Uniformes de la République

24 sep­tembre 2020 | 1 com­men­taire

La République est partout, jusqu’à notre code vestimentaire

Dress code

Sitôt lan­gé après notre pre­mier cri, c’est diver­se­ment vêtus que nous tra­ver­sons la vie jus­qu’à notre der­nier habit, en cos­tume de sapin. L’habit fait le moine, c’est même le mar­queur codi­fié de tous les aspects de notre vie. Aussi, chaque matin, tout un cha­cun se pose la ques­tion exis­ten­tielle :
« Qu’est-ce que je vais me mettre aujourd’­hui ? »… et c’est pas facile !

Fort heu­reu­se­ment, l’é­ven­tail des pano­plies est large sui­vant l’im­pé­ra­tif de la jour­née : riche­lieus, tongs, snea­kers, ran­gers, espa­drilles, babouches, pou­laines… Aussi cha­cun trou­ve­ra chaus­sure à son pied, qu’il soit marin, bot, agile, de biche, etc… Quelques exemples de tenues à la ville :

Costume sombre pour heures sombres

Dress code - avant-guerre

Costume gai pour homme moderne

Dress code - modernité

Après le bur­ki­ni à la pis­cine, le décol­le­té à l’en­trée du musée, le cos­tume de Fillon, voi­là que Jean-Michel Blanquer revêt sa péle­rine d’en­sei­gnant pour rha­biller les élèves fashion vic­tims en une tenue répu­bli­caine adap­tée com­pa­tible. Terminé les shorts et autres crop-tops.
« L’école n’est pas un lieu comme les autres. Vous n’al­lez pas à l’é­cole comme vous allez à la plage ou en boîte de nuit… Chacun peut com­prendre qu’on vient à l’é­cole habillé d’une façon répu­bli­caine ».
Allons bon ! C’était déjà bien com­pli­qué de s’ha­biller, mais si main­te­nant il faut être com­pa­tible avec la République. Je rends mon tablier.

Normalité

Nicole Bricq - ex-ministre du commerce extérieur de François Hollande

Nicole Bricq – ex-ministre du com­merce exté­rieur de François Hollande

Modernité dans la peau

Dress code - tatouage

Sylvain, pro­fes­seur des écoles de la République

Le tempo est donné à l’Élysée

Fête musique - Elysées - Juin 2018

La Fête de la Musique à l’Élysée

Si vous ne vou­lez pas sor­tir en fai­sant une faute de goût, très simple, n’ou­bliez pas votre masque. Ne négli­gez pas cette épi­neuse pro­blé­ma­tique, il peut vous en coû­ter quelques vio­lentes agres­sions deve­nues cou­tu­mières dans la rue.

Attention, soyez républicain·e mais pas sans-culotte et cou­vrez ces seins que l’on ne sau­rait voir à la plage.
Ici à Strasbourg cette jeune femme en jupe n’a­vait pas le dress-code néo-répu­bli­cain, faut pas cha­ria tout de même ! Avertissement sans frais, un simple œil au beurre noir.
Élisabeth - tabassée Strasbourg La pro­chaine fois, c’est la lapi­da­tion pour tenue non conforme.

Michel Lebon

1 commentaire

  1. République des francs maçons ban­caires, l’heure de ta dis­pa­ri­tion arrive, nous vous habille­rons avec du gou­dron et des plumes !
    Les tri­bu­naux popu­laires vont vous mettre l’Histoire dans votre face de traîtres !!

    Répondre

Répondre à liberte d’expression Annuler la réponse

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code