De quels Jeux Olympiques on parle ?

Contrairement à ce que l’on annon­çait un peu par­tout, mais confor­mé­ment à ce que cer­tains savaient… les JO de Tokyo qui devaient se dérou­ler du 24 juillet au 9 août 2020 ont été repor­tés d’un an. Conséquence non négli­geable pour le pays orga­ni­sa­teur, mais aus­si pour les ath­lètes qui se pré­parent à l’é­vé­ne­ment, et pour les spon­sors !

Ce que l’on sait moins, c’est que l’an der­nier se sont dérou­lés d’autres Jeux Olympiques, beau­coup moins média­ti­sés, beau­coup plus dis­crets puis­qu’il s’a­gis­sait des 7èmes Jeux Olympiques mili­taires. Cet évé­ne­ment spor­tif majeur, pré­vu donc, un an avant les Jeux Olympiques et para­lym­piques de Tokyo 2020, a ras­sem­blé près de 10 000 ath­lètes repré­sen­tant 100 nations. Le CISM compte 140 pays membres dont la France. Sa devise : « L’Amitié par le Sport ».

Jeux Olympiques militaires Wuhan - août 2019

Comme on peut le voir sur la pho­to ci-des­sus (pho­to Armée de Terre), la France y était bien repré­sen­tée avec plus de 400 ath­lètes dont 229 de l’Armée de Terre cou­vrant 21 dis­ci­plines : équi­ta­tion, escrime, ath­lé­tisme, bas­ket, boxe, course d’o­rien­ta­tion, cyclisme, foot­ball, golf, judo, lutte, nata­tion, para­chu­tisme, pentath­lon mili­taire et pentath­lon moderne, taek­won­do, tir, tir à l’arc, tri­ath­lon, voile, vol­ley-ball.

Je n’ai pas le pal­ma­rès de nos ath­lètes mili­taires puis­qu’ils n’in­té­ressent per­sonne.

Mais une chose est à savoir : ces Jeux se sont dérou­lés à… Wuhan !

Patrice LEMAÎTRE