<span class=« dquo »>«</​span> Nous avons besoin de logements sociaux »

Nous publions ci-des­sous le com­mu­ni­qué d’Europe Écologie Les Verts du Var qui réclame plus de loge­ments sociaux. Cette reven­di­ca­tion sin­cère est le reflet emblé­ma­tique de l’in­co­hé­rence pro­fonde qui irrigue ce mou­ve­ment.

Les Verts sont dans le Système qu’ils ne remettent pas en cause

Ils ne remettent pas en cause la crois­sance per­pé­tuelle, le sacro-saint Progrès. Certes le com­mu­ni­qué reven­dique de manière par­fai­te­ment irréa­liste, donc déma­go­gique :
« Oui à une den­si­fi­ca­tion rai­son­nable de l’habitat pour pré­ser­ver les terres agri­coles et les espaces natu­rels.
Oui à une concer­ta­tion appro­fon­die avec les habi­tants pour déter­mi­ner où construire, où den­si­fier et com­ment. »
Mais plus de loge­ments sociaux, de quelque manière qu’on s’y prenne, cela veut dire plus de béton, plus d’im­meubles, « Toujours plus ». Plus de crois­sance, plus de finance.
La véri­table éco­lo­gie repose sur le res­pect des règles de la Nature : « On ne com­mande à la nature qu’en lui obéis­sant » (Francis Bacon, 1561–1626). Obéir à la nature, c’est l’é­cou­ter quand elle souffre.

Surpopulation mondiale

La véritable écologie doit poser le problème de la démographie mondiale

Et de son coro­laire : les mou­ve­ments migra­toires mas­sifs et enva­his­seurs (lire Surpopulation : l’alerte mon­diale).
Tant que les Verts et toutes les ins­ti­tu­tions dites éco­lo­giques, comme le GIEC (Groupe d’ex­perts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) ou même l’ONU, ne seront pas capables de remettre en cause notre mode de vie pro­gres­siste, indus­triel, maté­ria­liste, hédo­niste et à courte vue, ils ne seront pas cré­dibles.

Welcome refugees Tourves

Communiqué :
Europe Écologie Les Verts

Nous avons besoin de loge­ments sociaux
Est ce que des élus peuvent ne pas res­pec­ter la loi ?

Bravo à l’article 55 de la loi Sru qui impose 25 % de loge­ments sociaux aux com­munes de plus de 1 500 habi­tants.
Honte aux maires de Tpm, sauf un, celui de la Seyne, qui s’offusquent de la loi.
Honte aux maires qui ne res­pectent pas la loi.
Honte aux maires qui ne res­pectent pas le besoin de leurs conci­toyens à pou­voir habi­ter des loge­ments de qua­li­té avec des loyers rai­son­nables, c’est à dire des loge­ments sociaux.

Y en a marre des maires qui pleur­nichent devant une loi de jus­tice sociale.
Il est nor­mal que des maires qui ne veulent pas res­pec­ter la loi soient sanc­tion­nés.
Sauf que la péna­li­té, ce n’est pas le maire qui la paye, mais nous les habi­tants.
Les maires devraient mieux écou­ter leurs conci­toyens, mieux concer­ter.

Oui à une den­si­fi­ca­tion rai­son­nable de l’habitat pour pré­ser­ver les terres agri­coles et les espaces
natu­rels.
Oui à une concer­ta­tion appro­fon­die avec les habi­tants pour déter­mi­ner où construire, où den­si­fier
et com­ment.
Comme cela a été déjà réa­li­sé à l’époque de François Trucy.

Y en a marre des maires qui ne veulent construire des loge­ments que pour les riches.
Qu’ils aillent le dire à tous ceux (envi­ron 27 000 Varois) qui attendent un loge­ment digne depuis des années.
Arrêtez de de lais­ser pros­pé­rer les mar­chands de som­meil.
Allez voir vos col­lègues d’autres régions de France qui eux savent construire des loge­ments sociaux : 40 % des com­munes qui ne res­pectent pas la loi SRU sont en Provence Alpes Côte d’Azur.
Il ne suf­fit pas d’écrire dans le SCOT qu’il faut « pro­duire le nombre de loge­ments suf­fi­sant pour as-
sur­er la réponse aux besoins actuels et futurs … » , il faut le faire.

Passez des mots aux actes !