Sélectionner la page

Des campements de migrants en plein centre de Nice !

Des campements de migrants en plein centre de Nice !

Communiqué du 12 juin 2019 de Philippe Vardon, vice-pré­sident du groupe RN au Conseil régio­nal de Provence-Alpes-Côte d’Azur,
res­pon­sable du bas­sin niçois :

Il fal­lait bien que ça finisse par arri­ver : nous n’avons plus seule­ment des groupes de migrants qui errent dans Nice, mais désor­mais ce sont de véri­tables cam­pe­ments qui s’installent.

Hier, j’ai ren­con­tré plu­sieurs rive­rains de l’église du Vœu qui m’ont fait part de leur inquié­tude face à la dégra­da­tion rapide de la situa­tion dans leur quar­tier. Chacun peut consta­ter la forte pré­sence de migrants au bout de la cou­lée verte, à la hau­teur de l’église, mais les habi­tants m’ont même aler­té sur le cam­pe­ment pré­sent le soir dans le jar­din Cardinal Ferrero, me remet­tant une vidéo tour­née ven­dre­di matin.

La dif­fu­sion de cette vidéo hier soir (mar­di 11 juin 2019) a entraî­né une inter­ven­tion de la police muni­ci­pale et une réponse publique du direc­teur de cabi­net de Christian Estrosi, Anthony Borré, jugeant que mon mes­sage n’était « plus d’actualité ». M. Borré aurait mieux fait de se gar­der de tout triom­pha­lisme, car peu après son tweet, on me trans­met­tait de nou­velles images (https://twitter.com/P_Vardon/status/1138556021339762689) démon­trant que les tentes n’avaient bou­gé que de quelques mètres, et étaient désor­mais sur les marches de l’église, autour, et der­rière… Le cam­pe­ment de migrants étant donc bel et bien tou­jours là !


Ce midi, ce sont même des images d’un autre cam­pe­ment qui m’ont été trans­mises, celui-ci situé en bord de mer, sous les rochers au pied du phare.

Cette situa­tion est bien sûr la consé­quence du laxisme abso­lu face à l’immigration mas­sive et incon­trô­lée (explo­sion du nombre de demandes d’asile en 2018, et nou­veau record dans les pre­miers mois de 2019), une poli­tique menée par Macron et sou­te­nue par Estrosi.

J’ai écrit ce jour au Préfet des Alpes-Maritimes et au maire de Nice pour leur deman­der d’agir de toute urgence face à cette situa­tion inac­cep­table.
Ces cam­pe­ments ne doivent plus être tolé­rés, et les groupes de migrants – des jeunes hommes uni­que­ment ! – qui trainent dans la ville doivent être pris en charge et sys­té­ma­ti­que­ment expul­sés lorsqu’il s’agit de clan­des­tins.

Philippe Vardon
Membre du Bureau natio­nal du RN
Vice-pré­sident du groupe RN au Conseil régio­nal de Provence-Alpes-Côte d’Azur
Responsable du bas­sin niçois

3 Commentaires

  1. Le pro­blème c’est que l’on ne maî­trise plus rien dans ce pays … On ne sait même pas com­bien ils sont sur le ter­ri­toire natio­nal et com­bien il en entre tous les jours … Pauvre France

    Répondre
  2. Et ce n’est pas tout. Il y en a un autre au port, sous les blocs près du phare.… Moins visible !

    Répondre
  3. Mais que font nos ir-res­pon­sables poli­tiques ? Ces tentes sont une honte pour notre République qui est le ber­ceau des Droits de l’Homme !
    Il faut de TOUTE URGENCE construire des immeubles, encore des immeubles, il faut béton­ner la Côte d’Azur, puis les val­lées, puis le Moyen Pays pour effa­cer ces tentes de la honte. Il faut faire des routes, encore des routes pour y conduire ces « Welcome Refugees ».
    Et nous ne sommes qu’au début de la vague migra­toire mise en œuvre par le Traité de Marrakech qui donne le droit à tous les citoyens de la pla­nète de venir s’installer en France et d’y béné­fi­cier des mêmes droits que les Français. Après tout, ils sont chez eux, chez nous, comme le disait déjà ce grand huma­niste qu’était François Mitterrand.
    Alors vite, on construit, on construit ! Au bou­lot ! Les autres arrivent et ils sont bien plus nom­breux. Du béton ! Du béton !

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 5Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.