Ma bonne semaine de mauvaise foi (3 mai 2020)

Patrice LEMAÎTRE nous pro­pose sa 100e bonne semaine de mau­vaise foi. Chaque semaine Patrice LEMAÎTRE revi­site pour nous la semaine écou­lée avec son regard per­çant et son esprit acé­ré. Il apporte un éclai­rage neuf et gogue­nard sur les évé­ne­ments dont il dévoile les aspects que la presse conve­nue et sub­ven­tion­née ne sou­haite pas pré­sen­ter.
Vous êtes des mil­liers à vous réga­ler chaque semaine, depuis 100 semaines, de ses mises en lumière. Tant mieux ! Profitez en ! Ce n’est pas fini. Nous atta­quons la deuxième cen­taine.

Dimanche 26 avril 2020

Chronique du Kali Yuga

Depuis quelques semaines, on parle ici et là de « L’Après ». Entendez l’a­près-décon­fi­ne­ment ! Et tout le monde de réci­ter son petit cou­plet sur le futur tel qu’il devra être. On ne compte plus les « plus jamais ça ». On crache sur la mon­dia­li­sa­tion sau­vage, cause de cette vilaine épi­dé­mie. On jure qu’à l’a­ve­nir on pro­dui­ra et consom­me­ra local. On aurait envie d’ap­plau­dir !
Oui, mais…
C’était sans comp­ter l’au­to­ri­sa­tion d’ou­ver­ture des Mac Drive. Des heures de queues comp­tées un peu par­tout en France, mais aus­si en Suisse comme sur la vidéo ci-des­sous. Des gens en manque, ciga­rettes allu­mées dans l’ha­bi­tacle de leur auto­mo­bile au ralen­ti…

Il y a encore du tra­vail à faire…
Détritus - bord de route

Lundi 27 avril 2020

Hier en Belgique, un migrant afghan et résident du centre d’asile de Houthalen Helchteren a été arrê­té pour avoir mena­cé de tuer des membres du per­son­nel et de faire explo­ser des chré­tiens.
Cet homme qui est éga­le­ment soup­çon­né d’a­voir com­mis des délits sexuels (cela doit être une cou­tume dans leur pays, voir ma semaine der­nière).
La rai­son de la colère de se brave homme est le refus de se laver les mains avec une solu­tion qui contient de l’al­cool. Il est alors deve­nu agres­sif et a com­men­cé à cra­cher et à tous­ser sur les membres du per­son­nel du centre de vie, mena­çant de tran­cher la gorge des chré­tiens et des membres du per­son­nel et de se faire explo­ser afin de tuer le plus de chré­tiens pos­sible.Réfugiés - Chance pour la France

Pas une chance pour la Belgique non plus.…

Mardi 28 avril 2020

Ça y est, il a par­lé. Pas convain­cu les Français, non, mais il a par­lé le Premier Ministre. Et les ques­tions qui res­tent sont encore nom­breuses pour nous pauvres con… finés !
Les écoles et les crèches repren­dront bien le 11 mai. Sauf les enfants qui ne vou­dront pas. Sauf les enfants dont les parents ne vou­dront pas. Sauf dans les muni­ci­pa­li­tés dont le maire ne vou­dra pas. Sauf les ensei­gnants qui ne vou­dront pas.
Les « petits com­merces » pour­ront enfin rou­vrir. N’oublions pas que ce sont eux les plus tou­chés par la crise, avec les petits arti­sans, tout ce qui est petit. Les « gros » comme d’ha­bi­tude, se font moins de sou­ci. Et si, pour leur faci­li­ter la reprise, on fer­mait en même temps les grandes sur­faces pour deux mois ? Avec le béné­fice qu’elles ont fait pen­dant les deux der­niers, elles peuvent attendre un peu. Chacun son tour, ce ne serait que jus­tice.
Vous pour­rez enfin aller vous pro­me­ner sans pro­duire le « lais­sez-pas­ser » qui vous était deve­nu fami­lier. Les gens auront peut être de nou­veau plus peur du virus que du gen­darme.
Il y aura des masques, si, si, c’est juré. Le dilemme : les ache­ter à la phar­ma­cie ou au bureau de tabac ? Je pense qu’a­vec les der­nières lubies invo­quées, les Français pré­fé­re­ront visi­ter l’en­seigne à la carotte. Il paraît que le virus n’aime pas la nico­tine. Des fois que les masques en soient impré­gnés… Souhaitons quand même que les mil­liards inves­tis les der­nières années dans les cam­pagnes anti-tabac ne soient pas anéan­ties d’un coup d’un seul si les gens se remettent à fumer…Fumer tue

Mercredi 29 avril 2020

L’ancienne ministre de la Santé Michèle Barzach, dont le nom avait été évo­qué publi­que­ment par une femme ayant eu une rela­tion avec Gabriel Matzneff lors­qu’elle était ado­les­cente, a été enten­due par les enquê­teurs char­gés des inves­ti­ga­tions visant l’é­cri­vain, a appris le 28 avril l’AFP de source judi­ciaire.
Pour quelle rai­son ?
L’ancienne pré­si­dente de l’UNICEF France fut membre du gou­ver­ne­ment, ministre de la san­té, de 1986 à 1988, sous la pré­si­dence de François Mitterrand lorsque Jacques Chirac était Premier ministre.
Elle pres­cri­vait paraît-il, la « pilule » a des jeunes filles que lui ame­nait per­son­nel­le­ment l’é­cri­vain, ama­teur de chair très fraîche de sexe indif­fé­rent.
Sombre époque pour bien des rai­sons, les affaires de pédo­phi­lie n’y sont pas rares, si on se rap­pelle un peu l’af­faire du Coral en 1982. Lieu de vie « édu­ca­tif » à la mode mai 68, il ser­vait de réser­voir d’a­do­les­cents pour quelques figures fri­quées. Le nom de Jack Lang y fut cité à plu­sieurs reprises. L’ancien ministre de la culture qui fut éga­le­ment en cause dans une affaire de pédo­phi­lie au Maroc, et qui s’en était sor­ti de jus­tesse grâce à son pédi­grée poli­tique.
N’oublions pas non plus l’a­ni­ma­teur chan­son­nier gau­chiste de France Inter Patrick Font, qui se moquait à lon­gueur d’é­mis­sion des Français moyens, et qui dans la même période fut condam­né pour attou­che­ments sur mineurs.
Et n’ou­blions pas Daniel Cohn Bendit, Frédéric Mitterrand, Douste Blazy, Pierre Bergé, Michel Polac, etc. (lire à ce pro­pos La gauche expie­ra-t-elle ses pen­chants pour la pédo­phi­lie ? du 23 août 2019).
Une ques­tion me vient quand même à l’es­prit : pour­quoi le monde de l’é­di­tion a‑t-il pro­té­gé ain­si Matzneff, alors que tout le monde était au cou­rant ? Alors qu’il avait été si prompt à lyn­cher Renaud Camus après sa sor­tie sur « Le Grand Remplacement ». Y a t‑il des idées plus conve­nables que d’autres ?Pédophilie

Jeudi 30 avril 2020

L’immonde « Le Monde » se plaint des des­truc­tions de plus en plus fré­quentes d’an­tennes 5G un peu par­tout sur la pla­nète.
Nous avons par­lé ici de cette nou­velle cou­ver­ture qui devrait amé­lio­rer les com­mu­ni­ca­tions entre entre­prises (pas vrai­ment pour les par­ti­cu­liers) mais qui, selon cer­taines sources très cré­dibles (cf. , pour­raient être dan­ge­reuses pour la san­té. Je ne revien­drai pas sur la polé­mique, ce n’est pas mon sujet du jour.
L’ex-jour­nal chou­chou des étu­diants et des hommes d’af­faires, pro­prié­té de M. Niel et de M. Pigasse (Pierre Bergé ayant quit­té l’as­so­cia­tion mal­gré lui…), trouve tou­jours le moyen de pour­fendre toute oppo­si­tion à la doxa mon­dia­liste d’où qu’elle vienne. Tout ce qui est « anti­mon­dia­liste » lui est fon­ciè­re­ment anti­pa­thique, pour ain­si dire « à sup­pri­mer ».
Je reviens donc à cette affaire d’an­tennes 5G détruites. Le « quo­ti­dien du (grand) soir » n’y va pas par quatre che­mins, et mérite un point Godwin d’hon­neur (ce n’est pas le pre­mier), en sous-enten­dant que ces ter­ro­ristes sont… anti­sé­mites. Rien de moins. Le Professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine en 2008 ? Antisémite !

Il n’y a rien d’é­ton­nant à ce que Le Monde emboite le pas aux GAFA qui cen­surent doré­na­vant toute ana­lyse (comme celle du Professeur Montagnier) qui se penchent sur les effets des très hautes fré­quences de la 5G sur les orga­nisme vivants.
Ceux qui s’y aven­tu­re­raient sont des conspi­ra­tion­nistes, et par consé­quent des anti­sé­mites.Le Monde - immonde

Vendredi 1er mai 2020

Vous vous sou­ve­nez de Dominique Perben ? Probablement pas. Il fut pour­tant quatre ou cinq fois ministre, sous Balladur, Juppé, Raffarin et de Villepin. En par­ti­cu­lier Garde des sceaux, en oppo­si­tion avec Sarkozy pour les peines dites « plan­cher ».
Ce brave mon­sieur a été contrô­lé à la fron­tière suisse avec 15 000 euros non décla­rés. L’affaire date du 25 sep­tembre 2017, mais ne paraît qu’au­jourd’­hui. La famille Perben reve­nait d’un séjour en Suisse, pro­ba­ble­ment à la banque, quand les doua­niers de Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie l’ont arrê­té. Après contrôle, il s’est avé­ré que le sac à main de Madame conte­nait 10 000 € en petites cou­pures, et le por­te­feuille de Monsieur, 5 000 €. Un PV pour « man­que­ment à l’o­bli­ga­tion décla­ra­tive » a été dres­sé. Certes, 15 000€ ne repré­sentent pas une somme impor­tante pour ces per­son­nages. Mais on voit bien que les vieilles com­bines poli­ti­cardes n’ont jamais ces­sé, quoi qu’on en dise. Chirac - Perben - Collomb

Pour cela aus­si un véri­table chan­ge­ment sera néces­saire après le grand décon­fi­ne­ment ! Le « JOUR D’APRÈS » : un grand coup de balai ?
On peut tou­jours rêver.

Samedi 2 mai 2020

On ter­mine la semaine sur une grosse décep­tion : l’emballage de l’Arc de triomphe par Christo repor­té d’un an. C’était pour­tant un des évé­ne­ments artis­tiques les plus spec­ta­cu­laires pré­vus pour la ren­trée de sep­tembre à Paris. Cette déci­sion a été prise par l’ar­tiste d’o­ri­gine bul­gare vivant à New York, par le CMN et par le Centre Pompidou.
Ce sur­pre­nant volte-face aurait été impo­sé par la dif­fi­cul­té de trou­ver suf­fi­sam­ment de masques pour l’en­semble de l’é­di­fice.
Espérons que les Parisiens ne souf­fri­ront pas trop de l’ab­sence d’une telle œuvre dans leur bien aimée capi­tale, mais on com­prend que dans le contexte actuel, le moindre risque doit être évi­té pour ne pas pro­pa­ger la conne­rie à virus !
On n’a pas deman­dé aux géné­raux Hoche, Marceau ou autre Turreau, dont le nom est gra­vé dans la pierre du monu­ment, si ça les embal­lait…Arc Triomphe emballé Christo

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…

Patrice LEMAÎTRE