Ma semaine d’observation de l’info (23 mai 2021)

24 mai 2021 | 3 Commentaires 

Dimanche 16 mai 2021

Ènième conflit israé­lo-pales­ti­nien…
Au moins cette fois, les choses deviennent de plus en plus claires, même pour les aveugles. Et les Français peuvent ouvrir les yeux. Ne nous y trom­pons pas, au-delà du vieux conflit entre les deux peuples, c’est une guerre civile qui se déclare en Israël, dans les villes mêmes où juifs et musul­mans vivaient jus­qu’à pré­sent en bonne entente. Le « vivre ensemble » fonc­tion­nait. C’est un scé­na­rio déjà vu jadis en Yougoslavie, ou au Liban. On le constate éga­le­ment aux USA, ou au Brésil. Ça vient aus­si en France : une socié­té plu­ri-eth­nique, mul­ti­cul­tu­relle ne peut pas être viable. Elle ne finit par por­ter que de la vio­lence, de la décul­tu­ra­tion, de l’en­sau­va­ge­ment et la mort. Cela se passe par­tout dans le monde. Qui donc a inté­rêt à sus­ci­ter ces conflits ?
Quand on voit les mani­fes­ta­tions de sou­tien aux Palestiniens dans les villes de France, appuyées par l’is­la­mo-gau­chisme, on est en droit de s’in­quié­ter de la repro­duc­tion de ce conflit sur nos territoires.Marseille - Manifestation pro-Palestiniens - Marseille mai 2021

Lundi 17 mai 2021

Parlons foot ! C’est bien­tôt l’Euro, et avec lui, la somme de pro­vo­ca­tions habi­tuelles pour les non ama­teurs que nous sommes.
Commençons par une équipe très « macro­nienne ». En effet selon l’ex­pres­sion deve­nue culte du pré­sident, cette équipe est « en même temps » de France… et d’Afrique, magni­fique grand écart !
Ensuite, retour chez les Bleus de l’in­fame Benzema, le voyou mil­lion­naire, pas encore jugé pour son chan­tage à la sex­tape sur son coéqui­pier blanc Mathieu Valbuena. Le fait qu’au­cun ver­dict ne soit encore tom­bé a auto­ri­sé Didier Deschamps à rap­pe­ler celui qui se refuse à chan­ter la Marseillaise et qui énonce sans honte que son pays c’est l’Algérie, que la France… c’est juste pour le fric !
Quant à la Fédération Française de Football, pour « chan­ter » l’hymne de l’Euro, elle a choi­si le rap­peur Youssoupha qui inter­prè­te­ra « Écris mon nom en bleu ». On ne sait pas encore si c’est un pro­jet de fémi­ni­cide ou pas… Là encore, il mérite bien l’hon­neur pour avoir chanté :

La France un pays d’escrocs.
Ils ont volé nos œuvres d’arts qu’ils ont mis dans leurs expos. […]
Et tu com­pren­dras pour­quoi on aime sif­fler la Marseillaise.

Un Euro de rêve pour le mul­ti­cul­tu­ra­lisme à sens unique. Les élec­tions auront lieu pen­dant la com­pé­ti­tion.… pensez‑y !Équipe France Foot - Euro 2022

Mardi 18 mai 2021

Série « LR et LREM, je t’aime moi non plus », sai­son 8 épi­sode x
Finalement, Christian Jacob, qui pen­sait la semaine der­nière reti­rer l’in­ves­ti­ture LR à la liste de Renaud Muselier, change à nou­veau de cap, et finit même par lui appor­ter son soutien !

À l’issue d’un conseil stra­té­gique de son par­ti au cours duquel cer­tains élus ont deman­dé à nou­veau de reti­rer cette inves­ti­ture, le pré­sident de LR a fina­le­ment décla­ré : « Dans la conti­nui­té et fiers du bilan du man­dat écou­lé, nous sou­hai­tons la vic­toire de Renaud Muselier pour les régio­nales du 27 juin pro­chain empê­chant ain­si le bas­cu­le­ment au Rassemblement National » tout en recon­nais­sant que Renaud Muselier « a fait une faute et une erreur d’analyse poli­tique, (…) cédant ain­si aux manœuvres ély­séennes ».
Pour cette faute et erreur d’a­na­lyse poli­tique, Muselier reçoit donc le sou­tien offi­ciel de son par­ti pour sa liste com­mune avec LREM.
On n’en­tend plus Éric Ciotti, et au fait, que fera t‑il en cas plus que pro­bable de 2e tour Mariani-Muselier ? On prend les paris ?
Addendum en date du jeu­di 20 mai : Éric Ciotti a dû m’en­tendre pen­ser très fort, puis­qu’il vient d’an­non­cer à Jean-Jacques Bourdin qu’il n’ex­cluait pas de voter Muselier au second tour selon « la confi­gu­ra­tion ». CQFD !Les Républicains en Marche

Mercredi 19 mai 2021

Manifestation des poli­ciers devant l’Assemblée natio­nale.
Succès pour ceux qui sont depuis trop long­temps, de plus en plus sou­vent, et de plus en plus vio­lem­ment, la cible de la racaille ensau­va­gée des ban­lieues « sen­sibles ». Les poli­ciers étaient envi­ron 35 000 d’a­près les esti­ma­tions syn­di­cales.
De nom­breuses per­son­na­li­tés poli­tiques de tous bords étaient pré­sentes, à l’ex­cep­tion logique de la France « insou­mise », qui ne peut pas cra­cher toute l’an­née sur la police et venir mani­fes­ter pour la défendre, ça peut se com­prendre, Jean-Luc Mélenchon ayant été jus­qu’à trai­ter les fonc­tion­naires de « fac­tieux ». Voudrait-il là aus­si, en bon sta­li­nien, orga­ni­ser des purges comme il l’a­vait annon­cé après la « lettre des géné­raux » ?
Mais la vedette de la jour­née fut incon­tes­ta­ble­ment le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il res­te­ra ain­si dans les annales comme le seul ministre ayant lui-même mani­fes­té contre sa propre poli­tique.
Les mani­fes­tants ne s’y sont pas trom­pés, et l’ac­cueil réser­vé au pre­mier flic de France fut assez frais…

Jeudi 20 mai 2021

Réouverture des ter­rasses hier, de l’in­croyable, du jamais vu. Des foules de frus­trés assis sous leur para­pluie à une ter­rasse de bis­trot, espé­rant dans leur petite tête être fil­més et inter­viewés pour l’é­mis­sion d’Hanouna, on ne sait jamais.
Après des mois de pri­va­tions de res­tau­rants, de bars, de ciné­mas, c’est enfin la déli­vrance, et on se jette sur cet espace tout à coup libé­ré, sur­tout qu’on nous a accor­dé géné­reu­se­ment deux heures de plus le soir. Au jour­nal télé­vi­sé, cer­tains annoncent avoir vu quatre films dans la jour­née, après avoir fait la queue depuis six heures du matin. Ah, ce qu’im­pliquent les pri­va­tions tout de même !
La socié­té de sur-consom­ma­tion reprend ses droits, la preuve dans les grands maga­sins où les employés applau­dissent les clients qui font leur retour au para­dis du com­merce, sans pour autant que ceux-ci ne s’a­per­çoivent du ridi­cule de la situa­tion dans laquelle ils se trouvent. Quid du chan­ge­ment de men­ta­li­tés annon­cé ?
Qu’on ne s’y méprenne pas : il est bien enten­du heu­reux que les com­mer­çants puissent à nou­veau retrou­ver leur pro­fes­sion et en vivre. Mais de grâce, un peu plus de pudeur de la part des clients, un peu moins de ridi­cule… sur­tout que rien ne dit que cette « libert » retrou­vée reste très condi­tion­nelle. N’allez quand même pas trop vite revo­ter pour ceux-là qui vous en ont pri­vé pen­dant de longs mois, sous pré­texte qu’ils vous en rendent pas même la moitié…Déconfinement - 19 mai 2021

Vendredi 21 mai 2021

Connaissez-vous la NED (National Endowment for Democracy) ?
C’est un orga­nisme basé à Washington à tra­vers lequel les États-Unis reven­diquent « le ren­for­ce­ment et le pro­grès des ins­ti­tu­tions démo­cra­tiques à tra­vers le monde ». Rien de moins que ça !
Lors d’une visio­con­fé­rence à laquelle par­ti­ci­paient plu­sieurs hauts res­pon­sables de l’or­ga­nisme amé­ri­cain, cer­tains se sont fait pié­ger par deux imi­ta­teurs russes Vladimir Kouznetsov (Vovan) et Alexeï Stoliarov (Lexus) qui se sont fait pas­ser pour l’op­po­sante bié­lo­russe Svetlana Tikhanovskaïa et un de ses assis­tants.
Ce qui aurait pu être un ersatz de « Surprise sur prise » a pris un tour un peu moins drôle quand les deux amé­ri­cains ont recon­nu impru­dem­ment l’im­pli­ca­tion des USA dans les affaires inté­rieures de la Biélorussie et de la Russie.
Sont citées en par­ti­cu­lier les mani­fes­ta­tions bié­lo­russes de 2020 :
« Ce mou­ve­ment ne s’est pas pro­duit du jour au len­de­main mais nous y avons appor­té une contri­bu­tion signi­fi­ca­tive en aidant les acteurs locaux. »
Pour la Russie, le pré­sident de la NED, Carl Gershman a lui, décla­ré : « Nous n’a­vons pas d’in­fra­struc­tures sur place ! Mais nous sou­te­nons de nom­breux groupes à tra­vers le pays ».
Son adjointe Barbara Haig a, quant à elle, sou­li­gné les efforts déployés par son orga­nisme pour influen­cer la poli­tique en Russie : « Nous avons un très vaste pro­gramme en Russie qui s’é­tend jusque dans des pro­vinces en dehors de Moscou. »
Et dire que les USA accusent la Russie d’in­gé­rence dans les élec­tions américaines…
National Endowment for Democracy

Samedi 22 mai 2021

Et allez, une de plus ! C’est main­te­nant une des marques les plus célèbres de jeux au monde, LEGO qui se sou­met au puis­sant lob­by LGBTQ.
Elle lance en effet une col­lec­tion de figu­rines arc-en-ciel inti­tu­lée « Tout le monde est génial » en hom­mage à la com­mu­nau­té « les­bienne, gay, bi, trans, queer, inter­sexuel et asexuel ».LEGO LGBT
Comme l’é­cri­vait dans nos colonnes Massimo Luce il y a deux jours à peine, ça com­mence à faire beau­coup ! Entre les spots de pub gou­ver­ne­men­taux d’un goût plus que dou­teux et celui de Renault pour le Scenic qui pousse à la nau­sée, n’y a t‑il pas un trop-plein de pro­pa­gande pour l’in­ver­sion sys­té­ma­tique ?
Qu’est ce qui pousse ces ultra-mino­ri­tés à pro­mou­voir ad-nau­seum quelque chose qui est légal, qui n’est plus dis­cri­mi­né depuis long­temps, sinon une volon­té de pro­vo­ca­tion en vue d’une dis­cri­mi­na­tion à l’en­vers, comme c’est déjà sous-enten­du dans le spot gou­ver­ne­men­tal payé par nos impôts ? Il y a 60 ans, Brassens chan­tait dans « Trompettes de la renom­mée » :

Sonneraient-elles plus fort, ces divines trom­pettes
Si, comme tout un cha­cun, j’é­tais un peu tapette
Si je me déhan­chais comme une demoi­selle
Et pre­nais tout à coup des allures de gazelle ?
Mais je ne sache pas qu’­ça pro­fite à ces drôles
De jouer le jeu de l’a­mour en inver­sant les rôles
Qu’ça confère à leur gloire une once de plus-value
Le crime pédé­ras­tique, aujourd’­hui, ne paie plus.

Preuve qu’à l’é­poque déjà (1962) la chose ne cho­quait plus grand monde. Mais ce que veulent les mino­ri­tés, c’est écra­ser les majo­ri­tés. Et le gou­ver­ne­ment — mino­ri­taire — encou­rage ce processus.

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

3 Commentaires 

  1. Pour rebon­dir aux pro­pos de Bernard HENOU. j’y suis allé de ma petite réflexion que j’ai vou­lue logique ou plu­tôt « sillo­gique ».
    Le constat : « Le nombre d’êtres humain devient cri­tique ! ».
    La stra­té­gie :
    → Primo : vac­ci­ner à tour de bras en cachant un des effets « secon­daires » à terme qui n’est autre que la perte de fer­ti­li­té !
    → Secundo : pas­ser la vitesse supé­rieure concer­nant les pro­mo­tions pour l’ho­mo­sexua­li­té et tout autre type de « rela­tion » pour qu’elle n’a­bou­tisse plus à la pos­si­bi­li­té de faire des enfants !
    → Tertio : chan­ger les lois « pas à pas » pour qu’il ne reste à terme plus qu’un orga­nisme d’État (mon­dial ?) capable de réa­li­ser et de contrô­ler PMA et autres GPA !
    Tadaaa ! On a quoi ? Une belle socié­té de four­mis ! où il y a « EUX » (l’é­lite!) et les « AUTRES » (le reste !)

    Répondre
  2. Merci à Patrice Lemaître pour son sens de l’ob­ser­va­tion, sa luci­di­té et ses alertes qu’il lance à ceux qui s’ac­crochent encore au rivage mal­gré la vio­lence du cou­rant, tout n’est pas per­du !
    La liber­té est une notion encore bien vivante dans l’es­prit des gens.

    Répondre
  3. Un bon éco­lo­giste sait qu’il y a trop d’hu­mains sur cette terre et parait il cette pla­nète n’a plus assez de res­sources pour nour­rir sa popu­la­tion. Alors a tra­vers des jeux d’en­fants comme les Lego, ils pro­clament que l’ho­mo­sexua­li­té est l’a­ve­nir de l’homme, car ain­si l’homme ne se repro­dui­ra plus et la pla­nète pour­ra retrou­ver une popu­la­tion plus com­pa­tible avec les res­sources. C’est beau les théo­ries éco­lo­gistes que notre Président Macron encou­rage car qui n’a pas eu d’en­fant appli­quant ain­si cette mer­veilleuse mesure pour sau­ver la planète.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *