Semaine mauvaise foi 10 juin 2018

Ma bonne semaine de mauvaise foi (10 juin 2018)

Dimanche 10 juin
Un week-​end régionaliste. Samedi avait lieu le traditionnel rassemblement en l’honneur du grand poète provençal Frédéric Mistral à Cannes. Dépôt de gerbe, défilé aux flambeaux devant des touristes un peu surpris, et discours sur la place de la Castre. Cannes est revenue pour une soirée à ses racines provençales, loin, très loin, de ses « ouvertures » festivalières.

Marche Frédéric Mistral Cannes 2018
Marche Frédéric Mistral Cannes 2018

Dimanche, l’Association « Racines du pays niçois » présidée par Robert Mercier, organisait à Sospel la 6e Festa de la Countéa de Nissa. Là aussi, racines et traditions à l’honneur, costumes traditionnels, musiques et chants, pièces de théâtre en langage de Sospel, repas sous la tente et bal. Excellente ambiance dans les montagnes de l’arrière-pays mentonnais.

Sospel la 6e Festa de la Countéa Nissart
Sospel 6e Festa de la Countéa de Nissa

Lundi 11 juin
Premier jour sans match de tennis depuis deux semaines ! On comprend les amateurs de ce sport qui se font plaisir en regardant les meilleurs joueurs et joueuses du monde s’affronter sur la terre battue du plus célèbre court du monde. Mais il y a les autres aussi… Ceux-​là ont une semaine de répit avant le début du Mondial.
Rolland Garros
Pour en revenir aux petites balles jaunes, le très médiatique médecin urgentiste Patrick Pelloux nous informe que le service des urgences du tournoi est géré par une entreprise privée avec de très bons médecins : 9 chirurgiens, 8 urgentistes, 9 échographistes, 2 radiologues, 31 kinés, 20 infirmières, pour les joueurs et les joueuses du tournoi. Il compare ironiquement avec l’hôpital Ambroise Paré voisin où les urgences (140 par jour) sont assurées par 2 urgentistes, 2 internes, un radiologue et 7 infirmières.
C’est toute l’image de la société actuelle, les chiffres parlent d’eux mêmes.

Mardi 12 juin
Mort d’Yvette Hornet. Elle fut un symbole de cette France d’après guerre, de ces trente glorieuses sans souci. Certes, le musette est aujourd’hui aussi désuet que le menuet, mais il reste une image de cette époque, de ce Paris encore parisien, de cette France encore française. Et même récupérée et recoloriée par Jean-​Paul Gaultier, Yvette Horner restera cette icône bleu-​blanc-​rouge que tout le monde connaissait.
Yvette HornerN’oublions pas avec quelle désinvolture, le piètre croque-​notes soixante-​huitard Antoine avait « flingué » Yvette Horner.

Mercredi 13 juin
Beaucoup de bruit autour du concert du rappeur islamiste Medine au Bataclan. Fallait-​il programmer une telle affiche dans ce lieu où le terrorisme musulman a massacré 90 personnes en 2015, quand on lit les paroles de certaines chansons de ce sulfureux interprète ? Même le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB se pose la question… En attendant sa réponse, ce sont les jeunes de Génération Identitaire qui les premiers se sont rendus sur place pour manifester pacifiquement leur hostilité à ce projet provocateur.
Bataclan Génération Identitaire

Jeudi 14 juin
Laurent Wauquiez et son tract n’en finissent pas de susciter des commentaires. Celui qui, la semaine précédente, avouait à Michel Houellebecq qu’il était « obnubilé » par Marion Maréchal (Le Pen), assume aujourd’hui la diffusion de « Pour que la France reste la France », qu’on dirait sorti tout droit des imprimeries du Rassemblement National, qui l’a d’ailleurs tout de suite parodié. Réelle volonté ou embrouille à la Sarkozy ?
Tract Wauquiez France rester FranceEn tous cas, au sein de son propre parti, les discussions vont bon train. Comme l’a dit assez justement Jean-​François Coppé, on a l’impression que chez LR, il y a deux chemins parallèles qui ne se rencontrent jamais. Il faudra bien pourtant trouver une ligne avant les élections européeennes, et ce ne sera pas évident de contenter à la fois Juppé et Maraini, de courtiser les souverainistes tout en votant des sanctions contre la Pologne ou la Hongrie. Bonne chance pour ce challenge…

Vendredi 15 juin
Plus près de chez nous, dans la plaine du Var, un campement sauvage de clandestins commence à s’installer : 22 tentes hier soir.
Tentes immigrés clandestins RN202
On apprenait hier soir qu’Éric Ciotti, venait de porter plainte contre Cédric Herrou, l’un des responsables de ce fait puisqu’il organise depuis des années le « passage » de ces clandestins depuis la vallée de la Roya (voir nos nombreux reportages). Ce qui surprend, c’est le motif de la plainte. Le président du conseil départemental ne reproche pas au soi-​disant écolo ses nombreuses infractions à la loi, mais ses propos critiquant son action : « Quand Éric Ciotti dit en 2018 “Mettons les migrants en Lybie”, il dirait en 1940 “Mettons-​les dans des chambres à gaz”.»
Éric Ciotti vs Cédric Herrou
Horresco referens(1), le retour des heures les plus sombres.… On comprend qu’un tel rapprochement ait pu forcer M. Ciotti à enfin réagir.
Pendant ce temps, notre TV « nationale » nous abreuvait sur sa chaîne principale d’une « Nuit du Ramadan » depuis le Cabaret Sauvage à Paris, pour célébrer le dialogue des cultures, mais aussi, tant qu’on y est, le métissage et… la féminité !
Pourquoi ne l’ont-ils pas fait au Bataclan ?

Féminisme islamique
En France, les femmes musulmanes libérées peuvent conduire une voiture

C’est le début de la coupe du monde de foot… À la semaine prochaine !

Patrice LEMAÎTRE

(1) [NDLR] « Horresco referens » : Je frémis en le racontant.

Ceci peut aussi vous intéresser

Drapeaux francais stade

Ne rangez pas vos drapeaux tricolores !

Pendant plus d’un mois les matches se sont succédé en Russie sans la moindre petite …

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

682