Le bon berger

Nous publions ci-des­sous les com­men­taires que nous a envoyés Fernand Jourdan à pro­pos de notre récent article « 11 sep­tembre : le Politiquement Correct mis à mal » :

Le 11 sep­tembre 2001 sera une date majeure de l’Histoire dans plu­sieurs décen­nies, voire plus. Pour des rai­sons que nous ne per­ce­vons pas encore, mais cette date est déjà un mar­queur majeur.

Il est très dif­fi­cile de savoir ce qu’il s’est réel­le­ment pas­sé ce jour-là, ni quelles forces ont per­mis d’y arri­ver. Ce que nous savons en revanche avec cer­ti­tude, c’est :
1- Le rap­port offi­ciel n’a qu’un but : bot­ter en touche. Comme vous le rele­vez dans votre article, c’est un véri­table « tis­su de men­songes ». Pourquoi donc les plus hautes auto­ri­tés du pays le plus puis­sant du monde s’ef­forcent-elles de brouiller les pistes d’un atten­tat spec­ta­cu­laire com­mis sur son ter­ri­toire ? Réfléchissons à cela.
2- Trois tours ont été anéan­ties ce 11 sep­tembre 2001 : les deux tours jumelles (Twin Towers) et le WT7 (Word Trade 7), et nous avez bien rai­son de rap­pe­ler que « le 11 sep­tembre 2001, 7 heures après les tours jumelles, une troi­sième tour haute de 47 étages, le WTC7, s’est effon­drée sur elle-même en à peine 7 secondes. Sans rai­son appa­rente puisqu’aucun avion ne l’avait per­cu­tée. Chose étrange, la BBC et CNN annon­çaient son effon­dre­ment … avant même qu’il ne sur­vienne ! La Commission d’enquête a pas­sé le cas sous silence. » Et pour cause : cette tour n’a pas été tou­chée par un avion et elle s’est effon­drée bien plus tard rigou­reu­se­ment de la même manière que les deux pre­mières. C’est bien dif­fi­cile à expli­quer… Cela vou­drait donc dire que les tours jumelles se sont effon­drées sans avion ! Par suite…
3- Cette troi­sième tour est occul­tée puis­qu’elle pose pro­blème. Et ça marche !
3- Le for­ma­tage des esprits a bien fonc­tion­né. La presse Bien Pensante oublie sys­té­ma­ti­que­ment cette troi­sième tour et plus per­sonne n’en parle. Au point que selon un son­dage réa­li­sé en 2011 par HEC Junior Conseil, 14 % seule­ment des Français savent que trois tours ont été anéan­ties ce 11 sep­tembre 2001 (Saviez-vous qu’une 3e tour est tom­bée le 11 sep­tembre ? sur Médiapart le 11 sep­tembre 2013). Autrement dit 86 % des Français sont tom­bés dans le pan­neau.

C’est une démonstration douloureuse et objective de l’efficacité de l’ingénierie sociale mise en place par le Système

86 % des per­sonnes sont convain­cues du bobard fabri­qué sur un men­songe par omis­sion. Si vous évo­quez le sujet avec des amis qui appar­tiennent à ces 86 % — tout le monde en a — et que vous ten­tez de les ouvrir à la réa­li­té, c’est vous le para­no et le com­plo­tiste comme vous le rele­vez per­ti­nem­ment dans votre article. Ces per­sonnes sont objec­ti­ve­ment mani­pu­lées. Le Pouvoir dis­pose donc d’une machine très effi­cace pour influen­cer l’o­pi­nion en pro­fon­deur. Peut-être même plus effi­cace encore que sous l’an­cienne URSS ! Or que fait le Pouvoir de cette capa­ci­té d’en­doc­tri­ne­ment ?

Cette puissante ingénierie sociale est mise au service du mensonge

Et c’est bien là le pro­blème de notre époque : la machine de pro­pa­gande est au ser­vice du men­songe. Les per­sonnes qui sont en capa­ci­té d’a­gir sur les opi­nions le font au pro­fit du Mal ! Elles attirent autour d’elles des per­sonnes qui se com­plaisent dans le Mal et tout le Système repose ensuite sur le Mal. Les Hommes de Bien sont mar­gi­na­li­sés, ostra­ci­sés, mépri­sés, humi­liés.

Il n’en a pas tou­jours été ain­si et il n’en sera pas tou­jours ain­si. Machiavel n’est pas la réfé­rence abso­lue en matière de sciences poli­tiques. Notre pla­nète a connu et connaî­tra des périodes où le Bien ins­pire les actions des diri­geants. Certes nous en sommes loin et la situa­tion paraît déses­pé­rée. Il ne faut pas perdre espoir car le Mal a de plus en plus de mal (excu­sez ce jeu de « maux » facile !) à s’im­po­ser : le men­songe et la mani­pu­la­tion sont contre-nature car ils absorbent de plus en plus de res­sources dans le seul but de se per­pé­tuer par la cor­rup­tion et la per­ver­sion des élites et par la répres­sion des peuples. L’Âge d’Or revien­dra après la fin de cycle que nous vivons, l’Âge de Fer. Tenons bon et fai­sons entendre nos voix (dans la rue avec nos Gilets Jaunes et dans les urnes). Le bon ber­ger revien­dra qui gui­de­ra le peuple pour son épa­nouis­se­ment et non plus pour la jouis­sance maté­rielle et égoïste d’une élite maté­ria­liste et hédo­niste.

Fernand Jourdan

Pour en savoir plus sur l’in­gé­nie­rie sociale, lire Qu’est-ce que l’ingénierie sociale ?