Sélectionner la page

L’abbaye de Castagniers : dans les coulisses de la chocolaterie

Aujourd’hui, nous reve­nons à l’abbaye Notre-Dame de la Paix de Castagniers pour explo­rer la vie de tra­vail de la com­mu­nau­té cis­ter­cienne. Appelées « sœurs cho­co­lat » par les habi­tants de la région niçoise, les sœurs pro­duisent du cho­co­lat depuis 1950 dans un petit ate­lier. Divine Box vous en dit un peu plus sur cette pro­duc­tion arti­sa­nale qui n’en finit pas de nous réga­ler !

Le travail manuel, au cœur de la vie monastique

En 529, saint Benoît écrit une “règle” afin d’organiser la vie monas­tique. En résu­mé, les deux piliers de la règle sont “prière et tra­vail” (“ora et labo­ra” en latin). Cela ins­crit donc et la prière et le tra­vail au cœur de la vie monas­tique de ceux qui suivent cette règle : les béné­dic­tins bien sûr, mais aus­si les cis­ter­ciens (comme ici à l’abbaye de Castagniers) et les trap­pistes, aus­si appe­lés cis­ter­ciens de la stricte obser­vance.

Il s’avère par ailleurs que les religieux(ses) ont un goût pour les tâches répé­ti­tives, car comme le dit sœur Odile de l’abbaye de Castagniers, “Les mains sont occu­pées mais l’esprit peut prier.” Tout concorde au même objec­tif !

Abbaye-Castagniers-Sœurs-chocolat.1

Le déli­cieux cho­co­lat noir est prêt à être ver­sé dans un mou­lage en forme de pois­son © Divine Box

Une ribambelle de chocolat

A l’abbaye de Castagniers, le tra­vail manuel a donc bien une place de pre­mier choix. En 1950, les sœurs ins­tallent ain­si une cho­co­la­te­rie direc­te­ment sur une aile du cloître, consi­dé­ré comme le cœur de l’abbaye.

À la cho­co­la­te­rie, les sœurs fabriquent tout plein de cho­co­lats. Il y a bien sûr les tablettes de cho­co­lat noir, blanc, au café ou encore aux amandes. À cela s’ajoute la confec­tion de bou­chées, rochers, bon­bons, oran­gettes et d’autres sur­prises éphé­mères pour Noël et Pâques par exemple ! Et leur top du top : le pra­li­né, qui en fera fondre plus d’un…

Abbaye-Castagniers-Sœurs-chocolat

Photo de famille des mou­lures au cho­co­lat confec­tion­nées pour Pâques © Abbaye de Castagniers

Une production 100% artisanale

Si les cho­co­lats de l’abbaye de Castagniers sont aus­si bons, à en faire pâlir les grandes mai­sons de cho­co­lat, c’est en rai­son :
• de leur savoir-faire d’excellence. Par exemple, sœur Emmanuelle tra­vaille à la cho­co­la­te­rie depuis main­te­nant 54 ans. Un coup de main d’expert, qu’elle trans­met bien sûr aux géné­ra­tions sui­vantes…
• de leurs matières pre­mières : elles uti­lisent un cho­co­lat pur beurre de cacao qui est ensuite tra­vaillé à la main.
• de leur petites quan­ti­tés : les sœurs de Castagniers pro­duisent entre une et deux tonnes de cho­co­lat par an. Une pro­duc­tion vrai­ment res­treinte, pour en conser­ver la qua­li­té !
Par ailleurs, la qua­li­té de leur arti­sa­nat monas­tique est recon­nu et cer­ti­fié par le label “Monastic”, garant de la qua­li­té et de l’authenticité des pro­duits monas­tiques en géné­ral.

Une équipe de Choc’

La com­mu­nau­té de l’abbaye de Castagniers compte 15 sœurs qui par­ti­cipent toutes, de près ou de loin, à la confec­tion des cho­co­lats. Deux sœurs tra­vaillent « à plein temps » à la trans­for­ma­tion du cho­co­lat mais le reste de la com­mu­nau­té donne un coup de main quand il s’agit d’emballer puis d’expédier le cho­co­lat.

Père Dominique, un ami de la com­mu­nau­té, a aus­si contri­bué à la cho­co­la­te­rie en des­si­nant un logo pour les sœurs.

Abbaye-Castagniers-Sœurs-chocolat

Une sœur pré­pare la gar­ni­ture d’un œuf au cho­co­lat noir © Abbaye de Castagniers

Des créations originales

Soucieuses de se renou­ve­ler régu­liè­re­ment avec des nou­velles pépites, les sœurs ont pro­po­sé, il y a deux ans, des cho­co­lats en col­la­bo­ra­tion avec un par­fu­meur de Grasse. Lors du tra­vail du cho­co­lat, elles ont ain­si mis des par­fums de jas­min, camo­mille et de myrrhe pour en faire ensuite des tablettes. Une série aus­si limi­tée qu’originale, qui valait le coup d’être ten­tée !

Du chocolat certes, mais aussi de l’huile d’olive !

Bien que les sœurs de Castagniers soient connues pour leur cho­co­lat, elles pro­duisent aus­si de l’huile d’olive, grâce aux 450 oli­viers du domaine de l’abbaye. Après la récolte d’olives aux mois de décembre et jan­vier, les sœurs par­viennent à pro­duire jusqu’à 1000 litres en une année. Quand on vous dit qu’elles savent tout faire 😉

Abbaye-Castagniers

L’abbaye de Castagniers est entou­rée d’oliviers per­met­tant la pro­duc­tion de l’huile d’olives © Divine Box

Et pour faire vos provisions de tous ces bons produits ?

Bien évi­dem­ment, le mieux est de se rendre direc­te­ment à l’abbaye, où les sœurs sont tou­jours accueillantes et heu­reuses de dis­cu­ter. L’abbaye est située au
271 route de Saint-Blaise
06670 Castagniers.

Si cela fait un peu loin pour vous, il est aus­si pos­sible de com­man­der en ligne et de se faire livrer chez soi les pro­duits de l’abbaye de Castagniers grâce à la bou­tique monas­tique Divine Box.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 3Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.