Sélectionner la page

Ma bonne semaine de mauvaise foi (19 mai 2019)

Ma bonne semaine de mauvaise foi (19 mai 2019)

La date de Ma bonne semaine est doré­na­vant celle de la paru­tion et non celle du début de la semaine, ce qui est plus clair. Puisqu’on est dans les chan­ge­ments, allons‑y !


Dimanche 12 mai 2019
Heureux de retrou­ver les colonnes de Nice-Provence Info, qui comme le Phénix, renaît de ses cendres qui n’ont pas eu le temps de refroi­dir. Nous ne savons pas exac­te­ment ce qui s’est pas­sé du côté de l’hé­ber­geur, le sau­rons-nous un jour ? Nous vous en tien­drons infor­més.
Comme il est dit dans l’é­di­to­rial, il sem­ble­rait que le vent tourne du côté des Gilets Jaunes. Après les décla­ra­tions d’un Jacques Attali, per­son­nage pour­tant his­to­ri­que­ment à l’exact oppo­sé de ce mou­ve­ment popu­laire, qui dit com­prendre cette révolte et la jus­ti­fier, c’est au tour d’un col­lec­tif « d’ar­tistes », (1 400, excu­sez du peu !), de venir sou­te­nir le mou­ve­ment, avec à leur tête Juliette Binoche et Emmanuelle Béart, qu’on a plus sou­vent vu appe­ler à la défense des émi­grés clan­des­tins. Mille quatre cents d’un seul coup. C’est beau­coup, certes d’au­tant que très peu sont connus. Mais il est un peu tard. Le mou­ve­ment va fêter ses six mois, il serait temps de se réveiller.
Le milieu artis­tique et « cultu­rel », tra­di­tion­nel­le­ment de « gôche plu­tôt bobo » vient faire entendre sa voix, alors que les Gilets Jaunes n’ont ces­sé de les appe­ler à la res­cousse sans aucun écho. Rappelez-vous l’é­poque du concert des « enfoi­rés », ou de la valse hési­ta­tion d’un Frank Dubosc crai­gnant sans doute pour son proche ave­nir… Il ne reste guère que Francis Lalanne… Alors, qu’en conclure ? Qu’eux aus­si sentent que le vent va tour­ner ? Et que le désa­mour des Français pour Macron est au plus bas ? Ça com­mence à faire beau­coup de monde qui n’y croit plus, ne bou­dons pas notre plai­sir.


Lundi 13 mai 2019
On n’a pas soixante ans tous les jours, je vous le concède, et si on aime bien la vie, cela peut être une occa­sion de pas­ser un bon moment en famille ou entre amis, de débou­cher une ou deux (ou plus si affi­ni­té) dives bou­teilles, à cha­cun selon ses envies et ses moyens. L’envie et les moyens de Carlos Ghosn en la matière sont tout de même bien éloi­gnés de ceux des Français.
Dans une vidéo révé­lée au public, on découvre la récep­tion offerte par l’ex-patron de Renault (que l’on sur­nomme désor­mais Renault Captur) au châ­teau de Versailles (c’est plus chic qu’à la can­tine). Des musi­ciens et des dan­seurs, un repas ser­vi par Alain Ducasse et une visite pri­vée du châ­teau de Versailles clô­tu­rée par un feu d’artifice, ce fut le pro­gramme de cette petite sau­te­rie orga­ni­sée en mars 2014 pour je crois, 600 000€. Vous n’é­tiez pas invi­té ? Moi non plus !


Mardi 14 mai 2019
Regain de tuber­cu­lose en Île de France apprend-on par l’organisme Santé publique France qui pré­cise que « les popu­la­tions concer­nées par cette aug­men­ta­tion sont celles souf­frant le plus de pré­ca­ri­té et de pro­mis­cui­té, notam­ment les per­sonnes nées à l’étranger, en héber­ge­ment col­lec­tif ou sans domi­cile fixe et celles arri­vées récem­ment en France » ajou­tant : « La pro­por­tion des cas de tuber­cu­lose par­mi les per­sonnes nées à l’étranger arri­vées en France récem­ment (depuis moins de 2 ans) a aug­men­té signi­fi­ca­ti­ve­ment entre 2015 et 2017, pas­sant de 23 % à 32 % ».
Rappelons tout de même que la tuber­cu­lose est une mala­die qui touche les pou­mons, qui est trans­mise par voie aérienne et qui peut se pro­pa­ger au cer­veau.
C’est au niveau mon­dial, la mala­die infec­tieuse la plus meur­trière, avec 1,6 mil­lions de décès par an. Mais cela ne semble pour­tant pas trou­bler les auto­ri­tés fran­çaises ou euro­péennes dans leur poli­tique d’accueil sans contrôle ni limite ou dans leur ordre de faire vac­ci­ner tous les nour­ris­sons contre des mala­dies bien plus bénignes.

Tuberculose

Mercredi 15 mai 2019
Nice Provence Info s’est tou­jours éle­vé contre les béton­nages de toutes sortes. Le plus gros pro­jet actuel­le­ment dans la région est Open Sky, centre com­mer­cial pré­vu au cœur du parc dépar­te­men­tal de la Valmasque à Valbonne.
Heureusement de plus en plus de voix s’é­lèvent contre cette absur­di­té éco­no­mique et éco­lo­gique sou­te­nue en par­ti­cu­lier par le maire d’Antibes, Jean Léonetti, sur­nom­mé Bétonetti.
Pour s’op­po­ser à ce pro­jet, une grande mani­fes­ta­tion est pré­vue à Sophia Antipolis, place Bermond, le jeu­di 6 juin à par­tir de midi. Nous vous invi­tons cor­dia­le­ment à y par­ti­ci­per.

Jeudi 16 mai 2019
Ça se passe en France au XXIe siècle. Brahim a obte­nu 27000€ d’in­dem­ni­tés après juge­ment aux prud’hommes. Il faut dire que le mal­heu­reux avait été licen­cié car il refu­sait de ser­rer la main à ses col­lègues femmes. Je pen­sais naï­ve­ment que ce genre de geste tom­bait effec­ti­ve­ment sous le coup de la loi vu la rigi­di­té de nos magis­trats envers tout ce qui est « dis­cri­mi­nant ». Mais…. ça se passe en France, en 2019. Les juges de gauche sont fémi­nistes, oui, mais pas avec les isla­mistes, c’est pour­tant simple. Il y a une hié­rar­chie à la sou­mis­sion. Ne l’ou­bliez pas.

Vendredi 17 mai 2019
Qu’ont-ils donc tous à cen­su­rer de la sorte ?
La semaine der­nière, Macron a reçu Marc Zuckerberg, le patron de FaceBook à l’Élysée. Pour par­ler infox (fake­news) ? Coïncidence (il ne peut en être autre­ment !), quelques jours après, une dou­zaine de pages de sou­tien au Mouvement 5 étoiles (M5S) de Luigi Di Maio et à La Lega de Matteo Salvini avaient dis­pa­ru de Facebook.
Mercredi 16, c’est la CGT qui cen­sure Le Point, Paris Match et Valeurs actuelles dans dix-huit grandes villes de France en refu­sant de les dis­tri­buer !

Samedi 18 mai 2019
Ce soir c’est la finale de l’Eurovision. Malgré toutes les sol­li­ci­ta­tions, je ne regar­de­rai pas Bilal Hassani.
J’aimais bien cette petite soi­rée aupa­ra­vant, à l’é­poque où les chan­sons repré­sen­taient réel­le­ment les pays, fran­co­phones ou pas. Ce qui me sem­blait un excellent lien cultu­rel pour une Europe déjà sou­mise aux ban­quiers et aux éco­no­mistes qui se fichent pas mal des peuples pour­vu qu’ils consomment.
La chan­son ita­lienne ne res­sem­blait pas à la chan­son alle­mande qui se dif­fé­ren­ciait de la chan­son nor­vé­gienne.
Aujourd’hui toutes les chan­sons se res­semblent dans un inimi­table sal­mi­gon­dis. On dirait que pour se faire entendre, néces­si­té est d’être vul­gaire, non euro­péen (un comble), inver­ti et stu­pide. Ce sera sans moi, car pour para­phra­ser Dominique Venner, l’Eurovision aujourd’­hui, c’est « la folie comme socle, la médio­cri­té comme but, la lai­deur comme hori­zon ».

Conchita Wurst repré­sen­tant l’Autriche en 2014 – Bilal Hassani repré­sen­tant la France en 2019

Bonne semaine à tous !
Et à la semaine pro­chaine.

Patrice LEMAÎTRE

1 commentaire

  1. Toujours aus­si inci­sif, mais quel bon­heur ! Merci d’a­voir repris le har­nais pour notre plai­sir !

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 4Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.