Ma bonne semaine de mauvaise foi (7 juin 2020)

Dimanche 31 mai 2020

Chronique du Kali Yuga

Pouvoir uri­ner debout semble est un des com­bats du moment pour le gau­cho-fémi­nisme et de ses com­pa­gnons de route, qui réclament à cor et à cri l’é­ga­li­té face au mâle for­cé­ment domi­na­teur.
La place Royale de Nantes, heu­reu­se­ment, vient satis­faire ces éter­nelles insa­tis­faites, puis­qu’on y a éri­gé une « œuvre » sculp­tée de 3 m de hau­teur, inti­tu­lée « Hommage aux figures de la fémi­ni­té triom­phante ». Si pour « l’ar­tiste », cette chose repré­sente une figure de la fémi­ni­té, on ne sau­rait l’en­cou­ra­ger à consul­ter au plus vite…Hommage aux figures de la féminité triomphante - Place royale Nantes

Lundi 1er juin 2020

Le 13 mai der­nier était votée la loi Avia, cas­tra­trice de nos liber­tés.
286 votes favo­rables à l’ins­tau­ra­tion de cette loi. Seul pro­blème : une voix sem­blait venir d’outre-tombe, celle du dépu­té LREM Jean-François Cesarini. En effet, l’homme en ques­tion est décé­dé le 29 mars à l’âge de 49 ans, des suites d’un can­cer !
Ancien proche de la pen­sée de Michel Rocard puis de celle de Dominique Strauss-Kahn, cet ex-chef d’en­tre­prise avait rejoint La République en marche peu de temps avant l’é­lec­tion d’Emmanuel Macron.
Le délé­gué géné­ral de La République en Marche s’ap­pelle Stanislas Guérini, un patro­nyme qui fleure aus­si bon la Corse. Que doit-on rete­nir de ce coup de pouce élec­to­ral ? LREM, pour s’en sor­tir dans le futur, devra-t-elle piquer dans les registres des cime­tières pour obte­nir suf­fi­sam­ment de voix ?Jean-François Césarini - Député LREM

Mardi 2 juin 2020

Ce n’est pas de la tran­si­tion éco­lo­gique, mais de l’aber­ra­tion éco­lo­gique !
Ainsi s’ex­prime un Niçois face à l’ins­tal­la­tion des 12 km sup­plé­men­taires de pistes cyclables par la muni­ci­pa­li­té estro­siste.
L’une d’entre elles, quai des États-Unis, sup­prime car­ré­ment un sens de cir­cu­la­tion pour les voi­tures sur une voie pour­tant très emprun­tée. Conséquence, des axes déjà très sur­char­gés deviennent la seule option pour tra­ver­ser la ville, et les bou­chons s’al­longent.
Samedi, un groupe de rive­rains s’est réuni rue de la Foresta pour pro­tes­ter contre les nou­veaux amé­na­ge­ments de voi­ries de la ville.
Le clas­se­ment de Nice à la 10e place (sur 11!) par la Fédération fran­çaise des usa­gers de la bicy­clette a pro­ba­ble­ment vexé le maire de Nice, qui veut donc mettre les bou­chées doubles pour rat­tra­per ce mau­vais score.
Ainsi le moto­di­dacte va t‑il se méta­mor­pho­ser en vélo­crate ?Nice - Pistes cyclables

Mercredi 3 juin 2020

En Italie, place aux gilets.… oranges !
Hier, jour de la fête natio­nale de la répu­blique ita­lienne, quelques cen­taines de mani­fes­tants appar­te­nant au mou­ve­ment dit des Gilets Oranges, rap­pe­lant les Gilets Jaunes fran­çais, ont mani­fes­té sur la Piazza del Popolo à Rome, aux cris de « Liberté, Liberté ».
Volontairement, ils ne por­taient pas de masque et ne res­pec­taient pas les dis­tances de sécu­ri­té sani­taire impo­sées.
Ce nou­veau mou­ve­ment pro­tes­ta­taire qui s’af­firme « ni de droite ni de gauche », a été créé en 2019 par un ancien géné­ral des cara­bi­niers à la retraite, Antonio Pappalardo.
Ses mili­tants, recon­nais­sables à leur gilet orange, affirment que le coro­na­vi­rus n’existe pas. Ils avancent que ce n’est qu’un com­plot our­di par la finance mon­diale. C’est pour cela qu’ils refusent de por­ter un masque de pro­tec­tion. Un de leurs slo­gans déclame car­ré­ment « Les masques et les vac­cins sont dan­ge­reux. »
Le 30 mai, des cen­taines de « gilets oranges » sans masques ni dis­tan­cia­tion sociale avaient déjà mani­fes­té dans les rues de Milan, Bergame, Turin, Florence, Palerme ou encore Bologne. Mais pas en France.Gilets Oranges - Italie

Jeudi 4 juin 2020

Polémique sur la Chloroquine, The Lancet avoue !
La revue médi­cale bri­tan­nique qui fait réfé­rence a publié une note de mise en garde sur sa très contro­ver­sée publi­ca­tion sur l’hy­droxy­chlo­ro­quine dans le trai­te­ment du Covid-19, une note équi­vaut à une mise en garde for­melle uti­li­sée par ce type de sup­port pour signi­fier qu’un article pose pro­blème.
C’est donc un aveu de taille de la part de celle qui avait déclen­ché un véri­table oura­gan dans le monde médi­cal, avec son article anti-chlo­ro­quine, contre lequel des dizaines de scien­ti­fiques s’é­taient éle­vés, mon­trant bien ain­si la mani­pu­la­tion dont la revue avait fait l’ob­jet. Ne pou­vant pas res­ter sur cette fausse étude, elle fait aujourd’­hui amende hono­rable, essayant ain­si de ne pas perdre le peu de cré­di­bi­lié qu’il pou­vait lui res­ter !
Dans la fou­lée, l’OMS, qui avait sus­pen­du les essais cli­niques sur l’hy­droxy­chlo­ro­quine contre le Covid-19 quelques jours seule­ment après la publi­ca­tion de l’ar­ticle, a annon­cé les reprendre.
Notre ministre de la san­té va t‑il prendre la même réso­lu­tion ?
Reste une ques­tion de taille ? Qui a fomen­té cette enquête tru­quée ? Lancet retracted

Vendredi 5 juin 2020

Non, Omar, ça suf­fit, arrête toi !
On en a assez de tes jéré­miades anti-fran­çaises. Assez que tu prennes le pays qui t’a accueilli pour un haut-par­leur de tes reven­di­ca­tions dont on n’a rien à faire. N’oublie pas que ce pays, tu lui dois tout. Ce n’est pas par racisme que tu as été enga­gé sur Canal+ pour ton ser­vice après-vente. Ce n’est pas par racisme que tu as pu démar­rer une car­rière ciné­ma­to­gra­phique grâce aux « Intouchables » qui ont béné­fi­cié d’une incroyable publi­ci­té dans tous les médias. Puis, tu as tour­né « Chocolat », pour mon­trer quand même que la France était raciste depuis plus long­temps encore. Pour ne pas être en reste, on te confie le rôle d’Arsène Lupin dans ton pro­chain film. Arsène Lupin… un per­son­nage qui pour­tant n’a rien de noir, Dutronc l’a même chan­té. Tu vois, la France n’est pas raciste. Tu pour­ras peut-être même un jour jouer le rôle de Macron dans le pre­mier topic qu’on lui consa­cre­ra. Il en sera ravi.
Alors ne te plains pas Omar, tu n’es pas dans un pays raciste. Imagine que dans beau­coup de pays, on ne t’au­rait pas lais­ser jouer le rôle de Moïse, encore moins celui de Mahomet. Aurais-tu gémi ? Alors ne te prends pas pour Greta, arrête tes pleur­ni­che­ries, et res­pecte un peu le pays que tu ne cri­ti­quais pas tant qu’il ne te fai­sait pas gagner du fric… que tu t’ar­ranges pour ne pas le décla­rer au fisc fran­çais !Omar Sy - Greta Thunberg

Samedi 6 juin 2020

Guerre des com­mu­ni­qués :
1) Rendons hom­mage à George Floyd et à toutes les vic­times de la Police dans le monde, en par­ti­cu­lier ici en France : Adama, Zineb, Steve, Cedric, Zyed et Bouna, Malik Oussekine, Matisse et Selom, Wissam, Lamine et tant d’autres. RDV le 6 juin à 17h, Champ de Mars, Paris (Twitter le 4 juin 2020).
2) En appli­ca­tion du décret du 31 mai 2020 rela­tif à l’é­tat d’urgence sani­taire, le pré­fet de Police a pris la déci­sion d’in­ter­dire 2 ras­sem­ble­ments orga­ni­sés le same­di 6 juin. Consultez notre com­mu­ni­qué de presse pour davan­tage de pré­ci­sions (Twitter le 5 juin 2020).
3) J’aurais vou­lu com­plé­ter par un troi­sième com­mu­ni­qué invi­tant à une minute de silence pour toutes les vic­times de l’im­mi­gra­tion légale ou illé­gale en France, mais la lon­gueur de la liste m’en a dis­sua­dé.

Victimes attentat Nice

Victimes de l’at­ten­tat de Nice

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…

Patrice LEMAÎTRE

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code