Frontière Menton Vintimille émigrés clandestins

Grand Jeu Concours : trouvez le terroriste !

Les autorités turques ont annoncé avoir arrêté Kasir al‐​Haddawi, un proche d’Abu Bakr al‐​Baghdadi et ex-«émir » de Daesh à Deir ez‐​Zor, selon le Sunday Times. Le tortionnaire aurait tenté de se fondre parmi des réfugiés syriens afin de gagner l’Europe via la Grèce.

Ainsi donc, cela confirme — mais tout le monde le sait bien — que des membres de l’État Islamique, vaincu en Syrie par l’armée régulière avec l’appui de la Russie, cherchent à s’introduire en Europe parmi les flots d’émigrés qui affluent en masse à nos frontières. On savait déjà depuis les attentats de Paris que certains des acteurs étaient entrés sur notre sol de cette manière. C’est aussi le cas des auteurs des attentats de Berlin ou de Hambourg, respectivement commis en décembre 2016 et juillet 2017. Autre exemple : en juin 2017, la police italienne avait arrêté un demandeur d’asile irakien qui projetait un attentat.

C’est ce que nous avons RIGOUREUSEMENT DÉMONTRÉ dans notre article du 19 février 2017 : C’est prouvé : Cédric Herrou, le passeur de la Roya, complice de crime djihadiste.

Tandis que cette semaine est placée sous le signe de la « Marche solidaire pour les migrant.e.s » qui se déplacera de Vintimille à Breil‐​sur‐​Roya, à Sospel, à Antibes et Cannes, Nice Provence Info vous propose un petit jeu :

Sur le parcours de cette « Marche solidaire pour les migrant.e.s », essayez de deviner, parmi ces émigrés clandestins — communément appelés « migrant.e.s » — lesquels sont susceptibles d’être des soldats vaincus de Daesh en embuscade.

Vous trouverez ci‐​dessous les points de passage et d’observation.

Marche solidaire migrants
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les clichés proposés par nos lecteurs les plus attentifs et les plus perspicaces seront publiés sur notre site.

Patrice LEMAÎTRE

Ceci peut aussi vous intéresser

Vaisselle plonge

La restauration recherche des sans‐​papiers

Pour Gaëlle Missonier, porte‐​parole de l’Union des métiers de l’hôtellerie, les conditions de travail rendent …

Un commentaire

  1. L’avide avilicuteur de la Roya et le « Bwana des migrants » organisent, à l’heure où je vous écris ces lignes, une marche des migrants de l’Italie vers chez nous avec José Bové, l’évêque de Juda « Monseigneur » GAILLOT
    Durant l’été dernier, une grosse poignée de « résistants républicains » (entendez collaborateurs avec l’envahisseur mahomettant), à la remorque du gourou HERROU, me firent un procès pour le journal ci‐​dessous, en me réclamant des sommes folles pour avoir porté atteinte à leur « honneur », à leur droit à l’image et autres conneries ; pourtant ces braves gens sont les premiers à rechercher les micros et les caméras des mérdias (qui leur sont acquis). Et de l’honneur, je me demande ce qu’ils savent ?
    Grâce à mon avocat, que je recommande, Maître Benoit Brogini, ces braves citoyens républicains et démocrates furent déboutés de leur référé et condamnés à me verser 2.500 € au titre de l’article 700 « in solidum » ; nous saisîmes alors uniquement les comptes de leur gourou, que nous rencontrâmes fort bien garnis, pour un vendeur d’œufs. Le plus drôle est que certains des plaignants se plaignirent à moi pour me raconter qu’Herrou leur réclamait à chacun une participation de 200 €, multiplié par le nombre d’associé à la plainte, Herrou encore une fois fit des bénéfices. Ces suivistes n’étaient nullement contraints de lui obéir mais ils le firent avec la docilité qui caractérise l’esclave à l’égard de son maître : on est gourou ou on ne l’est pas !
    Suite à leur plainte en Correctionnelle, nous leur réclamions 50.000 €. Ces « victimes », leurs avocats franc‐​maçons et les juges décidèrent d’arrêter là le procès, la censure et surtout les frais ; dommage car avec cet argent, nous aurions pu défendre tant de sans voix et sans dents de la Roya.
    Autre anecdote : un de ces nombreux abrutis, candidat contre moi aux dernières élections législatives dans la 4ème circonscription des Alpes‐​Maritimes, soutenu par le très viril Philippot, fit un procès à Herrou suite à ma victoire. Il voulait aussi sa part de gloire ; il s’en est pris contre ce faux agriculteur mais vrai trafiquant d’êtres humains tellement bêtement qu’il faillit bien le ressusciter médiatiquement ; l’abruti en question fut d’ailleurs condamné à verser au gourou zadiste de la Roya 7.000 €…
    Ce bêtat fit une cagnotte sur internet espérant recueillir un soutien financier ; à ce jour il a récolté royalement 13 € en 8 mois, quand Herrou parvient à recueillir 100.000 € en 8 semaines.