Sélectionner la page

Conférence d’Aude Mirkovic : résumé + éléments de discernement

Conférence d’Aude Mirkovic : résumé + éléments de discernement

L’une de nos lec­trices nous a fait par­ve­nir un bref résu­mé de la confé­rence d’Aude Mirkovic du 21 mai, que nous annon­cions dans nos colonnes et à laquelle elle a assis­té.

Aude Mirkovic a mon­tré avec beau­coup de clar­té et fer­veur l’injustice qu’entraînerait une telle ouver­ture en pri­vant déli­bé­ré­ment un enfant de sa lignée pater­nelle, pro­vo­quant un manque (qui, s’il n’est pas insur­mon­table, n’est jamais ano­din pour l’enfant )- là où l’adoption ou l’accouchement sous X répare ou répond à une situa­tion de crise.

Si j’ai bien com­pris , la PMA pour toutes, est non seule­ment contraire aux conven­tions des Droits de l’enfant qui impose le droit pour tout enfant de connaître son ascen­dance et de la faire recon­naître juri­di­que­ment (texte le plus rati­fié par l’ONU en 1989) mais de sur­croît ce serait une porte ouverte à la mar­chan­di­sa­tion des corps (le manque de gamètes obli­geant à rému­né­rer les don­neurs) et mul­ti­plie­rait les risques de consan­gui­ni­té (déjà réels : 17 don­neurs pour 500 enfants aujourd’hui !)

Enfin, si on ouvre aux couples de femmes, en fai­sant sau­ter le ver­rou de l’infertilité, (rai­son médi­cale qui jus­ti­fie le recours à cette tech­nique), on peut s’attendre à voir tous les couples y avoir recours car léga­le­ment ils y auraient droit ; il n’y aurait donc plus de limites comme le montre cer­tains cas aux États-Unis ou en Espagne. Les per­sonnes âgées, les conjoints endeuillés et tous ceux qui défen­draient un pro­jet par­ti­cu­lier (une fille à tout prix, l’évitement de tel ou tel défaut héré­di­taire) pour­raient recou­rir à cette tech­nique !

À ce rythme, autant léga­li­ser l’eugénisme et se pré­pa­rer au monde mer­veilleux décrit dans le film Bien­ve­nue à Gattaca !

Bienvenue Gattaca

Franchement, ça ne fait pas envie.

La nature a certes des défauts mais en géné­ral on fait rare­ment mieux qu’elle. Si dans sa loi impé­rieuse, la nature pré­voit un homme et une femme pour conce­voir, c’est sans doute qu’elle a de bonnes rai­sons !

Nous remer­cions notre lec­trice de cette trans­crip­tion.

1 commentaire

  1. Le laxisme dans tous les domaines, ce n’est pas la liber­té et cela n’y res­semble même pas !

    Aux yeux de la nature, l’Homme c’est seule­ment un couple, for­mé par deux prin­cipes, l’un mâle et l’autre femelle.

    Cet Homme là (2 moi­tiés) est char­gé de pro­pa­ger l’es­pèce, à l’ins­tar de tous les autres orga­nismes sexués de toutes les espèces vivant sur terre.

    Si, par des moyens tech­niques on peut remé­dier à des dys­fonc­tion­ne­ment des sys­tèmes repro­duc­teurs, c’est tant mieux !

    Mais il ne faut pas inver­ser les rôles et arguer de ce fait que n’im­porte qui (mâle ou femelle) a le « droit » d’ob­te­nir un enfant comme si c’é­tait une « mar­chan­dise légi­ti­me­ment dési­rable » alors que la nature nous assigne le DEVOIR d’é­le­ver avec amour et le mieux pos­sible le ou les indi­vi­dus qui nous rem­pla­ce­ront !

    « Il n’y a point de liber­té sans lois, ni où quel­qu’un est au-des­sus des lois : dans l’é­tat même de nature, l’Homme n’est libre qu’à la faveur de la loi natu­relle qui com­mande à tous. » J.J. Rousseau

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 1Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.