Un cadeau pour les Gilets Jaunes de Cannes

22 décembre 2020 | 5 Commentaires 

Communiqué des Gilets Jaunes de Cannes du 20 décembre 2020

Les Gilets Jaunes de Cannes répondent à Elouann 5 ans

Nous avons été hono­rés et sur­tout très tou­chés par le des­sin de ce petit gar­çon de cinq ans. Eh oui même à cinq ans on peut être éveillé et aimer fort, très fort son pays, même si l’on ne sait pas vrai­ment pour­quoi. La magie de la vie est tou­jours surprenante.

C’est ain­si que Elouann est venu sur le Rond-Point de la Victoire nous remettre son des­sin, notre cadeau de Noël, fait seul dans sa créa­ti­vi­té et sur les conseils tech­niques de son Papa et d’internet. Chapeau mon petit, Notre Enfant de France, notre mas­cotte qui exhale bien­veillance et intelligence.

Les Gilets Jaunes dont tu fais par­tie désor­mais avec ce talent artis­tique et sur­tout intel­lec­tuel nous laissent sereins pour l’avenir de notre France ché­rie. Toi comme d’autres enfants de France seront ces élites de demain emplies de noblesse et d’amour qui, nous en avons la cer­ti­tude, ren­dront pérenne cette nation ances­trale et éter­nelle : la France !

Les Gilets Jaunes de Cannes ain­si que tout ceux qui les sou­tiennent te sou­haitent un joyeux Noël.

Nous t’embrassons très très fort !

Vive la France Libre !

Contact : gjvictoire06@protonmail.com

5 Commentaires 

  1. Bravo Elouan, tu ne manques pas d’i­ma­gi­na­tion, sommes très fier de toi, tu pour­sui­vras la lignée de notre mou­ve­ment au nom de la liber­té et du bien com­mun, joyeux Noël à toi et toute ta famille !

    Répondre
  2. Bravo Elouann, tu es un cham­pion et tu as beau­coup de mérite.
    Je te sou­haite un très joyeux Noël et j’es­père que tu seras beau­coup gâté par Papa Noël.
    Je t’embrasse très fort.

    Répondre
  3. Vive la France libre ? Faut arrê­ter le pastis.…

    Répondre
    • Tout a fait d’ac­cord avec Martin. Il faut dire avec la fier­té du col­la­bo VIVE LA FRANCE occu­pée ! Faut conti­nuer avec les plugs…

    • La France occu­pée est un fait avé­ré si bien sûr on prend la peine de s’é­veiller ! Avec du pas­tis tout est possible !!

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *