Monastère de Cabanoule : petit tour d’horizon de son artisanat monastique !

Connaissez-vous le monas­tère de la Paix-Dieu de Cabanoule ? Situé dans les Cévennes, ce monas­tère accueille une dou­zaine de trap­pis­tines depuis 1968. Elles vivent selon la règle de saint Benoît “ora et labo­ra” ce qui signi­fie “prie et tra­vaille” (lire Monastère de Cabanoule : ins­tal­la­tion, évo­lu­tions et… roca­man­dines).

Aujourd’hui Divine Box vous pré­sente le fruit de leur tra­vail varié !

Monastère Cabanoule - Vue extérieure

Au cœur des Cévennes, le monas­tère de Cabanoule date de 1968

Du fromage de chèvre au Rocamandines !

Tout com­mence en 1968 donc, quand les reli­gieuses de la Trappe des Gardes, à côté d’Angers, décident d’envoyer quelques sœurs fon­der un prieu­ré dans les Cévennes, en pleine terre pro­tes­tante !

Quand les sœurs arrivent, elle se mettent à culti­ver des fruits, des légumes et aus­si à éle­ver des chèvres pour faire du fro­mage. Leurs voi­sins sont sur­pris de les voir aus­si dyna­miques et sym­pa­thisent rapi­de­ment avec elles ! “C’est parce qu’on les a vues tra­vailler, conduire le trac­teur et faire leurs fro­mages de chèvre” témoignent l’un d’eux ! Que vou­lez-vous, des moniales en bleu de tra­vail, ça marque… Avec les sept offices quo­ti­diens, les sœurs tra­vaillent ain­si de leurs mains, fidèles à la règle de saint Benoît. Elles sont au rucher, au pou­lailler, avec leurs chèvres ou encore à l’atelier d’huile essen­tielle de lavande !

Il y a quelques années, les sœurs ont arrê­té leur pro­duc­tion de fro­mage de chèvre car cela deve­nait trop contrai­gnant pour elles, notam­ment à cause de la mise en place de normes dra­co­niennes d’hygiène ou encore parce que les sœurs n’ont plus la même force qu’avant pour se lever en pleine nuit et traire les chèvres ! Dès lors les trap­pis­tines de Cabanoule se sont lan­cées dans la pâtis­se­rie : c’est la nais­sance des célèbres “roca­man­dines” ! Il s’agit d’une recette arti­sa­nale unique de pâte d’amande, enro­bée de cho­co­lat et sau­pou­drée manuel­le­ment d’éclats d’amandes grillées.

Pour la petite his­toire, le nom se décom­pose en : -roc, pour le rocher qui domine le monas­tère, et -aman­dine, pour la pâte d’amande au cœur du rocher et les amandes grillés qui l’entourent ! L’autre sur­nom de “caba­nou­lette”, par­fois don­né, n’est pas offi­ciel, mais bien mignon ! Cliquez ici pour ache­ter en ligne les roca­man­dines du monas­tère de Cabanoule.

Monastère Cabanoule - Rocamandines

Pâte d’amande, cho­co­lat, amandes grillées : les roca­man­dines ont tout pour plaire !

Bougies et huiles essentielles de lavande : de quoi passer un moment détente…

En plus de leurs roca­man­dines, leur pro­duit phare, les sœurs confec­tionnent aus­si à la main depuis de nom­breuses années des bou­gies dans le petit ate­lier du monas­tère. Elles uti­lisent de la pure cire d’abeille gau­frée pour façon­ner ces bou­gies, qui sont donc 100% natu­relles. Non toxiques, non pol­luantes, sans colo­rant ni sol­vant, ces bou­gies spi­rales à la cire d’abeille exhalent un déli­cat par­fum de miel… Et pour les bonnes odeurs, les sœurs n’en res­tent pas là ! En effet, avec la lavande culti­vée juste à côté du monas­tère, elles font d’incroyables huiles essen­tielles de lavande ou encore des petits sachets de graines de lavan­din qui emmènent vos narines direc­te­ment au cœur des Cévennes au milieu des cigales ! À glis­ser dans les pla­cards par exemple…

Monastère Cabanoule - Huiles essentielles

Les soeurs de Cabanoule en plein rem­plis­sage des fla­cons d’huiles essen­tielles de lavande !

Et pour découvrir les produits du monastère de Cabanoule…

Pour décou­vrir les fabri­ca­tions arti­sa­nales des sœurs du monas­tère de Cabanoule, vous pou­vez vous rendre sur place.
Voici leur adresse :
Monastère de la Paix-Dieu
1064 Chemin de Cabanoule
30140 Anduze.
Mais si vous n’avez pas la chance de vivre à côté, vous pou­vez ache­ter en ligne les pro­duits du monas­tère de Cabanoule (roca­man­dines, bou­gies en cire d’abeille, etc.), vous serez ain­si redi­ri­gé vers la bou­tique monas­tique en ligne de Divine Box.

Monastère Cabanoule - Bougies cire abeilles

Parmi les nom­breux pro­duits du monas­tère de Cabanoule, les bou­gies en cire d’abeille sont rou­lées à la main par les sœurs !

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code