Sélectionner la page

Ma bonne semaine de mauvaise foi (21 juillet 2019)

Dimanche 14 juillet 2019

Vomissures algé­riennes sur les Champs.
La qua­li­fi­ca­tion de l’é­quipe natio­nale de foot­ball algé­rienne a de nou­veau don­né lieu à des émeutes eth­niques et reli­gieuses très impor­tantes dans plu­sieurs villes de France, avec bien sûr, Paris et ses Champs Élysées au pre­mier plan.
Ces émeutes n’a­vaient très sou­vent que peu de rap­port avec le foot­ball, si l’on en croit les nom­breux témoi­gnages rele­vés lors de cette soi­rée.
« Nique la France, vive l’Algérie ! »
« On est en train de pis­ser sur l’Arc de Triomphe ! »
« On a fait plus vite que les Allemands en 40, on a pris Paris en 3 heures ! »
Voilà le genre de joyeu­se­tés enten­dues par badauds et jour­na­listes (qui n’en ont rien racon­té à de très rares excep­tions près).
Un pas de plus fran­chi dans ce que Guillaume Faye nom­mait dans son der­nier ouvrage : « La guerre civile raciale » ?

Les insultes à la France de sup­por­ters de l’Algérie

« Nique la France, vive l’Algérie ! »« On est en train de pis­ser sur l’Arc de Triomphe ! »« On a fait plus vite que les Allemands en 40, on a pris Paris en 3 heures ! »Des réac­tions de sup­por­ters algé­riens à Paris. Qu’en pen­sez-vous ?Pour dire STOP à l’im­mi­gra­tion :► https://damocles.co/immigration-france-stop/

Gepostet von Damoclès am Montag, 15. Juli 2019

Lundi 15 juillet 2019

Coq en stock
Après les déboires de Maurice, le coq de l’île de Ré que je vous nar­rais navré il y a quelques temps, une autre his­toire vient d’être réglée devant les tri­bu­naux cette semaine. Le tri­bu­nal de Compiègne a en effet condam­né Nicolas Boucher à se sépa­rer de son coq Coco, sous peine de se voir infli­ger 50 € d’amendes par jour. Ce der­nier est accu­sé par la voi­sine d’être trop bruyant. On a alors sous­trait des fonc­tion­naires à leurs lourdes tâches pour enquê­ter. Et le constat est acca­blant : le coq a chan­té 31 fois de 8 h 45 à 9 h 25, 7 fois entre 10 h 26 et 10 h 30, puis 23 fois de 11 h 11 à 11 h 37. On rêve d’un tel job à la cam­pagne… Du coup le coq s’est retrou­vé au tri­bu­nal, menot­té entre deux pou­lets, et condam­né à la dépor­ta­tion pour l’exemple… Cela me rap­pelle une autre aven­ture qui est arri­vée à un de mes amis, maire d’un petit vil­lage de Haute Savoie. Le coq en bronze qui ornait le monu­ment aux morts de la com­mune a dis­pa­ru un beau matin. Et pour­tant, il ne chan­tait pas !
Une haine anti-coq est elle en train de se pro­pa­ger en France ?
Coq

Mardi 16 juillet 2019

Petit jeu pour tes­ter votre mémoire.
Quel point com­mun y a t‑il entre :
Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez, Sylvie Goulard, Nicolas Hulot, Laura Flessel, Gérard Collomb, Françoise Nyssen, Delphine Gény, Stéphane Travert, Jacques Mézard, Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux, Mounir Mahjoubi, et François de Rugy ?
Un indice pour vous aider : le homard a quit­té le panier de crabes.
Crabe Homard

Mercredi 17 juillet 2019

Victoire de la pari­té sexuelle et raciale, dans le pro­chain James Bond : une femme incar­ne­ra l’agent 007.
Les fans de l’agent secret s’en acco­mo­de­ront-ils ?
Les James Bond girls ne sont en effet désor­mais plus can­ton­nées aux seconds rôles. Dans le 25e volet de la saga, Lashana Lynch incar­ne­ra le nou­vel agent 007. Nomi, son per­son­nage, rem­pla­ce­ra James Bond, tou­jours cam­pé par Daniel Craig. Ce rôle est un gros coup pour l’actrice de 31 ans, qui s’est fait connaître du grand public pour son rôle dans le film Captain Marvel.
Nous n’a­vons rien contre les pari­tés quand elles sont jus­ti­fiées. Mais quand elles touchent à des stan­dards ciné­ma­to­gra­phiques, ou des modèles clas­siques, ça devient plus que dou­teux et ridi­cule. À quand un remake de la série « Arnold et Willy » avec un Willy lithua­nien, ou un bio­pic de Jimi Hendrix joué par Julien Doré ?

Jeudi 18 juillet 2019

Un réfu­gié syrien de 32 ans a été mis en exa­men et écroué, same­di 13 juillet, pour le meurtre et le viol de Johanna Blanes, 24 ans, dont le corps avait été décou­vert dimanche der­nier à Mont-de-Marsan (Landes). Des effets per­son­nels de la vic­time ont été retrou­vés sur lui.
Il nie les faits. Mais les enquê­teurs ont plu­sieurs élé­ments à lui oppo­ser.
Ce réfu­gié poli­tique avait été inter­pel­lé, jeu­di matin, à Mont-de-Marsan par la police judi­ciaire, après que des « élé­ments géné­tiques » recueillis sur le corps de la vic­time ont per­mis de remon­ter jusqu’à lui. Il était ins­crit au fichier natio­nal auto­ma­ti­sé des empreintes géné­tiques. À son domi­cile, on a retrou­vé des effets per­son­nels de la vic­time, dont son télé­phone por­table.
Marine Le Pen s’est expri­mée dans un Tweet qui reflète l’o­pi­nion géné­rale face à un énième crime sexuel com­mis par un « migrant » : « Meurtre sor­dide de Johanna par un migrant syrien déjà condam­né en 2018 pour vio­lences conju­gales : der­rière les bons sen­ti­ments et la naï­ve­té des immi­gra­tion­nistes, il y a la mise en dan­ger de nos com­pa­triotes par une immi­gra­tion subie et incon­trô­lée. MLP »
Opinion inad­mis­sible pour Le Syndicat géné­ral des lycéens, sidé­ré par « cette énième cam­pagne d’appel à la haine par la géné­ra­li­sa­tion d’un acte cri­mi­nel pour tous les migrants », qui dénonce cette manière « d’utiliser la mort d’une femme comme argu­ment poli­tique » et annonce son inten­tion de dépo­ser une plainte auprès du pro­cu­reur de la République de Mont-de-Marsan pour inci­ta­tion à la haine.
Autrement dit… il ne faut pas réagir contre le viol et le meurtre de cette jeune femme, mais contre ceux qui ne l’ac­ceptent pas !
Reflet gla­cial de notre socié­té où les valeurs sont inver­sées.
Jeune fille violée Mont-de-Marsan

Vendredi 19 juillet 2019

À l’heure où j’é­cris, je ne connais pas le résul­tat de la finale de la Coupe d’Afrique… Mais on peut craindre en cas de vic­toire de l’Algérie, de nou­veaux débor­de­ments, pro­ba­ble­ment plus intenses que dimanche der­nier.
Des voi­tures seront cer­tai­ne­ment brû­lées, c’est la meilleure façon de mani­fes­ter sa joie. On fera les comptes plus tard… mais pour­ra t‑on les faire ?
Le minis­tère de l’Intérieur a décla­ré ce lun­di qu’il ne com­mu­ni­que­rait pas le nombre de voi­tures brû­lées en France lors du wee­kend der­nier. « On ne donne pas et on assume. C’est tou­jours la même chose et ça n’apporte rien », a expli­qué l’entourage du ministre Castaner (lire La nou­velle pos­ture : « J’assume ! du 18 juillet 2019).
En 2018, un total de 845 voi­tures avaient été brû­lées en France lors des deux soi­rées des 13 et 14 juillet, selon les chiffres du minis­tère de l’Intérieur, en baisse par rap­port à 2017. 897 véhi­cules avaient alors été incen­diés.
Sans coupe d’Afrique…
La sagesse popu­laire dit : « Pour ne pas voir la fièvre, il faut cas­ser le ther­mo­mètre ». On ne sait pas où Castaner a mis le sien !
Thermomètre santé

Samedi 20 juillet 2019

Notre Jupiter fut copieu­se­ment sif­flé sur les Champs Élysées dimanche der­nier lors de la céré­mo­nie du 14 juillet, et cela ne lui a mani­fes­te­ment pas plu. Comme on le com­prend !
Mais, au lieu de prendre tout cela pour lui, il a l’ou­tre­cui­dance de faire retom­ber ces huées sur les mili­taires qui défi­laient, comme si les Français en vou­laient à leur armée, qui garde une bonne cote d’a­mour dans l’o­pi­nion. Macron a toutes les audaces et toutes les lâche­tés. Il se fout roya­le­ment de son peuple.
Jusqu’où se per­met­tra t‑il de nous faire prendre des ves­sies pour des lan­ternes !
Macron sifflets 14 juillet 2019

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain !

Patrice LEMAÎTRE

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 3Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.