Ma semaine d’observation de l’info (20 septembre 2020)

19 sep­tembre 2020 | 2 Commentaires 

Chronique du Kali-Yuga

Dimanche 13 septembre 2020

Suite aux mani­fes­ta­tions d’hier, Le Parisien et le tou­tou BFMTV ont affir­mé dans un article que seule 10% de la popu­la­tion en s’ap­puyant sur un son­dage récent de l’IFOP, selon lequel« un mois après le mou­ve­ment, 19% des Français s’y iden­ti­fiaient contre 10% aujourd’hui ».
S’il était encore besoin de mon­trer à quel point la presse « mains­tream » dés­in­forme les Français, cet exemple pour­rait faire cas d’é­cole !
Ces deux médias annoncent « dévoi­ler en exclu­si­vi­té que seul un Français sur 10 se sent proche du mou­ve­ment ».
Nos deux dés­in­for­ma­teurs n’ont pas bien lu l’a­na­lyse de l’IFOP qui écrit pour­tant noir sur blanc :

Ce mou­ve­ment béné­fi­cie encore du sou­tien et de la sym­pa­thie de 52% des Français, soit une pro­gres­sion de 6 points, attei­gnant son plus haut depuis février 2019 (23% de sou­tien et 29% de sym­pa­thie). À l’inverse, 15% s’y opposent et 12% affirment y être hos­tile.
[source : IFOP]
Les 41% man­quants sont tout bon­ne­ment pas­sés à la trappe par ces « infor­ma­teurs » ! Voilà com­ment la presse sub­ven­tion­née vous informe.IFOP - Sondage septembre 2020 - Gilets Jaunes

Lundi 14 septembre 2020

Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, avait aban­don­né la course il y a 10 jours, parce que révé­lé posi­tif au test Covid.…
On apprend aujourd’­hui que cet homme de 60 ans est rede­ve­nu néga­tif, et qu’il peut donc reprendre sa place ! Apparemment sans trai­te­ment !
Mais, les mil­liers de cas de Français tes­tés posi­tifs dont on nous égraine le nombre tous les jours, ne sont donc plus dan­ge­reux au bout de 10 jours ? Pourquoi conti­nue t‑on à semer l’an­goisse dans la popu­la­tion, pour une séro-posi­ti­vi­té de 10 petites jour­nées et puis s’en va ? De qui se moque t‑on ?
On a ici la preuve que le virus cir­cule faci­le­ment mais sans consé­quence grave, ce dont on se dou­tait après la Fête de la musique à Paris, le concert de Nice, et tous les évé­ne­ments où une foule s’est pres­sée depuis. Ce qui n’empêche pas Renaud Muselier à Marseille de vou­loir « rendre obli­ga­toire le vac­cin contre la grippe sur tout le ter­ri­toire, inter­dire les fêtes, les mariages et fer­mer les plages et les bars à 20h ».

Et vous allez accep­ter ces mises en scène encore long­temps ?

Mardi 15 septembre 2020

La crise dite de la « Covid » a mis à terre nombre de com­mer­çants, hôte­liers, cafe­tiers, res­tau­ra­teurs, obli­gés de fer­mer bou­tique. Elle a tué la vie cultu­relle du pays, en tuant ses fes­ti­vals, ses théâtres, ses ciné­mas, ses innom­brables acteurs de la machine à four­nir du spec­tacle. Elle a ter­ras­sé de nom­breuses petites ou très petites entre­prises.
Mais… elle en a engrais­sé quelques uns, qui n’en avaient pas vrai­ment besoin. Ne serait-il pas pos­sible d’ins­tau­rer une taxe « Covid » sur ces reve­nus pro­fi­tant du désar­roi finan­cier d’une grosse majo­ri­té de tra­vailleurs ?Palmarès milliardaires

Vous avez sous les yeux les béné­fices engran­gés par ces mes­sieurs entre mars et août 2020 (pour les non angli­cistes, un « bil­lion » repré­sente un mil­liard). Pour les non-matheux, un mil­liard repré­sente mille mil­lions !
Ceci concerne les mil­liar­daires amé­ri­cains. En France, une dis­cré­tion de vio­lette entoure les béné­fices engran­gés par les PDG de nos grands groupes. Peur des Gilets Jaunes ?

Mercredi 16 septembre 2020

Un peu de bruit la semaine der­nière à cause du rap­port de la com­mis­sion d’enquête par­le­men­taire au sujet de l’é­norme fraude sociale qui grève le bud­get du pays. On atten­dait, à la suite de la publi­ca­tion de ce rap­port, un sur­saut du gou­ver­ne­ment pour pal­lier cette dérive.
Mais Patrick Hetzel, dépu­té LR et pré­sident de la com­mis­sion, regrette l’attitude du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, ce der­nier ayant fait faux bond aux dépu­tés en rai­son d’une « modi­fi­ca­tion d’agenda ». Le ministre a bien envoyé une lettre de mis­sion au tout nou­veau direc­teur géné­ral de la CNAM, mais dans celle-ci, aucune men­tion n’est faite de la lutte contre la fraude aux pres­ta­tions sociales.
« Pas un mot n’est dit de la lutte contre la fraude dans les quatre pages qu’elle contient. L’absence com­plète de réfé­rence à cette ques­tion essen­tielle est signi­fi­ca­tive et quelque peu inquié­tante », ful­mine Patrick Hetzel.
Pour mémoire, il s’a­git d’une somme esti­mée entre 14 et 45 mil­liards d’eu­ros… Mais notre ministre en charge, Olivier Véran, a d’autres prio­ri­tés.Palmarès milliardaires

Jeudi 17 septembre 2020

L’été est tou­jours pro­pice aux déci­sions prises « en douce » par les gou­ver­ne­ments, et ce, depuis des décen­nies. 2020, année Covid, ne se démarque pas de la règle habi­tuelle…
C’est donc au mois d’août qu’un décret « rela­tif aux condi­tions de clas­se­ment de cer­taines sec­tions de routes dans la caté­go­rie des auto­routes » a été publié au Journal offi­ciel. Ce décret d’application de la loi d’orientation des mobi­li­tés (LOM) de décembre 2019 ouvre, tout sim­ple­ment, la pos­si­bi­li­té de céder au pri­vé des kilo­mètres de routes natio­nales.
L’équation est simple. Les socié­tés pri­vées qui régissent les auto­routes fran­çaises ont bien joué leur coup. Constatant que l’État n’est pas en mesure finan­ciè­re­ment d’en­tre­te­nir les kilo­mètres de routes natio­nales fran­çaises, elles lui ont tout sim­ple­ment deman­dé de leur confier cer­taines por­tions pour l’en­tre­tien à sa place. Par exemple, les quelques kilo­mètres pré­cé­dant les entrées auto­rou­tières.
Philanthropie ? Bien sûr que non ! En échange, les socié­tés demandent la pro­lon­ga­tion des durées de conces­sion.
Il faut savoir que sur les trois socié­tés gérant le cir­cuit auto­rou­tier fran­çais, deux auront ren­ta­bi­li­sé leurs inves­tis­se­ments dès la fin de l’année 2022. À par­tir de là, ce ne seront que béné­fices. D’où l’in­té­rêt d’une pro­lon­ga­tion des contrats en échange d’un petit entre­tien des routes natio­nales…RN7 - Lyon - Moulins

Vendredi 18 septembre 2020

Et c’est Israël qui ouvre le bal du second confi­ne­ment géné­ral à par­tir de ce soir 18 sep­tembre 2020 avec l’instauration d’un péri­mètre maxi­mal de 500 m par per­sonne et la fer­me­ture de toutes les écoles. Les méchantes langues y voient une ten­ta­tive de faire taire les mil­liers de mani­fes­tants qui appellent quo­ti­dien­ne­ment à la démis­sion du Premier ministre Netanyahu.
D’autres, sans doute des com­plo­tistes, consi­dèrent que ce confi­ne­ment est le signal de la seconde phase de la grande mani­pu­la­tion autour de la Covid-19, et que la plu­part des pays se dirigent aus­si tout droit vers un second confi­ne­ment.Juifs religieux mazsqués

Samedi 19 septembre 2020

Nice fait déci­dé­ment figure de ville zélée dans la répres­sion des fron­deurs anti-masques…
Le pré­fet Bernard Gonzalez a annon­cé hier une nou­velle salve de mesures visant à mon­trer qu’à Nice, on est effi­cace. À savoir :
• ras­sem­ble­ments de plus de 10 per­sonnes inter­dits (tout le monde sait que le virus ne frappe qu’à par­tir de la onzième per­sonne)
• débits de bois­sons fer­més après 0h30, la musique inter­dite (le virus ne frappe pas après cette heure, sauf si la musique per­siste)
• vente d’al­cool très enca­drée (le virus ayant muté, doit être deve­nu alcoo­lique, mieux vaut donc pré­ve­nir et ne pas l’at­ti­rer)
• Fête des voi­sins et Journées du patri­moine annu­lées (convi­via­li­té et culture sont amies d’en­fance du virus)
Bon wee­kend quand même !Masque Covid OGCN

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…
Patrice LEMAÎTRE

2 Commentaires 

  1. Vendredi 18 sep­tembre 2020

    Voilà bien un groupe pri­vi­lé­gié, qui peut recy­cler ses kip­pas usa­gées à bon escient :
    Homemade Kippah Masks

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code