Les produits de l’abbaye de Rosans : salade de fruits, jolie jolie jolie…

Avez-vous déjà visité l’abbaye Notre-Dame de Miséricorde de Rosans ?

Imaginez : des pay­sages pro­ven­çaux, des fruits gor­gés de soleil, une ancienne ferme entiè­re­ment réno­vée, et une com­mu­nau­té incroyable pour s’occuper de tout ça…ça y est, vous y êtes ! Divine Box vous emmène décou­vrir cette abbaye enso­leillée et faire un petit tour d’horizon de ses déli­cieux pro­duits. Et hop, c’est par­ti !

C’est en 1992 que l’abbaye de Rosans a été fon­dée entre Lyon et Marseille par l’abbaye de Jouques, elle aus­si située en Provence, qui y ins­talle six moniales. Le lieu-dit choi­si par les sœurs de Jouques s’appelle “Baudon”, ce qui veut dire Benoît : pour des Bénédictines, impos­sible de ne pas y voir un petit clin d’œil de la pro­vi­dence ! C’est alors une ancienne ferme et tout est à refaire ! Abbaye Rosans

Ni une ni deux, les sœurs se mettent au tra­vail, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, construisent leur beau prieu­ré. Eh oui, ce n’est qu’en 2002, dix ans plus tard, que Rosans devien­dra bel et bien une abbaye, après avoir suf­fi­sam­ment gran­di pour ouvrir un novi­ciat.Abbaye Rosans

À l’occasion des 25 ans de l’abbaye, les sœurs de Rosans ont orga­ni­sé une grande fête, mar­quant éga­le­ment le début d’un nou­veau chan­tier visant à don­ner un coup de jeune aux ate­liers de pro­duc­tion. Encore une nou­velle aven­ture !

Abbaye Rosans - Chants sœurs

Les sœurs de l’abbaye de Rosans disent huit offices par jour, sui­vant la règle de saint Benoît – © Abbaye de Rosans

Aujourd’hui, les béné­dic­tines sont vingt-huit à vivre sur place, en sui­vant tou­jours la règle de saint Benoît, « Ora et Labora » (« Prière et tra­vail »). À 7h du matin a lieu le pre­mier office, puis la jour­née est ryth­mée par sept autres offices et les temps de tra­vail. Un quo­ti­dien bien rem­pli, donc. Mais heu­reu­se­ment, les sœurs de l’abbaye de Rosans sont loin d’avoir un poil dans la main !

Les fruits de l’abbaye

À Rosans, cha­cune met la main à la pâte. Les sœurs cultivent des champs d’une céréale appe­lée « Petit Épeautre » autour de l’abbaye. Elles ont aus­si une petite ferme, un pota­ger et des ver­gers. Et elles ont même quelques ruches ! Bref, les sœurs aiment tra­vailler au grand air. Et tout ça est entre­te­nu de manière com­plè­te­ment éco­lo­gique, évi­dem­ment.

Abbaye Rosans

La com­pote d’abricots est fabri­quée à la main par les sœurs de l’abbaye de Rosans – © Divine Box

Avec tous leurs bons fruits, et ceux de quelques pro­duc­teurs des envi­rons, les moniales fabriquent dans leur ate­lier plein de petites pépites plus gour­mandes les unes que les autres. Des com­potes, comme la com­pote pommes-poires, des confi­tures, des gelées… Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est varié ! Pour leurs pots de fruits au natu­rel, comme celui de mira­belles au natu­rel, les sœurs uti­lisent une méthode de conser­va­tion natu­relle, à savoir la pas­teu­ri­sa­tion dans du sucre à 90°. Pour les poires au vin, c’est l’alcool qui per­met de conser­ver le fruit et toute sa saveur. Vous l’aurez com­pris : zéro conser­va­teur dans les pro­duits de Rosans. Et ça ne leur manque pas, loin de là !

Tous ces pro­duits sont réa­li­sés à la main de manière tra­di­tion­nelle, tout comme ceux des ate­liers d’enluminure et de reliure de l’abbaye. Dans le pre­mier, les sœurs décorent entre autres des cierges pas­cals en pei­gnant des­sus à l’aide d’un pin­ceau très fin ; dans le second, elles redonnent vie à des livres anciens, des vieux registres de paroisses, etc. Et avec tout ça, la com­mu­nau­té trouve le temps de s’occuper aus­si des ate­liers d’hosties et d’ornements litur­giques. De vrais doigts de fée !

Découvrir les produits de l’abbaye de Rosans

Et voi­là, la petite visite est ter­mi­née ! Pour décou­vrir tous ces bons pro­duits, vous pou­vez vous rendre à l’abbaye :
Abbaye Notre-Dame de Miséricorde
Lieu-dit Baudon
05150 Rosans
ou alors cli­quez ici pour décou­vrir les pro­duits de l’abbaye de Rosans. Et pour trou­ver plein d’autres pro­duits monas­tiques, ren­dez-vous sur la bou­tique en ligne de pro­duits monas­tiques Divine Box.