Devenez Mathusalem en Algérie

Le récent rap­port du Sénat sur les retraites des Anciens com­bat­tants a ins­pi­ré Jean-Claude Thialet qui nous a fait par­ve­nir ce billet d’hu­meur et d’hu­mour noir :

Meilleur que le fameux régime crétois, le régime algérien ?

Je ne parle pas de celui des « géné­raux », mais de celui, dénon­cé naguère par je ne sais plus quel grand quo­ti­dien algé­rien qui consta­tait amè­re­ment que les Algérois (je dis bien « les Algérois » !) – des années après l’Indépendance – en étaient réduits à man­ger du pain et de la mayon­naise. Un régime qui réus­sit appa­rem­ment à tous les Algériens émi­grés qui, après des années de (for­cé­ment) dur labeur en France, ont pris leur retraite au Pays pour deve­nir majo­ri­tai­re­ment des cen­te­naires, et même dépas­ser très lar­ge­ment le cap du cen­te­na­riat, par cen­taines de mil­liers.
Des cen­te­naires qui, même depuis leur tombe – si l’on en croit un récent rap­port du Sénat – conti­nuent ain­si à faire pro­fi­ter de leur retraite les membres de leur famille. Comme ils l’a­vaient fait – par­fois leur vie durant – depuis la France, avec l’argent de leur tra­vail ou celui d”«allocs » de toutes sortes…
Ce pré­ten­du scan­dale est connu depuis long­temps de nos soi-disants « gou­ver­nants ». Il est dénon­cé régu­liè­re­ment dans de coû­teux rap­ports. Mais per­sonne n’a le cou­rage d’y mettre fin. Comme à tant d’autres scan­dales liés ou non à des allo­gènes. Après tout, grâce à la bêtise et à la lâche­té de ce qu’on appelle « la République », les « issus de l’im­mi­gra­tion » ne sont-ils pas pour une majo­ri­té d’en­tr’eux, des citoyens fran­çais à part entière ? Et par voie de consé­quence des élec­teurs : des Français qui – en par­faits citoyens – ont, eux aus­si, le droit de faire leur cette devise bien de chez nous du « pas touche-à-mes avan­tages acquis ! » Même à ceux qui sont le fruit d’une escro­que­rie en bande…communautaire ?

Moralité : sans attendre que le gou­ver­ne­ment Macron ose mettre fin (on ne sait jamais, même avec un homme qui a eu la félo­nie de dire que la France avait com­mis des « crimes contre l’hu­ma­ni­té » durant la colo­ni­sa­tion, celle de l’Algérie en par­ti­cu­lier ! ) à ce qu’un naïf rap­port du Sénat fait sem­blant de dénon­cer comme s’il avait fait la décou­verte de l’an­née, il me paraît plus que temps, à bien­tôt 89 ans, d’al­ler ten­ter de jouer les pro­lon­ga­tions en allant res­pi­rer le bon air de l’Algérie pour ten­ter d’y jouer, moi aus­si, les Mathusalem(1).

Fragonard Vieux comme Mathusalem

Tableau de Jean-Honoré Fragonard (né à Grasse le 5 avril 1732, mort à Paris le 22 août 1806),intitulé Vieux comme Mathusalem.

Quitte à me conten­ter de pain et de mayon­naise ! Pourquoi pas en agré­men­tant ce régime de dattes et de lait de cha­melle ou en allant de temps en temps res­pi­rer le bon air de la Métropole pour conti­nuer à appré­cier la beau­té de ses incom­pa­rables monu­ments et pay­sages en même temps que le goût de ses fro­mages et de ses vins ? Après tout, même après la faillite d’Aigle-Azur(2), il y aura tou­jours des vols low-cost pour faire la navette entre la France et ce qui est la mère-patrie de mil­lions de nos conci­toyens !

Et ensuite, ce sera à la grâce de Dieu. Après tout, il peut arri­ver à Allah-le-Miséricordieux de pro­lon­ger ad vitam æter­nam la vie de cer­tains mécréants. Et même celle d’un « mécréant » qui, comme moi, sans être deve­nu « raciste » (mais ça pour­rait venir, par pur réflexe d’au­to-défense !), entend sim­ple­ment ne pas voir son (encore, mais pour com­bien de temps ?) beau pays conti­nuer à se lais­ser piller et exploi­ter par des gens issus de ce que feu Boumedienne avait appe­lé des « ventres de femmes » (musul­manes, faut-il le pré­ci­ser ?), et qui, selon sa pré­dic­tion impé­ra­tive, sont venus le conqué­rir par cen­taines de mil­liers. Pas for­cé­ment par le glaive, mais plus sim­ple­ment en exploi­tant la pusil­la­ni­mi­té de ses diri­geants et de ses élus, et la pas­si­vi­té de ses indi­gènes for­ma­tés au « Politiquement Korrect » par l’é­cole de la République et les médias, et émas­cu­lés par des lois aus­si répres­sives que scé­lé­rates(3) !

Jean-Claude Thialet

[NDLR] Notre illus­tra­tion à la une : cou­ver­ture du livre d’Alexandra Retion et Stéphanie de Turckheim « Le régime cré­tois, Les secrets de la lon­gé­vi­té » (Éditions Hachette Cuisine)

(1) Pour ceux qui aurait oublié l’âge de Mathusalem : ce per­son­nage biblique (pas cora­nique !) aurait vécu 969 ans.! Un record que nos « amis algé­riens » auront du mal à battre quelle que soit la pas­si­vi­té de tous les gou­ver­ne­ments fran­çais à venir…
(2) Je ne serais par éton­né d’ap­prendre que — dans son habi­tuelle sol­li­ci­tude — le gou­ver­ne­ment fran­çais décide d’af­fré­ter — aux frais des contri­buables — des avions pour rapa­trier les « vacan­ciers » lais­sés en rade outre-Méditérranée par une com­pa­gnie défaillante.
(3) Un mot que j’emprunte au citoyen Toubon Jacques, deve­nu « défen­seur des droits » à 30 000 euros men­suels par la grâce de Hollande François ; après avoir été Garde des Sceaux d’un pseu­do « gou­ver­ne­ment de droite » sous Chirac Jacques.