétendant au trône présidentiel, candidat malheureux aux élections à la tête de son parti MPF (Mouvement pour la France), a quitté la politique. Pour se consacrer, par la volonté de Dieu probablement, à son magnifique parc dédié à l’Histoire de France.

Depuis il y a reçu de prestigieux visiteurs, comme notre ministre de l’Économie de l’époque : Emmanuel Macron qui n’a pas manqué de poser devant Jeanne d’Arc, l’icône nationale paysanne de Domrémy. Le Puy du Fou est une énorme entreprise à fabriquer des intermittents du spectacle.
Macron Jeanne ArcAujourd’hui, Philippe de Villiers, magnanime, s’imagine qu’il va rabibocher l’Histoire de France avec le présent et son obsessionnel Vivre-​Ensemble métissé imposé à la trique par les médias tout-​puissants. Enfin le présent de ceux, comme son ami Macron, qui voient dans la France quelque chose comme une civilisation désincarnée, quelque chose comme un concept vidé de ses représentants. Tous ceux qui n’ont jamais vu de culture française puisque le candidat Macron ne la connaissait pas. Ceux encore qui, comme Attali, pensent que la France est un hôtel ou, comme l’ancien Président Sarkozy, qu’il faut contraindre les Français à se métisser.

Dans cette veine, Philippe de Villiers veut donc passer l’anneau au doigt de Mathilde Edey Gamassou, la nouvelle Jeanne la Pucelle, chance pour la France, issue de l’immigration bénino-​polonaise.
Philippe Villiers tweet Jeanne ArcNe vous en déplaise, monsieur le vicomte, la France n’est pas une civilisation. C’est un peuple, nourri de son Histoire, forgé par des millénaires de luttes et de douleurs, de grandeurs et de décadences, mais la France, c’est un peuple ! La France, c’est LE peuple, aujourd’hui comme souvent, bafoué et déshonoré par ses élites.

Faut-​il rappeler à M. de Villiers que Charette de La Contrie, son Héros vendéen, n’avait pas l’âme d’un « migrant » d’aujourd’hui. Cet officier de marine qu’il a magnifié dans son spectacle Le dernier panache était bien de souche vendéenne. Quand il se rend à Coblence en 1792, avec les nobles exilés, il se considère bien comme un vrai migrant — en transit — puisqu’il revient vite en France défendre son roi et mourir pour son pays, la Vendée et le Royaume de France. Fuir son pays, pourtant victime d’une terreur révolutionnaire implacable, n’était pas son destin.

Puy Fou public enfants
[source] : site www.puydufou.com

L’avenir de Mathilde la franco-​bénino-​polonaise est assuré. Elle pourra défiler sur son destrier dans les allées du Puy du Fou et s’exhiber devant de nouveaux visiteurs plus diversifiés. Il est vrai que les clients de la diversité ne se précipitent pas pour l’heure aux caisses du parc à thème. Il y a donc un marché à prendre.

En cela, Philippe de Villiers a rejoint Marine Le Pen, qui a volé, elle aussi, au secours de Mathilde Edey Gamassou sur BFMTV, ce dimanche 25 février. Elle s’essaie à un nouveau concept : « les patriotes nationaux universalistes ». Écoutons la : « C’est honteux ! Il faut que tout le monde comprenne que ces fêtes qui se déroulent chaque année sont là pour exprimer les valeurs que défendait Jeanne d’Arc. Ce n’est pas un biopic de Jeanne d’Arc, ce n’est pas un film sur Jeanne d’Arc, ce sont des valeurs d’engagement, ce sont des valeurs de foi. Et cette jeune fille, en l’occurrence, répond à tous les critères et ceci n’a évidemment strictement rien à voir avec la couleur de la peau.»

Mais alors, madame Le Pen, contre quel envahisseur, votre Jeanne d’Arc métissée a-​t-​elle pour mission divine de sauver notre pays ? Les Russes ?

Tout comme de Villiers qui se conforme au Système pour y pour déployer son business, Marine Le Pen s’aligne pour, s’imagine-t-elle, gagner les élections. Nonobstant cette conformisation, Marine Le Pen est mise en examen pour « diffusion d’images violentes » après avoir publié en décembre 2015, sur son compte twitter, des photos d’exactions commises par Daech. Elle risque une peine allant jusqu’à trois ans de prison et 75 000 euros d’amende. Le monde (Le Monde) est bien ingrat !

Tout n’est pas si noir car les masquent tombent. Il est dorénavant plus clair de déterminer qui défend qui, qui défend quoi. Il y a donc les patriotes universalistes et les patriotes identitaires. Ralliez-​vous alors à leur panache blanc, ou gris, à vous de voir.

Michel Lebon

Henry IV panache blanc

Ceci peut aussi vous intéresser

Catherine Ségurane

L’Histoire couleur locale

La bonne ville d’Orléans vient de choisir une charmante demoiselle métisse pour tenir le rôle …

23 commentaires

  1. Blairon Pierre-Emile

    Ce qui est inquiétant, dans cette affaire, c’est de constater, paradoxalement, le peu de foi de ceux qui s’en réclament à grands cris ; le peu de foi pour le combat que nous menons pour notre peuple, bien sûr, chaque jour un peu plus nié et par ceux-​là mêmes qui prétendent le défendre ; une césure importante entre deux conceptions de cette lutte est en cours après laquelle nous y verrons plus clair.
    Le choix de ses amis est aussi important que celui de ses ennemis.
    Il est bien évident que personne ne reprochait rien à cette jeune fille béninoise instrumentalisée par des factions malintentionnées au sein de l’organisation de cette fête, c’est le symbole même que représente Jeanne d’Arc et sa geste et donc l’Histoire de France qui sont détournés.
    Nous saurons nous passer du fou du Puy et de Marine Le Pen, qui se révèlent aussi inconsistants que leurs prétendus adversaires, inconsistants et inconstants, démontrant ainsi leur incohérence ainsi que celle de ceux qui les suivent.

  2. De Villiers ne pense qu’aux entrées du Puy du Fou, quitte à y perdre sa foi.
    Les cloches sonneront-​elles demain ? Il s’en branle…

    • Les entrées au Puy du Fou ?? Chère Madame, essayez donc de réserver hors les premières semaines suivant l’ouverture.… Le Puy du Fou refuse du monde, n’attend pas après un soi-​disant « calcul » pour remplir ses tribunes et ses caisses. Et le Puy du Fou n’est en tout pas destiné à devenir autre chose qu’un endroit où les français (même « colorés » ou sang-​mélés) puissent enfin (re)découvrir la France, ses élans, ses grandeurs et ses gloires. En tous cas pas une réserve de visiteurs aux certificats de naissance racialement normalisés.

    • Oui ça je le sais bien que le Puy du Fou à du succès. Cela n’a rien à voir avec la position de PDV sur son prétendu attachement aux racines chrétiennes de la France. Votre propos est hors sujet . Je mets en doute la sincérité de PDV.

    • Chère Madame, avez-​vous lu le livre que vous mentionnez ? Car il est justement question de cela ! De ne pas couper les français de la France, de leur redonner ce goût de la France. Je vous invite à lire ou relire, selon, les derniers chapitres du livre, une ode à la France, et à ses enfants pour leur éviter la tentation d’aller chercher ailleurs d’autres gloires, d’autres grandeurs… et d’autres combats !

      Les entrées au Puy du Fou ?? Chère Madame, essayez donc de réserver hors les premières semaines suivant l’ouverture.… Le Puy du Fou refuse du monde, n’attend pas après un soi-​disant « calcul » pour remplir ses tribunes et ses caisses. Et le Puy du Fou n’est en tout pas destiné à devenir autre chose qu’un endroit où les Français (même « colorés » ou sang-​mélés) puissent enfin (re)découvrir la France, ses élans, ses grandeurs et ses gloires. En tous cas pas une réserve de visiteurs aux certificats de naissance racialement normalisés.

    • J’ajoute que C’est vous qui entreprenez de me faire une leçon de morale et de bien pensance sur le métissage et le sang mêlé, C’est vous qui répétez le discours du métissage de Sarkozy et ses successeurs.

    • MDR la jalousie d’un succès partant de rien a la base,mr De Villiers est un grand homme,un des seuls a vouloir sauver la mémoire de son pays,le puy du fou a un succès immense aujourd’hui mais des pendant des années il s’est battu pour en arrivé là !! Pour preuve que son intérêt n’est pas l’argent la cinescenie est purement bénévole et l’argent est directement réinvesti dans le spectacle, ou reversé a des associations (trisomie,enfants malades…)!!arrêtez de déblatérer sur des sujets ou sur des personnes dont vous ne connaissez aucunement l’histoire!!

    • Oui, vous avez raison. Vous savez tout mieux que quiconque et je vous en félicite.

    • Voilà la visite du futur président au Puy du Fou. Je crois ce que je vois. Mais vous avez le droit de trouver ça très bien. Moi je fais partie des gens qui ne sont rien, vous devez faire partie de ceux qui ont réussi.

  3. Le mot patrie chez les anciens signifiait la terre des pères, terra patria. Nos pères n’étaient pas polono-​béninois.

    • Les miens étaient frano-​germano-​belgo-​russo and co… Sans doute aussi une parcelle grecque au vu de mon nom (horreur, des métèques donc !).
      Ceux de mon épouse franco-​polono-​and co. Sans doute un peu espagnol (horreur, donc Maures !).

      Et alors, nos grands-​parents ont combattu pour une idée, un drapeau, une nation, une terre qui n’avait pas vu naître tous leurs ancêtres. Qu’importe, nous sommes blancs de peau, bleus d’yeux.

      Est-​ce qui manque à Mathilde, elle, sans doute plus catholique et plus pratiquante que toute ma famille réunie ? Si ce n’est un problème de pigmentation dermique, c’est alors un problème de pureté génétique ? Dois-​je alors m’émouvoir pour ma famille et moi de ne pouvoir justifier d’une pureté suffisamment nette ? D’une « francité » suffisamment établie ?

      Le plus déprimant dans cette histoire, c’est de constater que finalement, et pourtant sensibles aux mêmes craintes et aux mêmes combats pour la France, on est aux yeux des « justes penseurs », jamais assez purs, politiquement, moralement, religieusement… génétiquement ?

      Le point Godwin est pour moi. Serviteur.

    • Les miens étaient franco-​germano-​belgo-​russo and co… Sans doute aussi une parcelle grecque au vu de mon nom (horreur, des métèques donc !).
      Ceux de mon épouse franco-​polono-​and co. Sans doute un peu espagnol (horreur, donc Maures !).

      Et alors, nos grands-​parents ont combattu pour une idée, un drapeau, une nation, une terre qui n’avait pas vu naître tous leurs ancêtres. Qu’importe, nous sommes blancs de peau, bleus d’yeux.

      Est-​ce qui manque à Mathilde, elle, sans doute plus catholique et plus pratiquante que toute ma famille réunie ? Si ce n’est un problème de pigmentation dermique, c’est alors un problème de pureté génétique ? Dois-​je alors m’émouvoir pour ma famille et moi de ne pouvoir justifier d’une pureté suffisamment nette ? D’une « francité » suffisamment établie ?

      Le plus déprimant dans cette histoire, c’est de constater que finalement, et pourtant sensibles aux mêmes craintes et aux mêmes combats pour la France, on est aux yeux des « justes penseurs », jamais assez purs, politiquement, moralement, religieusement… génétiquement ?

      Le point Godwin est pour moi. Serviteur.

  4. 1924 Jacques Bainville, pourtant peu suspect de quelconque collusion avec une pensée bobo-​gauchiste :

    « La fusion des races a commencé dès les âges préhistoriques. Le peuple français est un composé. C’est mieux qu’une race. C’est une nation. » L’emploi du mot race, aujourd’hui connoté, était dans sa bouche une manière d’exprimer ce que dit aujourd’hui Philippe de Villiers.

    Pour les croyants on pourrait ajouter : Galates 3:28 « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-​Christ. »

    A ce compte, donnons l’indépendance à la Réunion, la Martinique etc, s’ils ne sont, faute de la bonne couleur de peau ou de la bonne « ethnie » destinés à être de bons français.

    Et peut-​être devrait-​on envisager de déchoir mes enfants, qui portent en eux du sang français, polonais, russe, belge, allemand, comme l’indique mon arbre généalogique établi jusqu’en 1780.…

    • Michel Lebon

      M. Collignon. Mon arbre généalogique remonte aussi loin que le vôtre. Aveyronnais côté maternel et Champenois côté paternel. Peu importe qu’à travers leur histoire, leur nation ait été un royaume ou une république, ces ancêtres ont toujours défendu leur patrie, la terre de leurs pères. Il vous appartient de préférer le concept politique à l’enracinement. Dans ce cas, que toute l’humanité soit française, en Jésus Christ, en Mahomet ou en Bouddha pour satisfaire toutes les chapelles.

  5. Je conseil a ce cher journaliste d’aller à la rencontre de mr De Villiers pour vraiment faire connaissance avec lui ai lieu de balancer ses pics pourri infondés. ..ce cher monsieur a peut être des actions dans un parc concurrent pour ne voir que le coté business de chaque paroles de mr de Villiers

    • Michel Lebon

      Cher M. Chartier. J’ai visité le parc (trois jours) et je ne taris pas d’éloges sur le Puy du Fou qui relègue Euro Disney à une vulgaire fête foraine. Je regrette que M. De Villiers, qui aspire, je suppose, à redonner ses lettres de noblesse à notre Histoire de France (bien massacrée de nos jours), soit si peu exigeant avec la réalité historique.
      Peut-​on représenter Toussaint Louverture en blondinet ou Perceval en mélanésien ?
      M. De Villiers ne fait pas mieux que tous les autres, il s’approprie l’Histoire selon son bon vouloir. Et suivant le vent qui tourne.

  6. L’anneau de Jeanne d’Arc est plus que probablement une arnaque, comme le tableau soi-​disant de Léonard de Vinci.
    S’il était authentique, un musée l’aurait acheté !

  7. Christian Emellina

    Nous sommes encore tombés dans le piège. Sacrés Gaulois !
    Cela fait plus de 60 ans que les Rouges nous manipulent et dans 60 ans nous en serons encore à nous disputer quand la France et les Français n’existeront même plus… Quand je pense qu’on reprochait à Le Pen de ne pas vouloir le pouvoir !

  8. Vous dîtes béninoise et non polonaise, ce n’est vraiment pas bénin…! N’avez vous pas compris que cette jeune fille est volontaire et répond aux critères de sélection, y compris par sa confession, de laquelle vous vous excluez par phylétisme. En Nom Dieu, je vous le dis, vous n’êtes pas digne du nom de chrétien. Jean d’Athos

  9. Je rigole quand je vois Philippe de Villiers se gargariser du Puy du Fou, comme de sa propriété.
    Le mérite et le succès ne viennent pas de lui, mais des centaines de bénévoles, qui se sont investis dès le départ, et que, même maintenant, s’ils se détournaient du spectacle, ce serait la fin rapide du « Puy du Fou », et personne ne peut prétendre le contraire.

  10. Jean-Claude Thialet

    Eh oui ! Dieu merci – j’ose le dire – y a encore des catholiques traditionalistes qui ont su garder – en plus de leur foi, celle des « anciens temps » ! – leur bon sens. Et qui ne se laissent pas abuser par les (supposés « vrais») bons sentiments du chef de l’Eglise, et pas davantage par les faux arguments des catholiques progressistes qui confondent « charité chrétienne » avec « béni-​oui-​ouisme » et « babouchardise ».
    Des catholiques traditionalistes qui ne souhaitent pas plus le suicide de l’Europe chrétienne face à l’islamisation, que le leur.
    Quel prélat aura le courage de remettre à l’endroit les idées de François 0 (comme Zéro !) pour lui faire enfin comprendre les dangers pour la Chrétienté de l’arrivée massive de vrais/​faux « réfugiés » majoritairement musulmans ? Tous « complices » actifs ou passifs du Pape, les membres de la Curie romaine ? Prêts à rendre un jour des comptes à saint Pierre ou à saint Paul ? Individuellement ou collectivement(1) ?

    (1) En attendant ce « jugement », à quand une « bêtification » (je dis bien « bêtification » ! ) collective, comme il y a des béatifications collectives, de tous ces « idiots utiles » de l’islam ? Celles des clercs qui laissent tout faire, comme celles des laïcs progressistes qui, depuis Vatican II, font la loi sur le terrain …

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

694