Herrou Palme Festival Cannes

Cédric Herrou au Festival de Cannes : logique !

Décidément Cédric Herrou poursuit une brillante carrière que beaucoup lui envient à juste titre.

Le voici qui s’apprête à monter les marches du Palais des Festivals de Cannes, la consécration de tout acteur et de toute actrice.

Il est en effet l’acteur principal du film que lui consacre Michel Toesca. Initialement intitulé « À tous vents », le film est emphatiquement renommé « Libre », tout simplement !

« Libre » ! Mais libre de quoi ?

Cédric Herrou est tout le contraire d’un homme libre. Il est le pur produit du Système.

Cédric Herrou New-York-Times janvier 2017Il bénéficie de l’appui unanime de toute la presse mainstream qui assure sa promotion depuis New York. Dès octobre 2016, le New York Times déniche le « bon passeur de la Roya » et le place sous les projecteurs. Courrier International emboîtera bien entendu le pas en octobre 2016 en reprenant l’article de référence. Nice Matin se doit de suivre le mouvement et consacre Cédric Herrou « Homme de l’année 2016 » (lire Nice‐​Matin humilie ses lecteurs du 30 décembre 2016). Le tempo étant défini à New York, le New York Times remet une couche en janvier 2017 en consacrant sa une au passeur d’émigrés clandestins. Le titre est explicite : « Fraternité in action ». Cédric Herrou est dorénavant un héros du mondialisme qui porte haut les valeurs de fraternité de la France qui impliquent, pour les maîtres à penser de New York, d’accueillir tous les émigrés clandestins, d’où qu’ils viennent et aussi nombreux soient‐​ils.

La carrière de Cédric Herrou s’emballe et celui‐​ci en joue fort habilement pour assurer sa survie alimentaire car ce ne sont pas ses chèvres et ses poules qui le nourrissent. 

Google, rien que ça, assure le paysan bidon de son soutien (lire notre article du 10 février Google soutient le passeur de la Roya). Puis toute la Bien Pensance est invitée à en faire autant. C’est ainsi qu’il reçoit le prix de la LICRA 2017 (voir notre article du 27 mars 2017). José Bové, autre écolo bidon mondialiste, vient à Breil‐​sur‐​Roya lui apporter son soutien (notre article du 24 juillet 2017). 

Les affaires prospèrent et le berger doit agrandir ses capacités de transit et d’hébergement. Il se fait livrer un Algéco en hélicoptère ! (voir notre article du 2 septembre 2017).

Edwy Plenel accepte même de figurer parmi les participants d’une table ronde à laquelle il ne s’est du reste jamais rendu, préférant, ce jour là, interviewer le Président Macron (lire Cédric Herrou, trahi par ses amis du 13 avril 2018).

« Libre », Cédric Herrou ? Sûrement pas !

Il est DANS le Système jusqu’à la moelle et reconnaissons lui le talent que beaucoup n’ont pas et lui reprochent par suite(1) d’en jouer très habilement pour mener sa barque de son Capharnaüm de Breil‐​sur‐​Roya vers le tapis rouge des marches du Palais des Festivals de Cannes. 

Massimo Luce

(1) Ses amis de la Marche solidaire exprimeront leur désappointement lors de leur première étape à Breil‐​sur‐​Roya le lundi 30 avril 2018 (lire Marche solidaire pour les migrant‐​e‐​s, oui mais en voiture et sans migrant‐​e‐​s du 2 mai 2018)

Ceci peut aussi vous intéresser

Seigneur anneaux Gandalf Blanc

Ils nous ont déclaré la guerre

En premier, commençons par notre région. Tout le monde parle de cette révoltante agression (qui …

2 commentaires

  1. Cet individu restera un minable.

  2. Quelle honte pour la France !

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.