Listes islamiques et indigénistes : le Grand Orient fait dans son tablier !

Le site Nous sommes par­tout a publié hier un article très gogue­nard que nous sou­hai­tons par­ta­ger.
Par ces temps d’in­cer­ti­tudes où les Pouvoirs ne tiennent qu’a­vec des mani­pu­la­tions per­ma­nentes et alam­bi­quées, il n’est pas rare que ces mani­gances pro­duisent des effets de bord inat­ten­dus.
C’est la para­bole de L’Arroseur arro­sé.

Nous sommes partout

Dans un com­mu­ni­qué hila­rant du 24 juin 2020, le Comité Laïcité République, éma­na­tion du Grand Orient de France et pré­si­dé par Jean-Pierre Sakoun, exhorte natu­rel­le­ment ses ouailles à reje­ter le vote RN lors du second tour des muni­ci­pales du 28 juin, mais aus­si le vote isla­mique ou indi­gé­niste, voire com­mu­nau­ta­riste sur fond d’affaire Georges Floyd, vote sour­noi­se­ment infil­tré dans les listes de gauche. Il paraît que le loup est dans la ber­ge­rie. Mais qui donc lui a ouvert la porte ?

Les frangins font dans leur tablier. Horreur ! Malheur !

Nous sommes partou - Ivan LévyIl y aurait des can­di­dats isla­mistes, com­mu­nau­ta­ristes et indi­gé­nistes sur les listes de par­tis de gauche ou de droite, chez les éco­lo­gistes et même au sein du par­ti macro­niste ! Des listes inté­gristes isla­mistes auraient même fusion­ner avec les listes res­pec­tables et démo­crates. Voilà qui risque de mettre à mal la sacro sainte laï­ci­té prô­née dans les Loges : des can­di­dates voi­lées, des can­di­dats bar­bus, des insou­mis inter­sec­tion­nels, des gro­tesques congoïdes de la LDNA peut-être, j’en passe et des meilleurs. Nos chers fran­gins qua­li­fient ces faits de “dérive pré­oc­cu­pante”, ce qui nous fait dou­ce­ment sou­rire puisqu’ils ont été les pre­miers à récla­mer l’ouverture des fron­tières, l’accueil de tous les tarés obs­cu­ran­tistes de la terre, le retour des bébés dji­ha­distes, et à brailler le pada­mal­game, le cest­pas­ça­lis­lam et le bla­ck­li­ves­mat­ter, le tout au nom de la fra­ter­ni­té uni­ver­selle fomen­tée par la finance apa­tride qui voit là l’occasion d’élargir ses mar­chés et de se pro­cu­rer une main‑d’oeuvre bien docile et pas chère.
À force de hur­ler “Liberté, Égalité, Fraternité”, les gugusses en tablier n’ont pas vu venir le mau­vais coup et leur mer­veilleuse fra­ter­ni­té leur revient en tra­vers de la tronche comme un boo­me­rang en forme de bur­qa.
La liste des signa­taires du com­mu­ni­qué laisse rêveur : Associations de libres-pen­seurs, LICRA et autres familles laïques et comi­tés Théodule 1905 qui ne font que favo­ri­ser l’invasion depuis des lustres et qui se sentent brus­que­ment une âme de mou­ton mena­cé par le méchant loup isla­miste ou indi­gé­niste. Les mou­tons fon­da­teurs du Comité Laïcité République :
Maurice Agulhon, Louis Astre, Pierre Bergé, Henri Caillavet, Jean-Pierre Changeux, Fanny Cottençon, Régis Debray, Manuel de Dieguez, Clément Durand, Alain Finkielkraut, Yves Galifret, Max Gallo, Gisèle Halimi, Catherine Kintzler, Albert Memmi, Sami Naïr, Claude Nicolet, Emile Papiernik, Jean-Claude Pecker, Yvette Roudy, Claude Villers
tremblent sur leurs papattes fra­ter­nelles à la vue d’un musul­man radi­cal, ce qui est pour le moins para­doxal pour un Pierre Bergé, par­rain de SOS Racisme et de toutes les gauches les plus extrêmes qui n’ont de cesse d’imposer le délit d’islamophobie en France ou une Fanny Cottençon, “actrice de l’égalité des sexes” qui prône l’instauration de quo­tas de femmes au théâtre, qui fré­mit sans doute à l’idée que son vagin ne pour­ra plus s’exprimer sous le voile isla­mique, c’est la gauche la plus Bien Pensante, la plus Pro Invasion, la plus “No Border No nation” qui fait pipi de trouille dans son tablier à la vue d’un arabe sala­fiste ou d’un Togolais ani­miste sur une liste élec­to­rale bien de chez nous.
Trop de diver­si­té tue la diver­si­té.
Chers fran­gins et fran­gines : “le loup est dans la ber­ge­rie”. Vous l’avez lais­sé entrer et vous l’avez même encou­ra­gé à se vau­trer dans le lit des bre­bis. Vous avez chas­sé le catho­li­cisme au nom de votre hai­neuse laï­ci­té, vous avez main­te­nant l’islam. Et inutile de venir pleu­rer aux portes des églises, vous vous en êtes exclus défi­ni­ti­ve­ment.
Allez donc pleur­ni­cher chez Satan votre maître, ça nous fera des vacances.

Le bonus de Nice Provence Info : L’Arroseur arro­sé, une séquence de 50 secondes réa­li­sée par Louis Lumière en 1895 sous le titre « Le jar­di­nier et le petit espiègle »

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code