nice-bobard

Désinformation : Nice Matin, la main dans le sac

Nice‐​Matin, qui bénéficie de larges subventions publiques, se pose en référence de l’information et explique dans les écoles comment détecter les « fake news », autrement dit les bobards. Eh bien, c’est facile, il suffit de lire Nice Matin ! En voici un bel exemple :
Nice-Matin 11 avril 2018 véto russe ONU
Que s’est-il passé hier à l’ONU ? Deux motions différentes furent présentées hier, le 10 avril 2018, pour ouvrir une enquête sur « une attaque présumée à l’arme chimique [qui] aurait eu lieu ce weekend à Douma, dans la Ghouta orientale »(1). Comme il fallait s’y attendre, les Américains ont posé leur véto sur la motion russe et les Russes sur la motion américaine.

Il est facile de lire sur le site officiel des Nations Unies : Syrie : le Conseil de sécurité n’adopte aucun des trois projets résolution sur l’utilisation d’armes chimiques.

Mais Nice Matin ne retient délibérément que le véto russe. Le journal aurait pu écrire tout aussi bien : « Véto américain à une enquête en Syrie », mais ne le fait pas.

Voilà un magnifique cas de désinformation que les missi dominici de Nice Matin pourraient présenter dans les écoles.

La démarche de Nice Matin est cousue de fil blanc. Pour continuer de percevoir ses subventions, Nice Matin s’aligne sur la Pensée Unique. Celle‐​ci est insufflée depuis des officines à New‐​York, Washington, Londres ou Bruxelles, et finalement Paris. Voilà pourquoi toute la presse dit la même chose sur la Russie belliciste, l’Europe des valeurs et des Droits de l’Homme, les bienfaits de l’immigration et du métissage, l’efficacité des privatisations et de l’économie mondialisée, etc.

La Pensée Unique nous impose que la Russie soit notre ennemi. Pourquoi donc ?

Veut‐​elle nous préparer à une guerre contre la Russie ? Tout porte à le croire. Chaque jour, partout, la presse « mainstream » dénigre la Russie et Poutine. Comme Nice Matin aujourd’hui. Si vous écoutez Radio Classique qui appartient au milliardaire Bernard Arnault, c’est le même discours. Poutine est méchant, il faut lui faire la guerre. N’a-t-il pas fait empoisonner un ex‐​agent russe ? Cela suffit pour que Theresa May convainque ses alliés d’expulser 160 diplomates russes, tout en ajoutant que « l’option militaire était envisagée ». Avant toute enquête, les Anglais veulent faire la guerre à la Russie au prétexte qu’un ancien espion aurait été empoisonnée par la Russie.

À présent la Pensée Unique nous ressert l’histoire ressassée et invraisemblable d’attaque chimique en Syrie par le méchant Bachar El Assad. Celui‐​ci est tellement méchant et stupide qu’il lance des gaz toxiques alors qu’il se sait surveillé et alors, surtout, qu’il est en passe de reconquérir l’intégralité de son territoire et qu’il n’a nullement besoin de recourir à ces méthodes. Comme en Irak avec le bobard des « armes de destruction massive », les Américains veulent renverser le président syrien mais ils n’y sont toujours pas parvenus jusqu’à présent.

En présentant les faits de cette manière, Nice Matin se place délibérément du côté des bellicistes« Le vice fomente la guerre, la vertu combat ». Rien n’a changé depuis le marquis de Vauvenargues(2) au XVIe siècle dans ses Réflexions et Maximes. C’est toujours vrai.

Massimo Luce

(1) Selon le texte de l’ONU.
(2) Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix‐​en‐​Provence, 5 août 1715 – Paris, 28 mai 1747)

Ceci peut aussi vous intéresser

Base militaire américaine Al-Tanf Syrie

L’État islamique agonise dans le sang

Les derniers combattants de Daech lancent un raid meurtrier dans le sud de la Syrie …

2 commentaires

  1. Les bobards de guerre continuent à vitesse V.
    Les gendarmes du monde se congratulent !
    Le shérif autoproclamé va se féliciter, pour faire plaisir à ses amis arabes.
    Les deux toutous pour faire plaisir au grand chef !
    Mais après ?
    Que les gens se mêlent de leurs affaires, point barre !

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.