Sélectionner la page

Le procureur de Nice fichait les avocats

Jean-Michel Prêtre, pro­cu­reur de la République à Nice, est muté à Lyon en tant qu’a­vo­cat géné­ral près la Cour d’ap­pel de Lyon. Cette muta­tion est annon­cée comme une sanc­tion puisque l’on est pas licen­cié dans la haute fonc­tion publique.
Le média­tique pro­cu­reur niçois, il est vrai bien moins que son pré­dé­ces­seur Éric de Montgolfier (lui aus­si muté à Bourges avant terme) a sus­ci­té plu­sieurs scan­dales, par­mi les­quels la presse a rele­vé les affaires Geneviève Legay(1) et la suc­ces­sion de l’hôtel Negresco (cette der­nière ayant tout de même déclen­ché une per­qui­si­tion à son domi­cile par trois magis­trats du par­quet natio­nal finan­cier et des poli­ciers de l’of­fice anti-cor­rup­tion!).
La presse régio­nale et, a for­tio­ri, natio­nale ne s’est pas fait l’é­cho d’un autre scan­dale :

le fichage des avocats du barreau de Nice

C’est l’a­vo­cat niçois, maître Henri-Charles Lambert, qui lève le lièvre dans un cour­rier daté du 26 juillet 2019 adres­sé à Thierry Troin, bâton­nier de l’Ordre des avo­cats au bar­reau de Nice, pour une affaire qui remonte à 2016 et demeu­rée sans réponse.
Extrait :

[ … ] je vous inter­pelle sur l’exis­tence d’un fichier incident/​avocat qui exis­te­rait non seule­ment au niveau de notre juri­dic­tion mais d’a­près la récla­ma­tion du 5 juin 2019, qui don­ne­rait lieu à une dif­fu­sion natio­nale auprès de la chan­cel­le­rie et des juri­dic­tions d’ap­pel.

Monsieur le Président du Tribunal de grande ins­tance de Nice venant de prendre ses fonc­tions, ce n’est évi­dem­ment pas sa mémoire per­son­nelle qui lui per­met d’é­vo­quer – sans d’ailleurs vous en four­nir la jus­ti­fi­ca­tion – une série d’in­ci­dents me concer­nant.

C’est donc qu’il est tenu de façon interne à la juri­dic­tion une fiche sur les avo­cats consi­dé­rés comme des per­tur­ba­teurs du ser­vice public au point que, selon les auteurs de la plainte pré­ci­tée, il est au sur­plus néces­saire de les dénon­cer à l’en­semble des juri­dic­tions.

J’attire votre atten­tion sur la par­ti­cu­lière gra­vi­té de cette révé­la­tion dont pour ma part, j’en­tends infor­mer l’en­semble de la pro­fes­sion.

Par cor­res­pon­dances sépa­rées, j’in­ter­roge la Direction des ser­vices judi­ciaires et la CNIL sur l’exis­tence de ce fichage natio­nal.[ … ]


Maître Lambert, bien connu à Nice pour sa téna­ci­té, relance éga­le­ment la CNIL et Nicole Belloubet, Garde des sceaux.
Extrait du cour­rier à Marie-Laure Denis, Présidente de la CNIL :
[ … ] Mon pro­pos n’est évi­dem­ment pas de vous impli­quer dans la pro­blé­ma­tique de l’in­ci­dent [ … ] mais d’at­ti­rer votre atten­tion sur le fait qu’il appa­rait qu’il est tenu « un fichier » à voca­tion natio­nale des « inci­dents »inter­ve­nant avec des avo­cats.

Je vous serais recon­nais­sant de bien vou­loir inter­ro­ger le Ministère de la Justice sur l’exis­tence, l’u­sage et la léga­li­té de ce fichier.[ … ]


Extrait du cour­rier au Garde des sceaux :
[ … ] Je vous retourne la lettre du direc­teur des ser­vices judi­ciaires du 13 juin 2018, qui en huit lignes ne com­porte pas moins de trois fautes de fran­çais et/​ou de syn­taxe.

Ainsi va l”état de notre admi­nis­tra­tion…

Je serais cepen­dant inté­res­sé d’ap­prendre com­ment « l ”ana­lyse et l’en­quête » aux­quelles a pu se livrer le direc­teur des ser­vices judi­ciaires – et dont il n’y a pas trace – lui ont per­mis de connaître le début de rela­tions « intimes » entre le pro­cu­reur adjoint de Nice, Madame Caroline CHASSAIN et Maître Jean-Patrick FUNEL.

Pour cou­vrir les erre­ments d’un magis­trat, il serait oppor­tun de ne pas défier le simple bon sens.

La date de la dési­gna­tion de Madame CHASSAIN au ser­vice éco­no­mique et finan­cier du Parquet consti­tue par ailleurs une cir­cons­tance indif­fé­rente, puisque c”est ce magis­trat qui était bien à l’au­dience du 8 juin 2016, le direc­teur des ser­vices judi­ciaires igno­rant mani­fes­te­ment en outre la règle de l’in­di­vi­si­bi­li­té du Parquet.[ … ]


Il est à noter que l’ad­joint de Jean-Louis Prêtre, Caroline Chassain, est éga­le­ment mutée. Moins loin : à Grasse !

Décidément il n’aura servi à rien au procureur de Nice de chercher à protéger le Président Macron

À Nice, mais aus­si par­tout en France, l’ad­mi­nis­tra­tion judi­ciaire est bien mal en point et par suite les fon­de­ments de notre République.

Massimo Luce

Notre illus­tra­tion à la une : image extraite du film culte de Florian Henckel von Donnersmarck : La Vie des autres

(1) Lire Ma bonne semaine de mau­vaise foi (28 juillet 2019), ven­dre­di 26 juillet2019.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 4Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.