Rafale

Razzia funambulesque sur la Syrie

Notre ministre des Armées Florence Parly et le général Lecointre, chef d’état-major des Armées, ont rendu compte de leur razzia funambulesque sur la Syrie ce week-​end.

Mme Parly nous présente ce qu’elle appelle, je la cite : « Battle Damage Assesment » (sic ! à une minute). Comme pour mieux exprimer sa soumission aux anglo-​saxons. Qui croit encore à cette pantomime grotesque ? Des moyens colossaux furent mis en œuvre pour détruire un ou deux bâtiments soigneusement préalablement vidés, sans faire de victimes syriennes, mais surtout russes. Ouf ! Les objectifs ont bien été atteints. Vraiment de quoi être fiers de nos armées.

À partir de la huitième minute, le général Lecointre, qui a succédé au général de Villiers, nous fait l’inventaire des forces françaises engagées dans cette opération qui fait, si on entend bien, honneur à la Patrie.

Nos avions sont partis de la métropole, principalement de la BA 113 de Saint-​Dizier (Haute Marne), pour une mission continue de 10 heures de vol, soit 7000 km. Ainsi pour l’Armée de l’Air :

• 5 Rafale (estimation 40 000 euros de l’heure)
• 4 Mirage 2000–5 (estimation 25 000 euros de l’heure)
• 2 Awack (estimation 50 000[?] euros de l’heure) chargés de la surveillance de l’espace aérien.
• 6 ravitailleurs en vol pour 3 ravitaillements à l’aller et deux au retour (estimation 50 000[?] euros de l’heure)
Tous ces aéronefs pour lancer, à distance et sans s’aventurer dans le ciel syrien, une dizaine de missiles Scalp à 850 000 euros pièce. Combien de ces missiles ont réellement atteint leur cible lorsque l’on sait que la défense anti-​aérienne syrienne les a abattus pour la plupart en vol.

Missiles francais Scalp MdCN

À cela s’ajoutent plusieurs navires de la Marine nationale :
• 3 frégates multi-​missions (coût vertigineux inestimable)
• 1 frégate anti-​sous-​marins (coût vertigineux inestimable)
• 1 frégate anti-​aérienne (coût vertigineux inestimable)
Heureusement encore que le porte-​avion Charles de Gaulle est en rade à Toulon !
Tous ces navires pour délivrer trois missiles de croisière naval, étrennés pour l’occasion, à 2 900 000 euros l’unité.

La défense antiaérienne syrienne a intercepté 71 des 103 missiles lancés par les États-​Unis, la France et Royaume Uni, mais en épargnant ceux de la France ? Faut-​il remercier Bachar Al Assad ?

Les experts-​comptables militaires me pardonneront mes approximations et ce calcul empirique, mais en additionnant les quelques 200 heures de vol cumulées, les 13 missiles, et sans compter les heures à la mer de nos 5 frégates, on arrive à environ 20 millions d’euros pour le coût de cette opération bidon.

Si on y ajoute le Royaume Uni et les États-​Unis, nous sommes à plus d’une centaine de missiles « intelligents » au prix exorbitant. Ces fleurons de la technologie furent pour la plupart abattus en vol par la défense anti-​aérienne syrienne D’après les sources officielles russe, 71 missiles sur 103 furent atteints avant d’atteindre leur cible. Même pas le temps de faire preuve de leur intelligence. Ces Syriens sont vraiment grossiers.

Razzia funambulesque et dispendieuse.

Pendant ce temps-​là, nos militaires sont incapables, à 10 contre 1, de virer les loqueteux de Notre-​Dame-​des-​Landes.

Les contribuables apprécieront.

Michel Lebon

Ceci peut aussi vous intéresser

Syrie offensive sud juin 2018

Les Syriens et les Russes lancent une offensive dans le sud de la Syrie

Depuis la reprise de la Ghouta et du camp de Yarmouk dans la banlieue de …

5 commentaires

  1. Blairon Pierre-Emile

    Bachar El Assad estime le coût à 15 millions pour les Français en précisant que tous les missiles français ont été abattus.
    Je pense que Bachar est moins menteur que les clowns qui ont bombardé la Syrie.

  2. Ne pas oublier le coût en personnels
     » 3 frégates multi missions (FREMM) Équipage : 108 marins (équipage renforcé en opérations de 140 avec le groupe aérien et le groupe de fusiliers)
    » 1 frégate anti sous-​marins
    Équipage : 22 officiers (dont 4 pilotes), 145 officiers mariniers, 77 quartiers-​maîtres et matelots
     » 1 frégate anti-​aérienne
    Équipage : 25 officiers, 154 officiers-​mariniers et 71 quartier-​maîtres et matelots.

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

666