Les Gilets Jaunes veulent libérer la police et la gendarmerie des forces du Mal !

Malgré une répres­sion féroce de la part des forces de l’ordre à l’en­contre des Gilets Jaunes, les Gilets Jaunes de Cannes, sans oublier les trau­ma­tismes et les morts, en appellent à l’Humain qui est en chaque poli­cier, gen­darme ou CRS.

Gilets-Jaunes-acte-9-Nice-samedi-12-janvier-2019-violences-policieres Gilets Jaunes de la Victoire - Cannes - 26 octobre 2019

Communiqué des Gilets Jaunes Constituants de Cannes

Protégeons notre police et notre gendarmerie contre les forces du Mal !

Breil sur Roya, le 19 aout 2020, un employé du super mar­ché Carrefour, a été moles­té par la gen­dar­me­rie natio­nale car son masque n’était pas ajus­té aux men­songes du Haut conseil scien­ti­fique (lire Aujourd’hui à Breil-sur-Roya, demain par­tout du 23 août 2020).

Cette inter­ven­tion fut ordon­née par les auto­ri­tés élues sur un prin­cipe démo­cra­tique afin de nous impo­ser une dic­ta­ture sani­taire et politique.

Peut-on se poser des ques­tions sur le sujet du main­tien de l’ordre dans les fausses démo­cra­ties déca­dentes et dic­ta­to­riales du monde occidental ?

Accuser les forces de l’ordre, tel est le mot d’ordre

Ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre uti­lisent l’arme qui fonc­tionne depuis si long­temps : divi­ser pour mieux régner.

Tout d’abord qui sont ces deux gen­darmes de Breil-sur-Roya ? Qui est à la tête de cette bri­gade ? Qui sont les don­neurs d’ordres ? Il est bien trop facile de condam­ner un corps consti­tué comme la gen­dar­me­rie qui nor­ma­le­ment a prê­té ser­ment de défendre le Peuple, de faire res­pec­ter la Constitution et les lois. Les gen­darmes sont comme tout un cha­cun, ils ont des cré­dits à rem­bour­ser et un tra­vail pour payer ce confort vicieux ins­tau­ré par les escla­va­gistes de la Banque. Par la pres­sion hié­rar­chique lourde de menaces, cor­rom­pue par le Mal et l’argent, ils exé­cutent des ordres contraires à leurs enga­ge­ments, ce qui n’est pas à leur hon­neur.
N’oublions pas tou­te­fois : qui n’a jamais péché leur jette la pre­mière pierre !
Ces gen­darmes sont autant sou­mis que tous ceux qui les dénoncent. Nous pen­sons avec cer­ti­tude que beau­coup d’entre eux le savent, pro­ba­ble­ment la majo­ri­té. Mais ils sont tenus par le des­sous du ventre et n’attendent que le bon moment pour rejoindre les forces de la Résistance, de la Liberté, de la Dignité et arrê­ter les vrais délinquants.

Revenons à cette inter­ven­tion. Comment est-il pos­sible que deux gen­darmes puissent être au cou­rant qu’un employé d’un super­mar­ché n’a pas son masque qui lui couvre le nez ? Qui l’a dénon­cé ? Comment ce Jacques Cotta peut-il être déten­teur de la vidéo fil­mée dans le maga­sin qu’il publie sur sa chaîne YouTube ?

Monsieur Jacques Cotta est-il un employé de Carrefour, un indi­vi­du essen­tiel dans la divul­ga­tion de l’information, un Gilet Jaune incon­tour­nable pour tout ce qui peut ser­vir le pou­voir pro­fond ? Pourquoi mon­sieur Jacques Cotta, révo­lu­tion­naire, dans sa pre­mière vidéo défend des ministres, l’un pré­su­mé vio­leur, l’autre men­teur, et un élu de la ville de Paris impli­qué dans des his­toires de pédo­cri­mi­na­li­té ? Vous déni­grez les les­biennes gau­chistes alors que vous êtes gau­chiste. C’est amu­sant cette nou­veau­té dans la famille. Le men­songe se fis­sure ! La droite comme la gauche sont les deux mamelles de la répu­blique de pour­ris depuis 231 ans. Tout pour eux, rien pour le Peuple sauf pour les lar­bins qui encaissent la pitance.

Vous êtes comme les démo­crates aux États-Unis qui sou­haitent que la police devienne un corps pri­vé au ser­vice de l’oligarchie. Ils détruisent métho­di­que­ment l’i­mage de la police afin de semer le chaos, la peur, en ins­tru­men­ta­li­sant des évé­ne­ments bien choi­sis sans jamais se poser de ques­tion comme un vrai jour­na­liste devrait le faire.

Jacques Cotta - ImposteurJacques Cotta pen­sez-vous que l’État Profond existe aus­si en France ? Qui est der­rière ? Qui écrit nos lois socié­tales votées par les dépu­tés aux ordres ? Qui dirige la France ? Qui maî­trise notre sou­ve­rai­ne­té moné­taire, notre dette afin d’asservir le Peuple ? Ne déni­grez pas la police ou la gen­dar­me­rie de façon sour­noise. La divi­sion n’est en aucun cas la solu­tion pour com­battre l’o­li­gar­chique per­verse. Vous le savez très bien ! Personne n’est dupe des doubles jeux vicieux pour conduire le trou­peau à l’abattoir.

Jacques Cotta, le jour­na­liste révo­lu­tion­naire… Utilisez plu­tôt votre chaîne Youtube pour dénon­cer la pédo­phi­lie, la pédo­cri­mi­na­li­té, les Cohn Bendit et autres qui s’en reven­diquent ! Faites des recherches sur « Jean-Luc Brunel » qui livre deux petites filles de 12 ans pour l’anniversaire de son ami Jeffrey Epstein. Un enfant vaut mieux qu’une caserne de gen­dar­me­rie ! Dénoncez la gan­grène inter­na­tio­nale qui, avec l’argent, la cor­rup­tion et la pédo­cri­mi­na­li­té, sou­haitent détruire toutes les valeurs humaines. Ayez le cou­rage de par­ler de Philippe D. chef du pro­to­cole du minis­tère de l’Intérieur, qui se fil­mait dans les égouts de Berlin en train de bouf­fer de la merde. Complètement cin­glé ! Et cerise sur l’étron de moné­ti­ser ses vidéos. Cela s’est pas­sé fin août 2020. Bizarre que vous n’en par­liez pas. Est-ce parce-que Darmanin est le ministre de l’Intérieur ?

Vous n’êtes pas un Gilet Jaune car vous ne dépas­sez pas la ligne qui met en lumière toute la crasse de ce sys­tème inhu­main. Vous choi­sis­sez bien vos cibles afin de faire croire que vous êtes un per­son­nage enga­gé et com­ba­tif. Mais pas trop tou­te­fois. Le vent tourne et l’éveil sera implacable !

Nous sommes des Gilets Jaunes et nous nous devons de poin­ter du doigt le véri­table enne­mi au lieu de nous perdre dans des reven­di­ca­tions caté­go­rielles ou syndicalistes. 

Policiers, gendarmes et CRS, arrêtez de trahir votre peuple !

Ne défen­dez plus des cri­mi­nels ! Pensez à vos parents, vos enfants, vos amis, à vous, aux Français qui eux vous aiment lorsque vous faites votre vrai tra­vail : défendre le Peuple et non pas une mafia. Éveillez vous ! Pour votre hon­neur, pour ceux qui vous paient, et arrê­tez ceux qui pro­fitent comme des hyènes de nos impôts, de votre sou­mis­sion, de leur pou­voir volé grâce à la conni­vence hon­teuse de jour­na­listes cor­rom­pus. Nous vou­lons des Gardiens de la Paix et non des forces à leurs ordres. Demain poli­ciers, gen­darmes et CRS, ce sera votre tour car vous n’êtes rien pour eux. Les robots vous rem­pla­ce­ront. Réfléchissez ! Le Bien va gagner ! Nous avons Dieu à nos côtés ! Si vous conti­nuez ain­si, vous vous trou­ve­rez dans les forces malé­fiques et per­dantes. Réveillez vous ! Réveillez l’Être humain qui est en cha­cun de vous !

Et vous, Jacques Cotta, enga­gez le vrai tra­vail sur les 1% qui pillent la France et toutes les offi­cines qui tra­vaillent dans l’ombre à la des­truc­tion de l’Ordre et de l’Harmonie. Ne jetez pas l’opprobre sur 99% des gar­diens de la Paix et gen­darmes. Vous pour­riez être un jour­na­liste intel­li­gent et per­ti­nent si votre clan vous y autorisait.

Pour conclure : rede­ve­nez journaliste !

Les Gilets Jaunes de Cannes.

2 Commentaires 

  1. Les flics et les gen­darmes n’ont pas d’é­tat d’âme ; ils sont entiè­re­ment sou­mis aux ordres du pou­voir en place quel qu’il soit (on les a vus gazer des enfants et taper sur des gens en fau­teuil rou­lant). Actuellement, la répres­sion est féroce envers ceux qui ne portent pas de masque (quel crime !) ; quand le gou­ver­ne­ment leur com­mande d’é­par­gner les racailles et de taper sur les hon­nêtes citoyens fran­çais, ils le font avec zèle ; un écri­vain fran­çais est en pri­son pour délit d’o­pi­nion ; il n’a tué, vio­lé, volé per­sonne ; ceux qui le font sont en liber­té, pas lui ; il a été incar­cé­ré à la suite d’une convo­ca­tion au poste de police ; la poli­cière qui l’a convo­qué a‑t‑elle réflé­chi aux consé­quences pour Ryssen ? Oui, sans aucun doute, mais aus­si aux consé­quences pour son emploi et pour elle ; cette atti­tude est le signe que nous sommes sous le joug d’une dic­ta­ture ; les flics et les gen­darmes ont non seule­ment le droit mais aus­si le DEVOIR de refu­ser les ordres qui vont à l’en­contre des citoyens, du peuple, qu’ils sont cen­sés pro­té­ger et non pas per­sé­cu­ter ; ils pré­fèrent leur confort et leur petite vie médiocre, médiocre dès l’ins­tant qu’ils savent qu’ils font ce qu’ils ne devraient pas faire. Pourquoi vou­­lez-vous que ça change ? C’est un vœu pieux ? Les flics avec nous ? Laissez-moi rigoler…

    Répondre
  2. Pourquoi divi­ser ? Les infil­trés sont tou­jours à l’af­fut pour coop­ter le cré­dule. Ce Cotta dont la demi-sœur (Michèle Cotta) était au ser­vice de Mitterrand, le super traître à la France, en dit long sur cette famille du Système.
    Ces immi­gra­tion­nistes, Droit-de‑l’hom­mistes, ne sont que des agents de l’o­li­gar­chie finan­cée par Soros et les Rothschild.
    Le peuple com­pren­dra dans peu de temps que ces gens sont des per­sonnes très mal­saines.
    UN POUR TOUS TOUS POUR UN !!!
    Cotta le jour­na­liste au Média de Mélenchon et de Denis Robert la Serpillère.
    INFORMEZ VOUS !!!!!!!!!!!!!

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code