Sélectionner la page

Charité bien ordonnée commence par soi-même

Charité bien ordonnée commence par soi-même

Il est déjà fait men­tion de cet adage dans les Évangiles. L’apôtre Paul conseille son ami Timothée pour le choix des futurs res­pon­sables des com­mu­nau­tés chré­tiennes et lui dit : « Qu’il soit l’époux d’une seule femme ; qu’il élève bien ses enfants ; qu’il soit sobre. Comment, en effet, être res­pon­sable de la famille des chré­tiens si l’on ne peut être res­pon­sable de soi-même et de sa propre famille ?» (1Tm 3,2−5)

Le pré­sident de la métro­pole Nice Côte d’Azur ne res­pecte pas le conseil de Saint Paul lorsqu’il décide de son propre chef d’allouer une sub­ven­tion de 544 000 euros pour la recons­truc­tion de Notre-Dame.
Ce fai­sant, le vieux bris­card niçois de la poli­tique poli­ti­cienne :

  • Joue sur sur l’affectif pour se don­ner le beau rôle du géné­reux et faire adhé­rer ses admi­nis­trés et donc ses élec­teurs trau­ma­ti­sés par l’incendie de la cathé­drale pari­sienne. Qui peut res­ter insen­sible à ce trau­ma­tisme ? Les méchants, bien enten­du. Choisissez votre camp : les gen­tils ou les méchants.
  • Joue sur les chiffres pour démon­trer que cet effort est indo­lore puisqu’il revient à un don de 1 euro par habi­tant de la métro­pole. Qui refuse de don­ner 1 euro pour la recons­truc­tion de Notre-Dame ? Toujours les méchants.
  • Ne donne pas son argent mais celui des contri­buables qui n’ont pas été consul­tés et à qui il revient indi­vi­duel­le­ment de don­ner pour telle ou telle cause.
La taxe fon­cière a été aug­men­tée dans des pro­por­tions insou­te­nables.

Quel est l’élu suf­fi­sam­ment cou­ra­geux et res­pon­sable qui ose­ra cri­ti­quer une telle démarche géné­reuse et huma­niste ? Personne, sauf…
Guillaume Aral, élu divers droite au conseil métro­po­li­tain, qui s’élève avec des pro­pos de bon sens : « Ce n’est pas notre rôle car ce n’est pas sur notre ter­ri­toire. Nous avions déjà voté une sub­ven­tion de 50 000 euros à une asso­cia­tion israé­lienne. Si encore les finan­ce­ments de la métro­pole étaient excé­den­taires, pour­quoi pas. Mais ce n’est pas le cas. Si les métro­po­li­tains veulent don­ner pour Notre-Dame, ils n’ont pas besoin qu’on prenne leur argent pour don­ner à leur place. »

Il se trouve tout de même un — UN, 1 — élu, bien seul, pour expri­mer le bon sens et la rai­son :

  • Notre-Dame n’est pas située sur la Métropole Nice – Côte d’Azur.
  • Christian Estrosi est cou­tu­mier de sub­ven­tions dis­cré­tion­naires.
  • La métro­pole niçoise est sur­en­det­tée à tel point qu’elle a dû aug­men­ter dras­ti­que­ment les impôts en 2019. Estrosi, comme tous ses col­lègues poli­ti­ciens, donne de l’argent qu’il n’a pas.
  • Enfin il revient à cha­cun de déter­mi­ner ce qu’il donne ou pas aux grandes causes huma­ni­taires. Pourquoi Estrosi déci­de­rait-il à notre place ? Qu’il com­mence déjà par bien gérer sa famille, comme le conseille Saint Paul.
  • Nous ajou­te­rons que le pro­jet de recons­truc­tion n’est pas défi­ni et que les dons sont col­lec­tés avant même que l’on sache com­ment ils seront uti­li­sés.

Christian Estrosi est à l’image de toute notre classe poli­tique : il dépense l’argent qu’il n’a pas dans le seul des­sein de séduire son élec­to­rat en vue de la pro­chaine échéance élec­to­rale.


Massimo Luce

1 commentaire

  1. Très bon article de Massimo Luce dans NPI sur les pro­messes et moti­va­tions pro­fondes du poli­ti­card muni­ci­pal de Nice, Estrosi et par voie de consé­quence, de ses sem­blables ailleurs.
    Qu’il fasse donc comme à Lyon où là ils viennent d’annuler leur « geste » en invo­quant hypo­cri­te­ment la « clô­ture du compte»…
    Il n’appartient pas à des poli­ti­cards locaux d’engager leurs contri­buables pour des causes exté­rieures. S’ils veulent faire un « geste » qu’ils le fassent donc sur leurs deniers per­son­nels quitte à sug­gé­rer aux élec­teurs de les imi­ter ! Autrement c’est lit­té­ra­le­ment du détour­ne­ment de fonds publics

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 7Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.