Ma semaine d’observation de l’info (10 janvier 2021)

9 jan­vier 2021 | 2 Commentaires 

Dimanche 3 janvier 2021

Orchestre philharmonique Vienne

Orchestre phil­har­mo­nique de Vienne

« Sublime orchestre de Vienne qui chaque année excelle autant musi­ca­le­ment qu’il se fait tris­te­ment remar­quer par son manque de diver­si­té eth­nique. »
Déclaration par­fai­te­ment dog­ma­tique et très Politiquement Correcte du trom­pet­tiste de jazz Ibrahim Maalouf, pous­sé par cette haine anti-blancs qui se répand comme la lèpre dans les socié­tés euro­péennes, et que per­sonne ne songe à faire taire par un grand coup sur le bec !
Monsieur Maalouf est peut-être un bon musi­cien vu le suc­cès et la noto­rié­té qu’il a acquis, mais lui qui est, je crois, d’o­ri­gine fran­co-liba­naise doit quand même savoir que la musique sym­pho­nique, contrai­re­ment au jazz ou au rap, est une créa­tion du génie albo-euro­péen, et qu’il est quand même un peu nor­mal que ce type de musi­cien y soit sur-repré­sen­té. Il ne lui vien­drait pas à l’i­dée de cri­ti­quer le manque de diver­si­té eth­nique dans les groupes de jazz cubains ou de blues amé­ri­cains, encore moins dans les groupes de rap de ban­lieue. La vio­lo­niste d’o­ri­gine chi­noise Zhang Zhang lui a rapi­de­ment cloué le bec : « Si Maalouf veut jouer au Philarmonique de Vienne, il n’a qu’une chose à faire : tra­vailler ! » pré­ci­sant que les audi­tions pour inté­grer ce genre d’or­chestre se fai­saient à l’a­veugle, le jury ne voyant pas les can­di­dats, se conten­tant de les écou­ter. La pro­pen­sion au tra­vail achar­né des asia­tiques expli­quant seule la grande pro­por­tion des musi­ciens de cette ori­gine dans ce style de musique.

Trompettiste Ibrahim Maalouf Violoniste chinoise Zhang Zhang
Ibrahim Maalouf Zhang Zhang

Lundi 4 janvier 2020

Marine Le Pen serait-elle prête à aban­don­ner la poli­tique ?
Elle aurait en effet pro­fi­té de cette période de confi­ne­ment pour pas­ser un diplôme d’é­le­veuse pro­fes­sion­nelle de chats ! Jordan Bardella balaie d’un geste l’i­dée d’un retrait de la Présidente du RN : « Elle a plus que jamais l’am­bi­tion d’être la pro­chaine pré­si­dente de la République. »
Mais des obser­va­teurs atten­tifs ont su retrou­ver une inter­view au « Parisien » juste après les régio­nales de 2015, où elle décla­rait d’une manière très assu­rée : « Je pour­rais tout arrê­ter, faire autre chose… un éle­vage de chats par exemple. ». Pour une fois qu’elle aurait de la suite dans les idées…Marine Le Pen - Chats

Mardi 5 janvier 2020

On apprend que 48 rési­dents fran­çais, contrô­lés à la fron­tière fran­co-suisse se sont vu signi­fier un arrê­té pré­fec­to­ral de mise à l’i­so­le­ment pen­dant sept jours ! Samedi, gen­darmes, police aux fron­tières, doua­niers s’é­taient unis pour contrô­ler les contre­ve­nants aux consignes don­nées par les auto­ri­tés. « Ceux qui pren­draient le risque de fran­chir la fron­tière pour aller skier à l’é­tran­ger s’ex­po­se­ront à une période d’i­so­le­ment de sept jours ». C’est ain­si que le petit poste de douane de La Ferrière-sous-Jougne, situé dans le Doubs, entre la France et la Suisse, a été un théâtre d’o­pé­ra­tions concer­nant envi­ron 200 véhi­cules. 48 rési­dents fran­çais n’ayant pas pu pré­sen­ter de test PCR néga­tif (il en coûte 160 € en Suisse…) ont ain­si été inter­cep­tés.
À noter que la sen­tence est beau­coup plus stricte que celle pro­non­cée pour les « teu­feurs » bre­tons, contrô­lés après trois jours seule­ment, avec peu de sanctions.

La Ferrière-sous-Jougne

La Ferrière-sous-Jougne

Mercredi 6 janvier 2020

À cause de l’im­bé­cil­li­té de nos diri­geants qui depuis bien­tôt un an ont mas­sa­cré l’é­co­no­mie du pays, en pré­fé­rant sub­ven­tion­ner les Français plu­tôt que les lais­ser tra­vailler, la dette natio­nale, tout comme le défi­cit lié au sys­tème de retraite sont revus à la hausse. Selon un rap­port publié par le Conseil d’o­rien­ta­tion des retraites (COR), la France com­ble­rait cette brèche non pas en 2036 comme pré­vu mais en… 2045 !
Pour rééqui­li­brer, trois solu­tions sont pos­sibles :
• Relever l’âge de départ.
• Augmenter le taux de coti­sa­tion des actifs
• Baisser les pen­sions rela­tives des retrai­tés.
C’est, sans sur­prise la troi­sième solu­tion qui semble avoir la pré­fé­rence de la COR.

Jeudi 7 janvier 2020

Prise du Capitole à Washington cette nuit par des par­ti­sans de Donald Trump. Une par­tie de l’Amérique mani­feste parce que les élec­tions ont été enta­chées d’im­menses et graves irré­gu­la­ri­tés, et qu’ils estiment qu’on les leur a volées.
Les appels au calme lan­cés par le Président (encore) en exer­cice, sur les réseaux sociaux sont tout sim­ple­ment cen­su­rés par FaceBook et Tweeter.
C’est une insurrection.Capitole - Janvier 2021

1er mai 2002, des mil­liers de mani­fes­tants à Paris pro­testent contre le résul­tat du 1er tout de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle, pour la seule et simple rai­son que Jean-Marie Le Pen arrive en seconde posi­tion… alors même que cela fai­sait par­tie du plan des com­plo­teurs qui étaient ain­si assu­rés de la vic­toire de leur can­di­dat ! Et on ne parle même pas de fraude élec­to­rale.
C’est une manifestation.Bastille - mai 2002

Vendredi 8 janvier 2020

Philippe Herlin est éco­no­miste, doc­teur en éco­no­mie du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), auteur de plu­sieurs ouvrages et chro­ni­queur notam­ment sur France Culture.
Il vient de faire une décou­verte inté­res­sante sur le site de san­té publique France : en 2020, 599 per­sonnes de moins de 65 ans (sans comor­bi­di­té connue), sont mortes du Covid 19, sur une popu­la­tion totale (- de 65 ans) de 53 313 125 per­sonnes. Soit un taux de mor­ta­li­té de 0,00001% ! Cela jus­ti­fie qu’il faille vac­ci­ner tout le monde, n’est-ce pas ?

Philippe Herlin - Mortalité Covid

Cliquer sur l’i­mage pour l’agrandir

Samedi 9 janvier 2020

Un concur­rent sérieux pour la plus grosse stu­pi­di­té de l’an­née. Emmanuel Cleaver, séna­teur démo­crate, était char­gé dimanche der­nier, du dis­cours d’i­nau­gu­ra­tion de la pre­mière ses­sion par­le­men­taire du 117e Congrès amé­ri­cain. Les Démocrates, c’est la gauche amé­ri­caine, pous­sés par une solide idéo­lo­gie gen­riste, BLM, LGBTQ et le reste. En gros, un conden­sé de EELV et LFI en France. Les élec­teurs de Trump ne les aiment pas, on peut com­prendre pour­quoi.
À la fin de son dis­cours, au nom de l’inclusion et de « la lutte pour les droits des mino­ri­tés », le sémillant séna­teur a pro­non­cé une curieuse conclu­sion. Étant per­sua­dé que « Amen » était un mot anglais, son intime idéo­lo­gie lui a don­né l’ordre, d’ap­pli­quer la gram­maire inclu­sive. Et c’est ain­si qu’il a oac­co­lé au latin « Amen », le très démo­crate « A‑women ». La bêtise brute : on ne peut être idéo­logue gen­riste et instruit ! 

Bonne semaine à tous, et à dimanche prochain.…

Patrice LEMAÎTRE

2 Commentaires 

  1. Malheureusement vous faites aus­si une petite erreur sur le mot amen qui n’est pas latin mais hébreu !

    Répondre
    • Réponse à Jean-Paul Belmas :
      mais c’est bien sûr ! Merci de vos précisions.

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *