NIMBY Not in my backyard

À Sospel, le Parti Communiste appelle à accueillir encore plus d’émigrés clandestins

Ce samedi soir 12 mai 2018, se déroulait à Sospel une réunion organisée par le Parti Communiste représenté par Mme Dumas, responsable départementale.

La salle était plus que clairsemée pour écouter sur les rives de la Bévéra, non loin de la Roya, le discours mondialiste pro-​clandestins du parti qui fut autrefois celui des travailleurs français.

Cette réunion avait pour but de trouver, ou plutôt de proposer des solutions pour accueillir les clandestins, en particulier bien sûr, les amis de Cédric Herrou dans la Roya voisine. Un projet de centre d’accueil serait donc en préparation, peut-​être à St Dalmas de Tende, ou à tout le moins, dans une commune qui accepterait les recevoir.

Mais le Parti Communiste, ou ce qu’il en reste, pratique ce que les Britanniques nomment le « NIMBY », à savoir : « Not in my back yard ». Autrement dit : Pas chez moi ! C’est ce que reconnaît Mme Dumas en répondant à la question d’un auditeur qui lui demande pourquoi elle ne prend pas de clandestins chez elle.


[source vidéo : Michael Payet]

Patrice LEMAÎTRE

Ceci peut aussi vous intéresser

La « Marche solidaire » n’est pas bienvenue dans le Var

Partis de Vintimille, après avoir rejoint Breil-​sur-​Roya en voiture, les « marcheurs en cheval vapeur » solidaires …

Un commentaire

  1. Si les communistes ne savent pas que les clandestins sont acceptés par l’oligarchie mondialiste pour faire baisser les salaires, ils acceptent souvent des sommes dérisoires et ne payent pas d’impôts ;
    Les communistes ne savent pas pourquoi les masses populaires les ont quittés, qu’ils ouvrent les yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les balises < i > et < b > sont autorisées. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.