Marko Djuric commando albanais

Le ministre serbe en charge du Kosovo enlevé en public par un commando albanais

Alors qu’il participait à une réunion publique à Kosovska Mitrovica consacrée au dialogue interne, le ministre serbe en charge du Kosovo, Marko Djuric, a été très violemment attaqué le lundi 26 mars 2018 par une unité de force spéciale albanaise du Kosovo qui s’écriait « Allahou Akbar ». 

Cette opération commando n’a fait l’objet d’aucun écho dans toute la presse. C’est justement pourquoi nous relevons cette information.

Communiqué de Solidarité Kosovo (27 mars 2018)
Le ministre serbe en charge du Kosovo enlevé en public par un commando albanais

Enlevé puis séquestré, le ministre serbe en charge du Kosovo, Marko Djuric, a été attaqué hier [26 mars 2018] par une unité de force spéciale albanaise du Kosovo alors qu’il participait à une réunion publique à Kosovska Mitrovica consacrée « au dialogue interne ».
 

Grenades et mitrailleuses

Il est un peu plus de 17h30 lorsque la table ronde présidée par le ministre serbe, Marko Djuric, est interrompue par des explosions de grenades assourdissantes. Dehors se joue un drame. Un commando albanais de cinquante hommes cagoulés et lourdement armés débarque sur le perron du bâtiment public. Alors que des civils serbes tentent de les retenir à l’extérieur, les ravisseurs forcent le passage à coups de gaz lacrymogènes et de matraques. S’en suit une scène d’une violence inouïe.

Les élus serbes sont d’abord projetés à terre puis mis en joue par les hommes cagoulés avant d’être frappés à coup de crosse. Les journalistes sont frappés, les caméras jetées. Le ministre Djuric, lui aussi molesté, est délogé manu militari jusqu’au centre de Pristina. Sur toute l’artère piétonne de la ville, l’homme d’État serbe est « traîné, courbé en deux, devant les caméras et sous les insultes des habitants » ont constaté des journalistes de l’AFP(1)

Le commando albanais criait « Allahou Akbar »

Expulsé du Kosovo après avoir été séquestré, le ministre serbe est arrivé en fin de matinée à Belgrade où il a été hospitalisé et soigné. « Ils m’ont jeté dans l’un des convoyeurs puis ils m’ont frappé. Ils ont essayé de m’effrayer, ils m’ont planté leurs mitrailleuses dans l’estomac. Un autre a sorti un couteau et m’a menacé. Pendant tout ce temps, certains prenaient des “selfies”. Sur la route jusqu’à Pristina, ils criaient “Allahou Akbar”. Après cela, ils m’ont conduit dans les rues de la ville puis ils m’ont emmené dans un sous-​sol » témoigne Marko Djuric, encore sous le coup de l’agression, les poignets et les mains bandés.

Solidarité Kosovo condamne avec la plus grande fermeté l’attaque perpétrée contre le ministre serbe, Marko Djuric. Solidarité Kosovo exprime également sa profonde solidarité et son soutien indéfectible aux trente victimes serbes blessés au cours de l’agression et plus largement aux Serbes du Kosovo qui se sentent plus que jamais en danger.

[source]

Plus d’information sur Solidarité Kosovo.

(1) Les journalistes de l’AFP étaient bien là. Mais bizarrement cette opération militaro-​mafieuse albanaise est totalement occultée par tous les médias occidentaux

Ceci peut aussi vous intéresser

Manipulation presse

Mamoudou Gassama : la vérité révélée

Nice Provence Info fut l’un des premiers organes de presse à émettre des doutes sur …

5 commentaires

  1. Allahou akbar??
    Encore de la propagande Serbe C’est bien connu
    Sa me fait bien rire
    Dans les forces Kosovar y a des musulmans chrétiens..
    Le ministre n’avait pas d’autorisation d’entrer sur notre territoire.
    Nous décidons qui rentre et qui ne rentre pas.
    Et ceux qui sont pas contant on le remet à leur place
    On est indépendant et c’est tout.
    Le Kosovo est un pays libre.
    Encore un article de propagande

    • Marie Clairefontaine

      Vous écrivez : « Nous décidons qui rentre et qui ne rentre pas ».
      Nous aussi, on va faire pareil. On va virer tous les Albanais. Et du coup ça videra nos prisons.

  2. Un communiqué émanant de « Solidarité Kosovo»… Vous n’êtes pas digne de faire du journalisme, ça manque réellement d’objectivité. Solidarité Kosovo est une association qui n’a pour seul but de défendre la minorité Serbe du Kosovo, un article comme celui-​ci n’a donc rien à faire ici. Cela relève de la propagande Serbe qui a pour seul objectif de faire passer les Albanais pour des islamistes, alors que c’est tout à fait le contraire, on a plus à faire à des musulmans non pratiquants (la plupart ne faisant même pas la prière ou le ramadan), des athées, et des chrétiens catholiques, afin que les pays occidentaux reviennent sur leur déclaration de reconnaissance du Kosovo. Marko Djuric méritait ce traitement, puisque la Serbie n’a pas respecté l’intégrité territoriale de son voisin, et c’est encore plus grave, lorsque cela provient d’un membre du gouvernement.

    • Nous vous REMERCIONS de votre commentaire.
      Vous faites partie de ces personnes qui dénigrent une information qui ne leur convient pas au prétexte qu’elle provient d’untel ou untel. Ce qui compte alors ce ne sont pas les faits (que vous ne contestez pas), mais qui les rapporte. Ici Solidarité Kosovo qui ne vous convient pas.
      Pourtant les faits sont là. L’AFP était présente à Kosovska Mitrovica, mais la presse aux ordres n’a pas voulu les reprendre.
      C’est précisément la raison qui nous a incités à les reprendre, justement parce que la presse aux ordres ne l’a pas fait. Vous vous placez de son côté. Du côté du manche.
      Voilà pourquoi votre commentaire nous encourage à RÉinformer les Français. Voilà pourquoi nous vous en remercions.

  3. Et je n’ai effectivement rien lu de semblable dans Nice menteur ou autre périodique.…

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

772